Cactus

Ledum Romarin

Arbustes. Ledum est un marais. BAGULNIK - un genre d'arbustes à feuilles persistantes de la famille des bruyères. Ok 10 espèces. Infusion de romarin sauvage des marais - un expectorant. La plante est toxique. L'odeur du romarin sauvage peut donner mal à la tête.

Diapositive 19 de la présentation de l'écosystème de la toundra. La taille de l'archive avec la présentation de 885 KB.

Toundra

"Caractéristiques de la toundra" - Tundra. Des troupeaux de cerfs. Mytnik eder. Abri temporaire. Wolf Les chiens Comment parcourir la toundra. Perdrix blanche. Le lever du soleil dans la toundra. Vivipare Highlander. Busserole arctique. Rencontrez la toundra. Les principaux représentants de la toundra typique. Climat dans la toundra. Yagel Canards et cuissardes. Caractéristiques climatiques de la toundra. Stock d'eau. Chouette blanche. Renard arctique. L'étude des conditions de survie des organismes vivants dans la toundra.

"Toundra" - L'été est très court et cool. En raison des conditions difficiles de la nature, les plantes poussent lentement. Wolf Bouleau nain. La toundra souffle constamment des vents très forts. Renne Le lever du soleil dans la toundra. Les myrtilles Il chasse les perdrix et les lemmings. Cloudberry. La faune dans la toundra. Joyeux est un oiseau de proie. Saxifrage. Beaucoup de plantes se précipitent pour fleurir, forment des fruits et des graines. Saule polaire. Renard arctique. Toundra Très belle toundra au printemps.

"Écosystèmes de toundra" - ours polaire. Arbustes. Deer North. Les myrtilles Animaux commerciaux. Dikran. Développement large. Désert arctique. Zone de la toundra. Fluff. Ledum est un marais. Bearberry est commun. Arbustes. Chaînes alimentaires. Lemmings. Airelles Longue nuit polaire. Communautés végétales de la toundra. Campagnol à tête rouge. La perdrix est blanche. Vents froids Faible richesse en espèces. Sphaigne Le loup est gris. Géographie physique

"Les animaux de la toundra" - Les ennemis du boeuf musqué - Les meutes et les ours. Chouette polaire Le renne se nourrit de lichen - mousse. Il existe deux principales variétés de renards arctiques: le blanc et le bleu. Gopher Dans l'hémisphère sud, la toundra est presque absente. Le monde animal de la toundra ne peut pas être appelé divers. Chiens de traîneau. Toundra La toundra est répandue en Eurasie et en Amérique du Nord. Les cerfs d'Amérique du Nord sont appelés caribous. Loup polaire

"Des plantes dans la toundra" - Bleuets. Cloudberry. Flore de la toundra. Mousse de lichen. Les animaux La relation entre les conditions naturelles et les caractéristiques de la plante. Comment les organismes survivent. Plantes. Conditions sévères. Les plantes doivent s'adapter aux conditions difficiles. Petites feuilles La nécessité d'adapter les plantes. Yernik. Bouleau nain.

"Test" Tundra " - Réserve de la toundra. Manque de chaleur. La toundra est au-delà de la ligne du cercle polaire nord. Une laine épaisse sauve les animaux des fortes gelées. Zone de la toundra. Saule nain. Les espaces couverts de lichen. Problèmes écologiques. Perdrix blanche, hibou blanc, girofle. La surface de la toundra. Quatre saisons Occupation de la population autochtone. Toundra Les animaux de la toundra sont énumérés dans le livre rouge. Beaucoup de vivaces à feuilles persistantes.

http://5geografiya.net/tundra/Ekosistemy-tundry/019-Bagulnik-bolotnyj.html

Ledum feuilles marais Ledum palustre

Le marais de Ledum (Gulon) ou tout simplement un romarin sauvage est connu du peuple sous des noms tels que Bagul, marais, bagun parfumé et stupeur de marais. Le marais de Ledum appartient à la famille des bruyères.

Le bois de rose de Ledum est un arbuste peu élevé et persistant qui dégage une odeur assez forte qui provoque souvent des maux de tête. Tige au romarin sauvage couché. Les fleurs sont blanches et les fruits sont une boîte à graines avec des graines. Le romarin sauvage commence à fleurir en mai ou au début de juin, tandis que les graines mûrissent un peu plus tard: en juillet et en août.

Le marais de Ledum est une plante toxique!

Ledum cultive des marais dans la toundra, en Sibérie, dans les zones forestières de la partie européenne de la Russie, en Extrême-Orient. Il est possible de rencontrer la rose sauvage dans les tourbières et les marais ou dans les forêts marécageuses. Ledum développe des fourrés, ce qui est très propice à sa préparation.

Bagun parfumé récolté lorsque ses fruits mûrissent. Pour ce faire, les acheteurs coupent les jeunes pousses (âgées de moins d’un an). Ensuite, on sèche à l’ombre, en étalant la matière première collectée sur une couche de sept centimètres. Lorsque la plante est séchée, vous devez supprimer les branches rugueuses, qui n'ont pas de feuilles.

Il faut se rappeler que le ledum du marais (comme nous l’avons mentionné précédemment) est une plante toxique et que lors de sa préparation, vous devez faire très attention!

À partir des pousses de cette plante médicinale prépare une décoction et une infusion.

En médecine traditionnelle, le thé des marais sauvages est utilisé comme expectorant pour des maladies telles que la bronchite chronique, la coqueluche et l’asthme bronchique. Ledum roseum supprime bien la toux et soulage certains changements dans le système circulatoire. En d'autres termes, il augmente la pression dans la circulation pulmonaire, ainsi que la pression veineuse périphérique.

Le marais à feuilles de Ledum est également capable de localiser des maux de tête et de soulager l'insomnie. Il est également utilisé comme diurétique, antiseptique et désinfectant. Dans le traitement homéopathique des rhumatismes, le roseum sauvage est également utilisé avec d'autres ingrédients médicinaux.

Et voici une courte vidéo sur la floraison de la rose sauvage des marais dans la chanson du même nom sur cette plante médicinale.

http://www.rigardo.ru/lekarstvennye-rasteniya/bagulnik-bolotnyj-on-zhe-ledum-palustre.html

Plante verte sous la neige. Le romarin

Au total, environ 350 000 espèces de plantes vivent sur la planète. Et bien que le dur nord du Taimyr ne puisse se vanter de la richesse végétale, il peut rivaliser avec les prairies alpines pour la beauté de la décoration estivale.

Ici et les coquelicots polaires jaunes, et les grandes fleurs bleues de cyanose, myosotis bleus, friture, saxifrage cramoisi, jaune, blanc.

La zone de la toundra se caractérise par un climat rigoureux avec des étés courts, frais et humides et des hivers longs et froids. Dans la toundra, les vents froids soufflent constamment. Pour un été court, le sol ne dégèle pas complètement.

Les plantes de la toundra préfèrent s'accrocher au sol, fuyant le vent. Cultiver les plantes lentement. Par exemple, si vous conduisez ici avec un véhicule tout terrain, les traces de ses traces se développeront sur 20 ans.

Certains arbustes et arbustes sont à feuilles persistantes (fleurons, airelles rouges, romarin sauvage), d'autres perdent leurs feuilles pour l'hiver (divers saules, bouleaux nains, bleuets, etc.).

Certaines plantes commencent à fleurir même avec une couverture neigeuse continue et une température négative constante de l'air.

