Les légumes

Puis-je boire du thym pendant la grossesse?

Dans la période de conception et de portage d'un bébé, une femme doit faire particulièrement attention aux habitudes quotidiennes de la vie libre passée. Assez souvent, de nombreuses personnes utilisent le thé aux herbes de thym, ce qui le rend parfumé et agréable au goût. Mais la question se pose de savoir si le thym est dangereux pendant la grossesse. L'efficacité de cette plante dans diverses maladies et en tant que tonique naturel est connue depuis longtemps. Dans une pratique assez fréquente, il est capable de remplacer de nombreux médicaments.

Une brève excursion en biologie

C'est une plante vivace. En apparence, il ressemble à un petit arbuste couvert de petits boutons de fleurs violettes ou lilas pendant la période de floraison. En médecine traditionnelle, il est recommandé de l'utiliser comme anticonvulsivant, expectorant, diurétique, analgésique, antipyrétique et anthelminthique dans le traitement des maladies suivantes:

  • maux de gorge;
  • l'anémie;
  • athérosclérose;
  • l'insomnie;
  • amygdalite de toutes formes;
  • la goutte;
  • l'hypertension;
  • flatulences;
  • les hémorroïdes et ainsi de suite.

Les propriétés curatives de la plante sont très larges et multiformes. En raison de la présence dans la composition d'une grande quantité d'huiles essentielles et de la composition des composés biologiquement actifs que sont l'atperinol, le thymol, le bornéol, le carvacrol et la combinaison d'acides et de vitamines des groupes B et C, les acides organiques.

Contre-indications à l'admission lors de la planification et de la conception d'un fœtus

Très souvent, les gens ordinaires confondent deux herbes complètement différentes, l'origan et le thym. Ils ont des propriétés similaires qui seront utiles aux jeunes mères. L'origan et le thym peuvent être utilisés pendant la grossesse, mais il existe une différence importante entre les modes d'utilisation:

  • l'origan uniquement sous forme d'utilisation externe;
  • thym, ou comme on l'appelle thym, à l'intérieur de diverses manières, en fonction de la période de développement du fœtus.

Si, avant le début de la conception, une femme a déjà pris l’habitude de boire du thé avec du temyan, il convient de noter les contre-indications à la consommation de thym pendant la grossesse.

  1. Si la future mère est diagnostiquée avec une augmentation persistante de la pression artérielle. Le thé au thym pendant la grossesse provoque une augmentation persistante. Cet effet pouvant persister longtemps, les femmes souffrant d'hypertension artérielle chronique ne doivent pas boire de thym lorsqu'elles planifient une grossesse.
  2. Le thym est également contre-indiqué dans les maladies de la thyroïde diagnostiquées, les pathologies cardiovasculaires, l’insuffisance rénale chronique et d’autres maladies rénales. L'herbe ou les frais qui en résultent peuvent aggraver ces maladies et affecter les modifications des organes internes de ces systèmes.
  3. On pose souvent la question de savoir s'il est possible de boire des boissons au thym en présence d'une toxicose. Une consommation excessive peut entraîner des vomissements et des nausées, ce qui entraîne un processus de déshydratation du corps.

Caractéristiques de la réception en termes de maternité

Le terme 1 permet et approuve le thym en quantité raisonnable. Ceci est caractérisé par les propriétés bénéfiques d'une plante médicinale capable de stopper divers types de maladies inflammatoires. La perfusion de rinçage peut arrêter les amygdalites, l'amygdalite et soulager l'évolution des maladies pulmonaires. Les tisanes ou le sirop de thym peuvent être utilisés rarement, une grande quantité peut provoquer une hypertonie utérine.

Le thym en début de grossesse ne doit pas boire à jeun et sous peine de fausse couche. Très souvent, le thym pendant la grossesse est utilisé pour traiter la toux d'étiologies diverses. Thym toux remède vraiment traditionnel folklorique.

2, 3 trimestres ne recommandent pas l'utilisation de cette plante, cela est dû à ses propriétés permettant une augmentation progressive mais persistante de la pression artérielle. Un analogue ou un substitut possible dans cette période sera la menthe. Mais il ne faut pas oublier que seules les feuilles et les fleurs sont ajoutées aux boissons. Aux stades avancés, les huiles essentielles de menthe augmentent le rythme cardiaque. Il est plus sûr d'utiliser des plantes médicinales sous forme d'infusions à usage externe sous forme de gargarismes ou de compresses.

Méthodes d'utilisation dans la période de porter un enfant

Le thym pendant la grossesse ne peut être utilisé qu'après consultation de votre médecin. S'il n'y a pas de contre-indications en quantités raisonnables, l'ingestion est possible:

  1. Thé aux herbes de thym. Certainement, si vous ne lui faites pas une boisson quotidienne traditionnelle, aide parfaitement en cas de traitement non pharmacologique du SRAS et d’infections respiratoires aiguës, avec angine de poitrine, forte toux, processus inflammatoires des muqueuses du nasopharynx. Ce qui est particulièrement intéressant pour les futures mères s’acquiert dès l’arrivée du froid, grâce aux propriétés toniques, anti-inflammatoires et thérapeutiques contre les virus et les bactéries.
  2. Pendant les périodes d’insomnie et d’état nerveux et excitable, il aura un léger effet sédatif.
  3. Il a une tendance positive à soulager la douleur due à l’effet analgésique.
  4. Il aide à stabiliser le système digestif et élimine en douceur les signes de diarrhée.
  5. Capable d'éliminer l'effet de gonflement sur les reins, fournissant un effet diurétique sans réduire la pression.