L'hiver commence rapidement et soudainement dans la toundra, le sol est immédiatement gelé et les plantes gèlent. L'été se termine brusquement. Après les premières gelées hivernales, de nombreuses plantes ont des feuilles congelées mais vivantes, avec des boutons floraux gonflés.

Je veux parler des merveilleuses propriétés de l’une des plantes de la toundra - romarin sauvage. Auparavant, il existait de nombreuses croyances sur les merveilleuses propriétés du romarin sauvage.

Par exemple, dans l’un des logements, un mystérieux serpent vivait dans la taïga Ussuri de Primorye. Il était nécessaire de mettre le feu à un roseum sauvage, comment le serpent apparaîtrait sur son odeur et absorberait tous les arômes de fumée. Puis il enroule les anneaux autour du malade et lui expulse la maladie.

Et en Extrême-Orient, on croyait qu'un rose sauvage en pleine lune était capable d'ouvrir un secret à une personne et de l'emmener au trésor.

Il existe donc une légende sur une jeune fille dont la mère est décédée. Elle vivait dans le palais de son père et sa vie a été très fructueuse. Cependant, la fille avait des amis envieux qui répandaient diverses rumeurs à son sujet. Afin de recouvrer son honnête nom, le pauvre a décidé d'aller dans la forêt en pleine lune et de trouver le trésor de Bagulnik.

Atteignant le but, elle versa abondamment une des plantes avec du lait et attendit. La fleur a pris vie et s'est illuminée de lumière blanche. Il lui a parlé:

- Bonjour, vagabond, je vois que tu veux récupérer le trésor. Cependant, rentrez chez vous sans vous retourner. Mes serviteurs porteront des coffres au trésor après vous. Mais si vous vous retournez, tout disparaîtra et vous devrez payer de votre vie.

La fille acquiesça de la tête et rentra chez elle. Juste avant la frange, elle regarda autour d'elle et tomba immédiatement sur l'herbe sans plus se lever.

La retrouvant seulement le matin, le père a pleuré sa fille pendant un long moment, ne comprenant pas la raison de sa mort. Le père ne supporta pas le chagrin et jeta par la fenêtre. Voici une légende si triste.

Dans les comtés du nord de l'Angleterre, il est appelé voleur ou farine d'avoine du diable et il est interdit de toucher les enfants, de peur que le diable ne les prenne et ne les emporte avec lui.

Cependant, derrière toutes les forces négatives de la plante peut être considéré comme positif. Par exemple, le romarin sauvage fait partie des herbes utilisées pour fabriquer des oreillers apaisants.

Ledum pousse dans les tourbières, les marais et les zones de pergélisol. C'est une plante photophile et résistante au froid.

Pour vérifier si le romarin sauvage est un arbre à feuilles persistantes, je suis allé dans la toundra avec mon père, armé de pelles. Nous avons choisi et surveillé une clairière dans la toundra pour détecter la présence de romarin sauvage sous la neige. Nous avons creusé pendant longtemps, mais nous sommes toujours allés à l'usine de guérison. Et il s'est avéré que le ledum a vraiment une couleur verte.

Quel genre de plante est un romarin sauvage? Qu'est-ce qui est si intéressant et utile?

Description botanique du romarin sauvage

Ledum est un genre de plantes de la famille des bruyères. Il a environ 10 espèces.

Populairement, Bagulik est appelé différemment: pruche, bagan parfumé, romarin de la forêt, grand klopovik, herbe des insectes, stupeur marécageuse, casse-tête.

Le nom russe vient du mot "baogulny", qui signifie tarte ou marécage, poussant dans les marais.

Ledum - un arbuste à feuilles persistantes. Sa hauteur est de 20 à 150 cm Il est facile à reconnaître par ses feuilles caractéristiques - denses, coriaces, très étroites. Les feuilles supérieures sont vert foncé et le dessous est rougeâtre. Leurs bords sont enveloppés. Les feuilles restent sur la plante en hiver, elles tolèrent bien le gel.

L'une des caractéristiques du romarin sauvage est son odeur lourde. Tous les organes de la plante sentent, mais surtout fortement - les fleurs. Ça sent bon quand on frotte les feuilles. Ledum pousse à la fin du printemps ou au début de l'été, et les graines mûrissent en juillet et en août. À l'automne, sur un romarin sauvage apparaissent des fruits - des boîtes ovales dans lesquelles se trouvent de petites graines.

Ledum - une plante toxique, peut affecter le système nerveux et causer des vertiges, des maux de tête, des nausées, des vomissements et parfois une perte de conscience. Les animaux de la toundra ne le touchent généralement pas.

Le romarin sauvage des marais est répandu dans les environs de notre ville. De belles capsules de fleurs blanches sont rassemblées dans des parapluies à plusieurs fleurs, situés au sommet des pousses.

Signification et application

Bagulnik laisse aider à lutter contre la grippe et le rhume.

L'huile essentielle de Ledum peut être utilisée dans le traitement du cuir, dans la fabrication de savon et dans la parfumerie, ainsi que comme fixateur.

L'odeur des feuilles fraîches et des branches de romarin sauvage effraie les insectes suceurs de sang, protège le pelage et la laine des papillons.

Toutes les sortes de romarin sauvage sont de bonnes plantes à miel, mais le romarin sauvage est un poison, il ne doit pas être mangé. Il ne peut être utilisé que par les abeilles elles-mêmes pour le développement des familles.

La culture artificielle de romarin sauvage est difficile car un sol tourbeux est nécessaire. Par conséquent, il est nécessaire de prendre soin de cette plante et de se retirer inutilement.

En médecine, le romarin sauvage, le romarin était utilisé il y a plus de deux siècles en Suède, en Allemagne et à la fin du 19e siècle - en Russie.

L'infusion d'herbe de romarin sauvage est préparée pour le traitement de la bronchite, de la trachéite et du rhume. Les enfants souffrant de toux et de laryngite reçoivent du thé de romarin sauvage plusieurs fois par jour avec une cuillère à thé. Pendant la maladie, je bois le même thé.

En cas de rhinite aiguë, des gouttelettes d'extrait d'extrait de romarin sauvage sont instillées dans le nez.

La pommade de l'huile de romarin sauvage est prescrite pour le traitement des plaies, des brûlures, elle apaise également les démangeaisons de la peau lorsque les piqûres d'insectes.

La teinture de jeunes pousses de romarin sauvage aide parfaitement au traitement des abrasions, des coupures mineures et des engelures.

Ledumberry est une plante populaire populaire utilisée pour traiter les animaux domestiques. Pour lutter contre les insectes domestiques fumiger avec du romarin sauvage. Les animaux domestiques sont frottés avec des bouillons de romarin sauvage de poux et de puces.

Dans mon travail, j'ai essayé de parler d'une des plantes de la toundra - le romarin sauvage. Ledumberry a non seulement des qualités négatives, mais aussi des qualités positives. Il est utilisé à la fois en médecine et en tant que remède populaire. Par conséquent, il est nécessaire de traiter soigneusement cette plante et d’autres plantes poussant dans notre toundra.

http://www.hintfox.com/article/zelnoe-rastenie-pod-snegom-Bagylnik.html

Le romarin

Dans les forêts mixtes et la taïga, le romarin sauvage peut atteindre une hauteur de 1,5 mètre. Dans la toundra, ses tiges se cachent dans l’épaisseur de mousses et de lichens, soulevant à peine au-dessus du sol de fines branches recouvertes de longs poils brun rougeâtre. Lorsque des parapluies de fleurs blanches s'épanouissent sur les branches de romarin sauvage, la toundra est remplie de leur arôme succulent enivrant. Il est impossible d'inhaler cette odeur pendant une longue période: elle provoque des maux de tête, des vertiges et des nausées. C'est pourquoi le romarin communément sauvage est également appelé folie marécageuse.

Commentaires

8 novembre 2017 - 19h31

merci beaucoup

28 janvier 2019 - 17:38

Pourquoi avons-nous besoin de cheveux?

Pourquoi avons-nous besoin de cheveux?

Ajouter un commentaire

Partager

Nous sommes sur VK

Nous sommes sur facebook

A propos du magazine:

"Seasons of the Year" est un magazine sur la nature, la culture et le monde extérieur.

Matériel pédagogique pour les enfants, assistant dans l'étude des écoliers, dans le travail d'un tuteur et d'un enseignant.

http: //xn----8sbiecm6bhdx8i.xn--p1ai/%D0% B1% D0% B0% D0% B3% D1% 83% D0% B0% D1% 8 C% D0% D0% B0% B8% D0 % BA.html

Ledum - l'herbe stupéfiante

Ledumberry est un arbuste à feuilles persistantes de la famille des bruyères. Le nom scientifique - ledum (ledum) - le rapproche de l'encens, car les feuilles denses dégagent également un parfum boisé intense. Le mot "romarin sauvage" de l'ancien russe est traduit par stupéfiant, toxique, enivrant. Parfois, la plante s'appelle l'origan, la pruche, Bagul, la déesse. Son habitat est assez large. Il affecte l'hémisphère nord, en particulier la ceinture tempérée subarctique. Ledumberry est très souvent utilisé à des fins médicinales, mais peut également être utilisé pour la décoration décorative du jardin.

Apparence de la plante

Ledum - arbuste vivace ou arbuste de 50 à 120 cm de hauteur, nourri par un rhizome de surface étendu à processus courts. Les tiges rigides ramifiées n'ont pas un grand diamètre. Ils peuvent être dressés, ascendants ou rampants. Les jeunes processus de couleur vert olive sont recouverts d'une pubescence rouillée, mais au fil du temps, ils se recouvrent d'écorce sombre et nue.

Le feuillage coriace des feuilles courtes est maintenu toute l'année. Il a une forme allongée ou lancéolée avec une veine centrale saillante et des bords roulés vers le haut. La couleur des feuilles est vert foncé. En pleine lumière, il devient brun-brun. Les feuilles coriaces poussent alternativement. Une odeur nauséabonde et stupéfiante les émane quand on les frotte.

En avril-juin, des inflorescences denses en forme de parapluie fleurissent sur les pousses de l'année dernière. Chaque fleur a un pédicule court. Les pétales blancs et ovales forment un calice en forme de cloche. Le nombre de tous les éléments d'une fleur est un multiple de 5. Un roseum sauvage est pollinisé par des insectes, après quoi des gousses sèches à 5 sections mûrissent. Dans ces petites graines ailées se blottissent.

Types de romarin sauvage

Le genre de romarin sauvage ne contient que 6 espèces de plantes. Parmi ceux-ci, 4 poussent en Russie.

Ledum est un marais. Un représentant typique du genre, commun dans les climats tempérés. C'est un arbuste dense atteignant 1,2 m.Les pousses surélevées et ramifiées sont couvertes d'un court tas rouillé. Les feuilles brillantes vert foncé dégagent une odeur agréable. À la fin du printemps, des parapluies denses ou des boucliers à petites fleurs blanches ou rose pâle s'épanouissent.

Bagulik au Groenland. Les tiges dures du gîte atteignent 90 cm de long. Ils ont une couleur marron clair. Sur les pousses proches les unes des autres, comme des aiguilles douces vert clair, se trouvent des feuilles linéaires étroites. Sur le revers des folioles pliées, il y a un poil de feutre. Pendant la période de floraison, de petits parapluies (jusqu’à 6 cm de large) à fleurs blanches ou crème apparaissent. La vue tolère parfaitement les gelées même sévères.

Ledum palissandre. Les habitants de l'Extrême-Orient, du Japon et de la Corée mesurent entre 40 et 80 cm de hauteur. Il s'installe sur les talus caillouteux et les pentes de la montagne. Le feuillage ovale a une longueur de 3-4 cm et une largeur de 8-15 mm. Sur les jeunes pousses et sur le revers des feuilles se trouve un épais tas rouge.

Il y a quelques années, le rhododendron était synonyme de romarin sauvage. Jusqu'à présent, certains floriculteurs transportent du romarin sauvage Zabaïkalski à ce genre, mais il ne s'agit en réalité que d'un parent éloigné et porte le nom scientifique de «rhododendron daurien». La plante est également un arbuste hautement ramifié de 50 à 200 cm de hauteur. Les branches sont couvertes de feuilles étroites et denses de couleur vert foncé. Mais les fleurs ont une riche teinte rose. C'est souvent ce «romarin» que l'on peut voir dans un vase dans une composition de bouquet.

Méthodes d'élevage

Ledumberry se reproduit bien par graines et par voie végétative. Dans la nature, les nouvelles plantes apparaissent souvent à partir de graines. Ils sont collectés dans de petites boîtes matures, qui se fissurent indépendamment de bas en haut. De loin, les graines ressemblent à de minuscules lustres. Les graines sont récoltées à l'automne mais ne sont semées qu'au début du printemps. Pour ce faire, préparez des récipients contenant de la terre en vrac mélangée à du sable. Le sol doit être meuble et mouillé et avoir une réaction acide. Les graines sont épandues à la surface et légèrement pressées dans le sol. Capacité recouverte d'un matériau transparent et mis dans un endroit frais. Périodiquement, la serre est aérée et arrosée. Les pousses apparaissent dans 25-30 jours. Les jeunes plants sont placés dans des pots de tourbe individuels ou dans une autre boîte plus éloignée, de sorte que les racines ne soient pas emmêlées.

Les plantes de jardin se propagent facilement par superposition. Pour ce faire, les branches flexibles sont inclinées vers le sol et fixées dans un trou d’une profondeur de 20 cm, le sommet doit rester en surface. Après l'enracinement, la pousse est séparée.

Un gros buisson lors de la greffe de printemps peut être divisé en plusieurs parties. Pour ce faire, la plante est complètement creusée, libérée du sol et coupée en delenki. Les sections coupées sont traitées avec du charbon de bois broyé. Les racines ne sont pas trop sèches et déterminent immédiatement les plants à un endroit permanent.

Pour le greffage, des pousses semi-ligneuses de 2 à 3 feuilles sont coupées en été. La coupe inférieure est traitée avec des stimulants de croissance et des pousses enracinées dans des pots avec un sol meuble et nutritif. Les feuilles les plus proches du sol sont coupées complètement ou raccourcies la plaque de la feuille. L'enracinement et l'adaptation prenant beaucoup de temps, les plants ne sont transférés en pleine terre que le printemps prochain.

Plantation et entretien

Ledumberry appartient à des plantes sans prétention, de sorte que les propriétaires ne causent pas beaucoup de problèmes. La plantation se fait mieux au printemps, bien que cela ne soit pas nécessaire pour les plantes à rhizome fermé. Les racines étant situées près de la surface de la terre, le trou d’atterrissage est creusé à une profondeur de 40 à 60 cm. On verse au fond du sable ou des cailloux d’une épaisseur de 5 à 8 cm, le sol lui-même doit être relativement acide et meuble. Il est conseillé de planter des arbustes sur des sols humides en ajoutant des aiguilles. Si plusieurs plantes sont plantées en même temps, la distance entre elles est de 60 à 70 cm Une fois tous les travaux terminés, le sol est tassé et arrosé abondamment. Puis le sol près des arbustes mulch tourbeux.

À l'état sauvage, le romarin sauvage poussant près des plans d'eau, il est donc important de l'arroser régulièrement. L'irrigation n'est pas nécessaire seulement avec des précipitations fréquentes. L'éclairage des plantes n'est pas trop important. Ils se sentent également bien dans un endroit ensoleillé et à l'ombre partielle. Même avec une forte nuance, le romarin sauvage ne meurt pas, mais il peut sembler moins décoratif et moins susceptible de fleurir.

De temps en temps, le sol doit être meuble et les mauvaises herbes enlevées. Cependant, n'oubliez pas que les racines se trouvent près de la surface, soyez donc prudent. Plusieurs fois au cours de la saison (printemps et été), le romarin sauvage est fertilisé avec des complexes minéraux. En mars et octobre, l'élagage est effectué. Ils raccourcissent les pousses d'une forme donnée, ainsi que les branches sèches et endommagées.

Les hivers pour le romarin sauvage ne sont pas terribles. Il tolère parfaitement les gelées même sévères, mais en l'absence de neige, les jeunes pousses peuvent geler à la hauteur de la couverture de neige. Au printemps, il suffit d'enlever les branches atteintes et leur place sera rapidement prise par les jeunes pousses.

Ledum est résistant aux maladies des plantes. Il n'a pas peur d'inonder le sol, mais seulement avec un assouplissement régulier. Sans accès aérien, le champignon peut toujours se développer. Très rarement, les insectes et les acariens vivent sur les pousses. Il est facile de s'en débarrasser avec des insecticides. Le plus souvent, la plante elle-même fait peur aux insectes agaçants, y compris aux voisins du parterre de fleurs.

Utiliser dans le jardin

Une couronne dense avec de fines feuilles vert foncé et une pubescence rougeâtre est très décorative dans le jardin. Ledum convient à l'aménagement de sols humides, de berges d'étangs et de rivières, de monticules pierreux, ainsi qu'à l'espace sous les arbres. Les plantes ont meilleure apparence dans les plantations de groupe. Les bandes de ruban sont souvent utilisées comme haie ou pour zoner une parcelle. La bruyère, les canneberges, les myrtilles, le rhododendron, les haulieria, les stahis et les herbes peuvent constituer une compagnie de romarin sauvage.

Propriétés utiles

Les feuilles et les fleurs de romarin sauvage contiennent de nombreuses substances biologiquement actives reconnues non seulement par le peuple mais aussi par la médecine officielle. Parmi eux:

  • huiles essentielles;
  • tanins;
  • les flavonoïdes;
  • acide ascorbique;
  • la gomme;
  • phytoncides.

Depuis la nuit des temps, la décoction est utilisée comme agent antiseptique et antibactérien. Il a été utilisé à l'extérieur, en complément des bains ou des compresses, ainsi que pour boire contre la toux, le SRAS et les infections intestinales.

Le thé additionné de feuilles de romarin sauvage apaise et combat l'insomnie. La plante fait face à des maladies telles que pneumonie, coqueluche, bronchite, maladies du foie et des reins, gastrite, eczéma, furoncles, varicelle, cholécystite. Les médicaments sont également bénéfiques pour la santé des femmes. Ils renforcent les muscles et combattent les maladies sexuellement transmissibles. Et dans différents pays, la "spécialisation" d'un ledum peut différer.

Avoir des plantes et des fins domestiques. L'odeur du feuillage effraie les insectes suceurs de sang et les mites.

Ledum est contre-indiqué aux personnes souffrant d’allergies et sensibles aux composants de la plante. Comme il augmente le tonus de l'utérus, le traitement est inacceptable pour les femmes enceintes. Et bien sûr, vous ne pouvez pas dépasser la dose, de sorte que le traitement est mieux effectué sous la supervision d'un médecin.

Signes et superstitions

L'herbe de Ledum est enveloppée dans de nombreuses légendes, acceptera et la superstition, tant de doutes: faut-il ou non la garder à la maison? Bien que certains se méfient du romarin sauvage, il est très utile, il empêche la propagation de microbes pathogènes dans l’air et guérit le corps. Bien sûr, si vous laissez beaucoup de branches en fleurs dans une petite pièce, les ménages seront hantés par un mal de tête. De là, on remarque également que le roseum sauvage augmente la nervosité, l'irritabilité et apporte des efforts. Mais une paire de germes ne fait pas mal du tout. Au contraire, ils dégageront l’atmosphère d’énergie négative et rempliront la pièce d’un arôme discret et agréable.

http://zakupator.com/sad/bagulnik.html

Plantes de la toundra

La zone naturelle de la toundra occupe environ 5 à 7% des terres de la planète. Le climat de la zone est caractérisé par l'absence d'un été chaud. Dans ce climat, cela ne dure que quelques semaines et la température moyenne atteint 15 ° C. Les basses températures entraînent une accumulation d'humidité qui entraîne la formation de zones humides sur le territoire. Dans la zone de la toundra, la composition en espèces des animaux est petite, mais elle se distingue par un grand nombre. La flore de la toundra nécessite une attention particulière. C'est riche en variété et beau. Nous vous suggérons de vous familiariser avec la liste des plantes les plus distinctives habituées à ce climat.

Plantes de toundra caractéristiques

Bruyère

Arbuste à la beauté extraordinaire. C'est la fleur nationale de la Norvège. La plante est saturée d'arômes délicieux persistants. Sur un grand nombre de feuilles se trouvent de petites fleurs de différentes couleurs. La plante est caractérisée par une variété d'espèces. La plante pousse bien dans les zones d'ombre partielle avec de petits arbustes.

Kuropatachya herbe

La petite plante à fleurs est souvent appelée «dryade» en l'honneur de l'ancienne nymphe de la déesse de la forêt grecque. Grandes fleurs blanches aimées par les gens, elles sont donc souvent plantées dans des jardins. En outre, l’usine comprend des perdrix sauvages et des oies dans sa ration d’hiver. La plante a des feuilles spécifiques denses, en hiver, elles restent vertes.

Sedges

La plante aime l'humidité et le froid. À l'état sauvage, les carex sont très utiles. La plante est considérée comme un classique et a l'habitude de survivre dans différents climats. Dans la toundra, les animaux mangent du carex tout au long de l'année, surtout en hiver. Les amateurs de carex sont les cerfs, les orignaux, les rongeurs et les rats musqués. La tige est en forme de sorte qu'il est facile pour une personne de couper.

Les myrtilles

Une plante populaire, caractérisée par une teinte bleue de feuillage. Les fruits ressemblent aux bleuets, situés entre le feuillage ovale peu profond de la plante. Les bleuets sont parmi les plantes de la toundra les plus courantes. Il existe plusieurs types d'arbustes de cette plante.

Vodianika

Arbuste à feuilles persistantes aux propriétés curatives. Les branches de la plante ressemblent à l'épinette et se distinguent de nombreuses autres espèces de plantes. Au milieu de l'été, des inflorescences rose vif apparaissent sur le buisson. Après la floraison, la plante forme des baies rondes et noires. Les chasseurs de la toundra étanchent souvent leur soif avec les baies juteuses En raison de sa popularité, la plante porte de nombreux noms - sorcière, violette, etc.

Motel

Une plante très importante pour les animaux de la toundra en hiver. On l'appelle aussi «mousse de cerf», car pendant neuf mois par temps froid, les cerfs utilisent la mousse tous les jours. L'usine représente 90% de la ration de renne d'hiver. Les animaux le trouvent par l'odorat, même sous une épaisse couche de neige. L'arbre à mousse appartient aux lichens, il est considéré comme le plus grand et peut atteindre une hauteur de 15 cm.

Cloudberry

Cette herbe appartient au genre Framboise. Il est saisonnier, car lorsqu’il fait froid, la partie supérieure de la chicouté meurt et il ne reste que la racine. C'est seulement au printemps que la tige se développe, sur laquelle pousseront les feuilles et les fleurs. Les baies jaune orangé de la plante ont un goût différent de celui de la framboise, tout comme son fruit. La chicouté est une plante dioïque. Cela signifie que certaines plantes portent des fleurs mâles, desquelles il n’ya pas de fruits, et la seconde - seule femelle, d’eux et les baies apparaissent.

Iva Mokhnataya

Chaque feuille et branche d'un buisson est recouverte de poils épais, ils protègent le saule du froid et du gel. Les rennes attendent très longtemps lorsque des feuilles fraîches apparaissent sur l’arbuste. Ils sont heureux de les manger, car ils sont très utiles pour la santé des animaux. Pendant la journée, les rennes peuvent manger jusqu'à 7-10 kg de feuilles de cet arbuste.

Le romarin

Une belle plante avec beaucoup de fleurs de taille moyenne. La plante elle-même dans le climat de la toundra peut atteindre 1,5 mètre. La tige est recouverte de fibres protégeant le romarin sauvage du froid mordant. Les fleurs dégagent un arôme vif et écoeurant. Il ne peut pas être inhalé pendant une longue période, car il peut provoquer des maux de tête ou des vertiges. Les animaux de la toundra pour les mêmes raisons ne mangent pas la plante, car sa composition contient une grande quantité d'huiles essentielles et de substances toxiques.

Highlander

Une petite plante herbacée aux feuilles oblongues étroites. Sur la longue tige sont de petites fleurs roses ou blanches. Highlander viviparous a une racine comestible, ils peuvent être consommés crus ou cuits.

Conclusion

Chaque usine de toundra s’est adaptée à sa manière au climat rigoureux de la région. La plupart des plantes mangent des animaux. En hiver, seules certaines d'entre elles sont une source efficace d'oligo-éléments bénéfiques pour les rennes, les lemmings et de nombreux autres habitants de la toundra.

http://ecoportal.info/rasteniya-tundry/

Quelles plantes se trouvent dans la toundra: liste, noms, caractéristiques et photos

La saison de croissance des plantes dans la toundra naturelle est de deux mois seulement par an. Malgré le gel presque toute l'année, le biome prospère et surprend avec une flore variée. Le mot toundra vient du finnois "tunturia", qui signifie terre sans arbres. Les vents sont forts et la plupart des plantes poussent en groupes, formant ainsi une barrière protectrice naturelle.

On trouve plus de 400 espèces de plantes dans la toundra, mais seules quelques-unes d’entre elles poussent toute l’année. Les problèmes de croissance des plantes sont directement liés au sol de la toundra. Il y a une couche épaisse de sol sous la glace, qui dégèle rarement, de sorte que les plantes avec les plus petites racines sont capables de résister aux conditions climatiques de la toundra.

Le fait que le monde végétal soit présent dans la toundra joue un rôle important dans la préservation des autres formes de vie du biome de la toundra. Lorsque les plantes meurent et se décomposent, de nombreux organismes les utilisent pour se nourrir pendant les longs mois d'hiver.

Voici une liste et une brève description de certaines plantes vivaces qui se sont adaptées avec succès aux conditions de la toundra:

Busserole

La busserole ou la busserole, une oreille d’ours, une oreille d’ours n’est pas vraiment une busserole, bien que les "maladroites" aient été remarquées lorsqu’il a été mangé. Les baies rouges et les feuilles vertes attirent les hiboux et les oiseaux qui volent dans la toundra. La plante est particulièrement adaptée aux conditions climatiques de la toundra, car elle pousse très bas. Ce n'est pas tout à fait un groundcover car il a une petite hauteur. Les baies de busserole peuvent être présentes toute l'année.

Le romarin

Ledumberry est une étonnante petite plante arbustive avec des feuilles légèrement incurvées et des tiges ressemblant à des pattes velues, ce qui lui permet de rester au chaud dans les conditions difficiles de la toundra. Les caractéristiques inhabituelles de cette plante incluent le fait qu’elle ne soit pas consommée par les animaux de la toundra en raison d’huiles essentielles à forte odeur et aux propriétés toxiques.

Feuille de diamant

Une feuille de diamant est une plante de saule, mais présente des différences significatives par rapport à ses autres représentants. Ce sont des saules bas qui poussent près du sol. Comme le romarin sauvage, il a une sorte de poil qui recouvre ses tiges et ses racines, tout en retenant la chaleur. Une feuille de diamant est une plante comestible, consommée par les humains et les animaux, car elle est riche en calcium et en autres vitamines. La plante est très flexible et pousse séparément, on ne la trouve pas dans des groupes de plantes protégées des vents violents.

Mousse arctique

La mousse arctique est le représentant le plus commun de la flore de la toundra et n'est pas très différente de la mousse cultivée dans d'autres biomes. Il peut pousser à la surface de la terre, mais préfère plus d'eau. La plante n'a pas de système racinaire et des rhizoïdes y sont présents. La mousse est également recouverte de petites feuilles, qui occupent une seule cellule d'épaisseur et facilitent leur sécurité par photosynthèse. La mousse arctique est l'aliment principal de nombreux animaux et mammifères de la toundra, car elle est riche en nutriments et se développe tout au long de l'année. Quand il meurt, cela devient une source importante de nutriments pour d'autres organismes. C'est également un aliment important pour les oiseaux lors de leur migration. La mousse arctique est intéressante pour les chercheurs car elle montre l'évolution naturelle de la vie dans un climat rigoureux.

Saule arctique

Le saule arctique est commun dans la toundra nord-américaine, qui comprend le nord de l'Alaska et le nord du Canada. La plante est arbustive, atteint une hauteur de 15-20 cm et se développe sur un tapis.

Mousse de caribou

La mousse de caribou pousse dans les régions arctiques et septentrionales du monde. Il peut être trouvé sur le sol et les rochers, atteignant une hauteur de 10 centimètres. Quand il n’ya ni lumière ni eau, la mousse de caribou passe en hibernation, mais après un long repos, elle peut recommencer à pousser.

Squabber Crested

La mouche huppée a des tiges principales épaisses et plusieurs tiges de fleurs droites, de 3 à 15 cm de long, contenant environ 2 à 8 fleurs par tige. La fleur est composée de cinq pétales blancs. La plante peut être trouvée sur les pentes rocheuses de l'Alaska à la Cascade, les montagnes olympiques et le nord-ouest de l'Oregon.

Chambre

Le carême appartient à la famille des renoncules. Hauteur de la plante: 5-40 cm Sur chaque tige, il y a une fleur à 5-8 pétales. La couleur des fleurs varie de la lavande à presque blanche. Il pousse du côté sud des pentes et se trouve du nord-ouest des États-Unis au nord de l'Alaska. C'est aussi la fleur nationale du Dakota du Sud.

http://natworld.info/rasteniya/rasteniya-tundry

Ledum dans la toundra

Nom: le nom russe "Ledum" vient du verbe ancien "bangulit", qui signifie "empoisonner", et l'adjectif "bagul" qui en dérive, oublié à notre époque, signifie: toxique, stupéfiant, tarte, fort.

Le nom russe reflète le trait caractéristique de cet arbuste: une odeur forte et suffocante. Le nom scientifique "iceum" (Ledum) vient du grec ledon - comme les anciens Grecs appelaient la plante d'où était extraite la résine aromatique - l'encens (ladanum). On appelle souvent rhinodeum un romarin sauvage, le rhododendron de Daurian, dont les branches sont vendues à Moscou en hiver. Mais le rhododendron dahurien n’a aucun rapport avec le ledum. Ce nom est incorrect.

Description: il n’ya guère de plante plus parfumée que le romarin sauvage parmi les habitants verts du royaume des marais. Un cas intéressant est décrit dans l'un de ses livres par le célèbre phénologue et connaisseur de la forêt russe, D. N. Kaygorodov: «Il y a de nombreuses années, j'ai chassé des perdrix blanches dans le district de Shlisselburg. J'ai dû errer pendant plusieurs heures d'affilée dans des tourbières moussues recouvertes de myrtilles et de rosiers sauvages. Mon chien, habituellement si infatigable et vif, soudainement après quelques heures de chasse a commencé à se balancer étrangement, a cessé de chercher du gibier, a commencé à s’allonger sur le sol, comme si elle était épuisée, avec difficulté, s’est levée à contrecœur et, se balançant, J'ai été approché par un sifflet que j'écoutais habituellement. Sans savoir ce qui lui était arrivé, j'ai quitté la chasse et je suis rentré à la maison. Une heure plus tard, après un sommeil réparateur, le chien est devenu tout à fait frais et gai, comme si de rien n'était. Quand j’ai un jour raconté cette affaire à un vieux chasseur, il m’a expliqué que le chien était «en état d’ivresse» avec un romarin sauvage, qui avait trop reniflé, cherchant du gibier entre ses arbustes pendant plusieurs heures. D.Nan Kaigorodov a raison lorsqu'il appelle un thé à la rose sauvage une plante déloyale, car au départ un arôme agréable provoque en fin de compte un mal de tête très fort, parfois nauséeux.

Ledum roseum appartenant à la famille des bruyères est très petit. Dans le monde entier, 8 espèces sont connues.

La première mention de ce genre dans les catalogues du jardin botanique de Saint-Pétersbourg fait référence à 1736 et, éventuellement, enregistre la croissance de L. palustre L. sur le territoire du potager Aptekarsky à l'état sauvage. De plus, L. palustre est célébré dans la collection pendant près de 200 ans: 1736-1929, 1959-1970. L. groenlandicum Gunn. (= L. latifolium Aiton) est apparu dans le jardin plusieurs fois pendant une courte période: 1852, 1870-1879, jusqu'en 1937-1938, 1966-1971. De 1987 à 1991, L. decumbens (Aiton) Lodd a grandi à la pépinière. ex Steud, venu de Salaspils. La première tentative de croissance de ce ledum appartient à 1864-1865. (= L. palustre var. Angustifolium Hook.). En 1901-1902 Deux autres espèces de ce genre sont mentionnées dans les catalogues: L. wallichianum Hook et L. himalayense (sans l'auteur de l'espèce).

Largement répandu dans la nature et plus souvent dans la culture. Les gens l'appellent: bagun, bagula, bagunnyak, déesse, bagunnik, bogun, pruche des marais, puzzle, bagno, origan, dushnich, kanabornik, marais cannabar, klopovnik grande, herbe de klopovaya, stupor des marais, romarin.

Patrie: Arctique, plaine d’Europe orientale, Sibérie occidentale et orientale, Europe occidentale, septentrionale et méridionale, Mongolie septentrionale, Chine du Nord-Est, Corée, Amérique du Nord. Il pousse dans la toundra et la toundra forestière dans les tourbières, dans les tourbières hautes, dans les sous-bois de forêts de conifères brutes, le long des rivières et des ruisseaux de montagne, dans les hauts plateaux, par groupes, dans de petits bosquets, parmi des bois de cèdres et de lutins.

Arbuste à feuilles persistantes fortement ramifié dont la hauteur varie de 50 à 120 cm et dont les pousses ascendantes sont recouvertes d'une épaisse omission de feutre «rouillé». Le diamètre du buisson à l'âge adulte est d'environ 1 mètre. Les feuilles sont lancéolées, sombres, brillantes et odorantes. Les bords des feuilles sont fortement enveloppés. Les fleurs (jusqu'à 1,5 cm de diamètre) sont blanches, moins souvent rosâtres, épicées, dans des parapluies à nombreuses fleurs (mai-juin). La boîte à fruits révèle cinq volets. Les graines mûrissent à la mi-août. Les racines sont superficielles, avec des mycorhizes. Toutes les parties de la plante sont toxiques! Pendant la floraison, il libère dans l'air des substances qui, en grande quantité, ont des effets néfastes sur la personne (mal de tête). Non seulement la plante elle-même est toxique, mais le miel récolté à partir de ses fleurs. Par conséquent, bien que certains auteurs attribuent cette plante à des plantes ornementales, vous devriez vous demander s'il vaut la peine de la cultiver dans un jardin de bruyères ou non.

Dans le SGB depuis 1969, 1 échantillon (3 copies) a été prélevé sur des plants des environs de Nefteyugansk, dans la région de Tyumen. Arbuste, hauteur 0,6 m, végétation de 3 V ± 5 au froid d'automne. Le taux de croissance correspond à une croissance moyenne annuelle de 3 cm. La floraison annuelle n'est pas importante, de 12.V ± 3 à 15.VI ± 4 pendant 32 ± 3 jours. Les fruits mûrissent à la mi-août. Propagation par graines, pousses de racines. Résistance totale à l'hiver. Les boutures d'été ne sont pas enracinées par voie sèche lorsqu'elles ont été traitées avec une solution à 0,1% de l'IMC, mais des callosités se sont formées dessus.

Les feuilles de Ledum appartiennent à des oligotrophes typiques, à savoir des plantes adaptées à la vie sur des sols très pauvres et acides. Il est courant dans les sols très humides et mal aérés, dans des conditions d’éclairement moyen (au moins 10% du plein) et peut également se produire dans des zones dégagées. Résistant au froid Mikotrof. En fonction des conditions de croissance, la hauteur des buissons varie considérablement - de 10 à 120 cm. La petite taille est généralement associée à une faible capacité de couverture neigeuse. Les pousses, qui ne sont pas cachées sous la neige, meurent facilement. Le bois de rose sauvage de Ledum dans les habitats faiblement recouverts de neige a une surface uniforme, comme si elle était parée. Les bourgeons végétatifs et génératifs se développent presque simultanément. Les inflorescences augmentent rapidement en taille, d’abord en fleurs marginales, de plus grandes fleurs, puis de moyennes fleurs. Durée de la floraison - environ trois semaines. La floraison en masse dans certaines régions n'a pas lieu annuellement, mais à des intervalles de 1 - 2 voire 4 ans. Les pousses génératives dans les reins sont complètement formées à la fin de la saison de croissance précédente. Sur toutes les pousses qui se sont développées cette année, les feuilles sont d'un vert éclatant. Ledum rose bien propagé par les graines. Les pousses et le sous-bois sont parfois présents en grand nombre, en particulier dans les forêts claires, dans les zones où la mousse de sphaigne est opprimée.

Le sol préfère les sols acides, humides, plutôt pauvres. L'emplacement est ouvert, mais fait penumbra. En culture, cette espèce est très difficile, mais avec une technologie agricole appropriée, elle peut rester longtemps dans les jardins de bruyères. Ça pousse lentement. Vivre dans la culture plus de 30 ans. Hivers sans abri.

Dans les tourbières à mousse, le romarin sauvage est menacé d’être entraîné dans la mousse, car la mousse grossit chaque année et la surface de la tourbière s’élève régulièrement. Ainsi, la racine et la plupart des pousses finissent par se retrouver dans la couche privée d'oxygène saturé d'eau et meurent, pourrissent et deviennent partie intégrante de la tourbe. Au-dessus de la surface de la mousse, des pousses vivantes se forment. Les fleurs de romarin sauvage par une nuit de lune font une impression charmante: elles semblent être sculptées dans du marbre blanc, pour ainsi dire. Un agréable parfum enivrant complète ce tableau vraiment fabuleux.

Nord et Ouest de l'Amérique du Nord. Il pousse sur les tourbières. Il est rare en culture, principalement dans les collections de jardins botaniques de Saint-Pétersbourg, Riga, Canada, USA, Allemagne et Suisse.

Arbuste atteignant 1 mètre de haut, à feuilles oblongues (jusqu'à 2,5 cm de long) et à fleurs blanches (jusqu'à 1,5 cm de diamètre), réunies en une inflorescence en forme de parapluie. Il fleurit de la mi-juin à la deuxième décade de juillet. Les graines mûrissent à la fin du mois de septembre. La croissance est modérée. De la fin du mois de juillet aux gelées d'automne, il existe des cas de croissance secondaire en raison desquels, probablement, les extrémités des jeunes pousses n'ont pas le temps de s'épanouir complètement et de geler légèrement. Cependant, cela n'affecte pas l'aspect décoratif.

Dans GBS depuis 1967, Neodracto a été cultivé à partir de graines de jardins botaniques d’Europe occidentale et des États-Unis. À 3 ans, hauteur 0,2 m. Végétation du 24.IV ± 3 jusqu'au froid d'automne. La croissance est modérée. Croissance secondaire des pousses de juillet aux gelées d'automne. Floraison à partir de 3 ans, de 16.VI ± 3 à 7.VII ± 5 pendant 22 ± 2 jours. Les fruits mûrissent fin septembre. La résistance à l'hiver est élevée. Lors du traitement de boutures d'été avec une solution d'IMC à 0,01% pendant 24 heures, seule la formation de cals a été observée à l'automne, les racines apparaissent l'année suivante.

Il existe une forme intéressante de thé au romarin sauvage 'Compact' ('Compacta') - voir photo. C'est un arbuste à feuilles persistantes atteignant 45 cm de haut, à fleurs blanc crème, cueillies en inflorescences sphériques. Floraison abondante en mai-juin. Jeunes pousses brunes, pubescentes. Mérite plus d'attention. Il peut être recommandé pour la plantation dans les jardins de bruyères.

Photo de gauche Mikhail Polotnova
Photo à droite Tatiana Shakhmanova

Patrie: Sibérie orientale, Extrême-Orient: Tchoukotka, Kamtchatka, Okhotia, Sakhaline, la partie nord de l'Amérique du Nord, Groenland. Il pousse dans la toundra arbustive sur des vivaces à forêts claires, sur des dunes, des alpes, dans du bois de thuya, sur des tourbières à sphaignes, des placers pierreux.

Arbuste à feuilles persistantes de 20-30 cm de hauteur. Il fleurit peu, mais chaque année de la deuxième décade de mai à la mi-juin. Fruit irrégulièrement. Les graines mûrissent fin août. Croissance lente, augmentation annuelle d'environ 1 cm.

Dans le SGB depuis 1967, 1 échantillon (3 copies) a été cultivé à partir de graines récoltées en 1973 à proximité du village de Zaozernoe, dans la région de Sakhaline. À 10 ans, hauteur 0,25 m, diamètre de la cime 40 cm, végétation de 3 V ± 6 aux gelées d'automne. Croissance lente, gain annuel d'environ 1 cm, fleurs de petite taille, à partir de 7 ans, de 19.V ± 3 à 13.VI14 pendant 26 ± 4 jours. Fruits irrégulièrement, les fruits mûrissent fin août. Propagation par graines et boutures. Résistance totale à l'hiver. La viabilité des semences est faible. Lors du traitement d'une solution IMC à 0,01% pendant 16 h, les boutures ne prennent pas racine, et dans la méthode "sèche" avec une solution à 0,1% IMC, 50% racine.

Photo du magazine "Dans le monde des plantes" - 2004 - №4

Patrie: Sibérie orientale, Extrême-Orient: Sakhalin, Primorye, le bassin de l’Amour; Corée du Nord, Japon (Hokkaido). Il pousse dans les sous-bois des forêts de conifères de montagne, dans les tourbières à sphaignes, à la périphérie des placers de pierre parmi les bosquets de bruyères.

Arbuste à feuilles persistantes atteignant 1,3 m de haut. Floraison abondante de la deuxième quinzaine de mai à la première décade de juin. Les graines mûrissent fin août - début septembre. La croissance annuelle de 3-4 cm, rarement 6-8 cm.

Dans le SGB depuis 1956, un échantillon (1 copie) a été prélevé sur des plants de l’île d’Iturup (Kuriles). Arbuste à feuilles persistantes, hauteur 0,5 m, diamètre de la cime 65 cm, végétation de 14 V ± 3 aux gelées d'automne. Le taux de croissance est moyen, la croissance annuelle est de 3-4 cm, parfois de 6-8 cm, elle fleurit chaque année de manière abondante, de 19.V ± 3 à 15.VI ± 4 pendant 18 ± 3 jours. Les fruits mûrissent à la fin d'août et au début de septembre, chaque année. Propagation par graines, boutures. Résistance totale à l'hiver. Lors du traitement de la méthode "sèche" d'une solution à 0,1% de boutures enracinées IMC à 27%.

Photo de Kravchenko Cyril

Toutes ces espèces s’enracinent bien et sont introduites dans le jardin. Mais pour réussir leur croissance, il est nécessaire d’observer certaines techniques de base, identiques pour toutes les feuilles de ledum.

Ledum palustre L.
Photo Yuri Ovchinnikov

Atterrissage: La meilleure période d'atterrissage est le printemps. Cependant, si la plante est vendue avec un système racinaire fermé, le temps de plantation importe peu. Étant donné que les plantes sont plantées de manière permanente pendant de nombreuses années, les fosses d’atterrissage doivent avoir une profondeur de 30 à 40 cm, bien que la majorité de ses racines se trouvent à une profondeur de 20 cm. ayez assez de patience, plantez quelques arbustes, alors que la distance entre les plantes du groupe devrait être de 50-70 cm.

Sol: Le romarin sauvage préfère les sols acides. Par conséquent, la fosse est remplie avec un mélange constitué de tourbe de haute lande, de sol de conifères et de sable en proportion (3: 2: 1). Certaines espèces peuvent pousser sur des sols sableux pauvres. Par exemple, le romarin sauvage du Groenland et le bois de rose Ledum, pour lesquels le mélange de sol est composé des mêmes composants, mais avec une prédominance de sable. Une couche de drainage composée de galets de rivière et de sable s’endorme au fond de la fosse d’atterrissage avec une couche de 5 à 7 cm. Planter du paillis.

Soins: malgré le fait que le romarin sauvage pousse sur un sol pauvre dans le jardin pour une bonne croissance, il a besoin de nourriture. Par conséquent, il est important de nourrir les plantes. Il est préférable de faire cela au printemps, une fois par saison. Pour la fertilisation, utilisez de l'engrais minéral complet à raison de 50-70 grammes par m2 pour chaque plante adulte, pour les jeunes plantations: 30-40 grammes par m2.

Pendant l'été sec et chaud, le romarin sauvage a besoin d'être arrosé. Par conséquent, au moins une fois par semaine, ils devraient être abondamment arrosés à raison de 5 à 8 litres d’eau par plante. Après cela, le sol autour des arbustes peut être soigneusement labouré et assurez-vous de faire pipi dans la tourbe pour retenir l'humidité. Desserrer le sol très soigneusement, car les racines sont situées près de la surface du sol.

Ledum n'a pas besoin d'élagage spécial. Pour conserver un aspect décoratif, seules les branches sèches et cassées sont coupées.

Dans la culture, le romarin sauvage est résistant aux maladies et aux ravageurs, probablement à cause de la forte odeur effrayante.

Reproduction: toutes sortes de graines et de boutures d'été. Mais la greffe nécessite des compétences et des connaissances. Pour une formation réussie des racines, les boutures d'été doivent être traitées avec une solution d'hétéroauxine à 0,01% pendant 16 à 24 heures, puis rincées et plantées dans une boîte. Mais même après ce traitement, le callus n'est formé que par la chute et les racines ne poussent que l'année suivante.

Utiliser: romarin sauvage de toutes sortes - plantes très gracieuses et intéressantes. Plantés dans le jardin, ils le décoreront toujours. De plus, ils vous protégeront, car les substances sécrétées par leurs feuilles tuent les bactéries nocives pour l'homme. Et qui sait, peut-être que dans un proche avenir, la médecine dira grâce à la nature pour avoir créé ce buisson "perfide" et pardonnera ses propriétés enivrantes.

d'après l'article de Maya Alexandrova "Œufs de Ledum - Décoration de jardin" // "Dans le monde des plantes" - 2004 - N ° 4

http://www.packagile.ru/kustar/ledum.html

Ledum romarin: guérisseur des peuples du nord

Ledum romarin: guérisseur des peuples du nord

Ledum romarin - une petite plante en forme d'arbuste à feuilles persistantes de la famille des bruyères, appartenant à certains classificateurs - la famille des rhododendrons.

Autres noms:

Description

Comme son nom l'indique, cette espèce de romarin sauvage préfère les marécages, les endroits humides. Le système racinaire de surface permet au romarin sauvage de pousser dans des régions au climat rigoureux. Il est distribué dans la toundra et pousse également dans les régions montagneuses et forestières de toute la Russie.

Pousses fraîches couvertes de poils rougeâtres. Les vieilles pousses de bois atteignent 1,2 mètre de hauteur dans les zones forestières, dans la toundra et dans les régions montagneuses - beaucoup plus basses. Les feuilles sont étroites, brillantes et ressemblent à des aiguilles. Les fleurs sont blanches, avec de longues étamines. La plante a une odeur particulière qui, à des concentrations élevées, provoque des nausées et des maux de tête.

Photo de floraison des marais de Ledumberry

Ledum est toxique. Si un animal mange une plante, il se comportera d'abord de manière agressive, excitée puis apathique. Le nom «romarin sauvage» vient du vieux verbe slave «bangulit», qui signifie poison.

Il existe de nombreuses légendes et croyances associées au romarin sauvage. Souvent, les héros des légendes s'enivrent d'une rose sauvage de leur bien-aimé pour les séduire. En Extrême-Orient, on pense qu'un ouvrier des marais peut dire à une jeune fille vierge où trouver le trésor, si elle vient à lui avec les cheveux lâches et apporte du lait et du miel en cadeau. Les chamanes des peuples du nord de la Russie utilisent les propriétés enivrantes du romarin sauvage dans leurs rituels. Sa fumée, par exemple dans la région d'Ussuri, attire le guérisseur-serpent qui enlève toutes les maladies d'une personne.

Ledumberry est un insecticide naturel: ils enfilent des branches de romarin sauvage dans les vêtements, des punaises de lit, ils fumigent la pièce en fermant toutes les portes et fenêtres (à ce moment-là, il est interdit de rester dans la pièce!) La pruche est utilisée en parfumerie, pour le tannage du cuir.

La composition

La plante entière, à l’exception des racines, contient un pourcentage élevé d’huile essentielle. Les substances actives sont l'iceol, le palustrol, l'acétate de zinc et le géranyl. Ils donnent aux pousses une odeur particulière et un goût brûlant de tarte. La plus forte concentration de ces substances se situe dans les pousses de la première année de vie.

Propriétés médicinales

Ledumberry est largement utilisé dans la médecine traditionnelle, il remplace la vaste liste de médicaments avec les peuples du nord de la Russie.

La pruche est un moyen de:
  • expectorant;
  • anti-inflammatoire;
  • préventif pour les épidémies d'ARVI;
  • antiseptique.
Il est également utilisé pour les maux:
  • asthme bronchique;
  • coqueluche
  • entérocolite;
  • radiculite

Usage thérapeutique

À des fins médicinales, le romarin sauvage est récolté lors de sa floraison, en choisissant de jeunes pousses. Sécher la plante entière: feuilles, tiges, fleurs.

Lors de la collecte, de la manipulation et du stockage, vous devez être extrêmement prudent, car la zone humide est extrêmement toxique.

La pruche est utilisée à l'extérieur pour le frottement, les gouttes nasales, pour la douche vaginale, pour la fumigation des locaux, ainsi qu'à l'intérieur. Dans les pharmacies, vous pouvez acheter de l'huile essentielle de romarin sauvage, obtenue industriellement, ainsi que des herbes aromatiques séchées. En outre, le médicament Ledol est vendu à partir d’un extrait de plante.

Recettes

Gouttes nasales:

Dans 100 ml d'huile végétale, versez un verre de fleurs fraîches ou séchées de romarin sauvage, amenez à ébullition, laissez bouillir pendant 1 minute. Après cela, laissez les fleurs dans l'huile pendant 1 jour, puis filtrez les matières premières et versez l'huile dans une bouteille de verre foncé bien fermée. Instillé goutte à goutte 3 fois par jour.

Teinture de broyage:

Un demi-verre de matières premières de romarin sauvage exige 2,5 verres de vodka pendant 2 jours.

L'infusion est bue lors de la toux, et également utilisée pour la douche pour la trichomonase ou l'énéma pour les helmites. Faites ceci: c. verser de l'eau bouillante et insister dans un thermos pendant une demi-heure. Lorsque vous toussez - 1 cuillère à soupe. perfusion trois fois par jour.

Ledumberry fleurs des marais

Contre-indications

L'auteur de l'article est un herboriste-herboriste
Cheremisin Vladimir Timofeevich

En cas d'utilisation interne ne doit en aucun cas dépasser la dose. Avec

la fumigation des lieux est également inacceptable pour une longue inhalation de fumée de romarin sauvage. Les substances toxiques contenues dans cet arbuste peuvent provoquer un arrêt respiratoire, une paralysie du muscle cardiaque, des hallucinations.

http://fotokto.ru/blogs/bagulnik-bolotnii-celitel-severnih-narodov-30992.html

Publications De Fleurs Vivaces