Le processus de préparation prend environ 20 minutes en moyenne, quelles que soient les caractéristiques variétales du thé. Le produit fini est consommé une demi-heure avant les repas ou avant le repos nocturne. Le thym en début de grossesse est utilisé à l’extérieur comme moyen de rinçage, de lotions et de compresses chaudes ainsi que pour la prise de bains thérapeutiques. Les infusions et décoctions d'herbes médicinales sont utilisées sous forme chaude non diluée environ quatre fois par jour. La différence entre les deux options de fluide thérapeutique réside dans la méthode de préparation et de stockage du produit fini.

Les perfusions sont limitées à un jour d'utilisation ou immédiatement après la préparation. Sous forme de rinçage ou de compresses aux zones à problèmes. Soulage parfaitement l'inflammation et les soulage. Les bouillons sont généralement utilisés lors des bains et conservés au réfrigérateur pendant trois jours au maximum. La décoction fraîche s’applique également au rinçage de la bouche lors de maladies parodontales.

L'utilisation de l'huile essentielle de temyana possible dans l'organisation des processus d'inhalation. Il peut être ajouté à raison de deux gouttes par conteneur. La vapeur enrichie avec la composition de l'huile aide à se débarrasser de la toux. L'aromathérapie, effectuée de cette manière pendant la saison des maladies qui sévit, aidera à activer les fonctions de protection du corps. Il aidera à soulager la fatigue et le gonflement des massages effectués avec l’utilisation d’huile essentielle, ce qui aidera également à soulager la douleur dans les articulations aux derniers stades de la gestation.

http://womanvote.ru/chabrec-pri-beremennosti/

Thym pendant la grossesse: indications et contre-indications

Le thym pendant la grossesse à petites doses peut être utile car il a une composition chimique unique. Il contient les acides organiques et inorganiques nécessaires, les vitamines des groupes B et C. Mais l'herbe peut aussi être dangereuse en raison du thymol toxique. Par conséquent, l'utilisation du thym pendant la grossesse doit être équilibrée. Le traitement à base de plantes est uniquement prescrit par un médecin.

Le thym est communément appelé herbe Bogorodsk et petite mère. Depuis l'Antiquité, le thym était considéré comme une amulette "féminine", associée à la fertilité, à la beauté, à la santé de la femme et à la maternité. Selon la légende, la literie sur laquelle le nouveau-né Jésus a été étendu provenait de thym. La plante est un symbole de la Vierge. La question se pose: est-il possible de boire du thym pendant la grossesse? Que peuvent être des contre-indications? Et quelles formes médicinales de thym sont considérées comme les moins sûres pour les femmes enceintes?

Des indications

L'utilisation de médicaments pendant la grossesse, y compris ceux d'origine végétale, doit être sous la stricte surveillance d'un médecin. Le thym pendant la grossesse ne s'applique pas aux plantes médicinales de premier choix et n'est prescrit que sous de strictes indications. Quand peut-on prescrire du thym?

  • Avec une toux sèche et obsessionnelle. Le thym pendant la grossesse est un expectorant léger. Il est prescrit pour la bronchite chronique et aiguë, la pneumonie. Il soulage également bien les crises de toux asthmatiques.
  • Pour usage externe. Le thym est un bactéricide naturel et antiseptique. En cas de douleur dans la gorge, de stomatite, de gingivite, vous pouvez vous rincer la bouche avec une décoction de thym et, en cas de sinusite, ils se lavent le nez. Pour les maladies de peau, acné, furoncles, douleurs rhumatismales, vous pouvez faire des compresses et des lotions de thym.
  • Dans les maladies du système digestif. Les brûlures d'estomac, la flatulence accrue, les coliques intestinales, la constipation peuvent déranger une femme au cours du premier trimestre. Le thym a un effet spasmolytique et aide à éliminer ces symptômes désagréables.
  • Avec anxiété, mauvais sommeil. Le thym a un léger effet sédatif et sédatif. Aux premiers stades de la grossesse, les femmes subissent souvent des sautes d'humeur, de l'anxiété et de l'anxiété. Le thé au thym aide à trouver la paix, rétablit la force physique et psycho-émotionnelle.

Thé de thym pendant la grossesse

Selon certaines femmes, le thé au thym pendant la grossesse est considéré comme un "délice" parfumé, un rituel agréable. Cependant, ne confondez pas les concepts de "thé" et de "décoction". Pour la préparation du bouillon, il faut une grande dose (thérapeutique) de matières premières - 1 ou 2 cuillerées à thé de gazon sec par tasse d’eau bouillante. Et pour faire du thé, il suffit de jeter quelques feuilles et fleurs dans du thé ordinaire. Il est peu probable qu'une tasse de thé au thym une ou deux fois par semaine nuise à la santé d'une femme enceinte. Mais bonne humeur - sera fourni. Vous pouvez ajouter du miel et du citron à ce thé. C'est un bon sédatif pour l'insomnie.

Les bouillons et les infusions d’herbes dans l’eau doivent être strictement appliqués conformément aux indications de votre médecin pour le traitement de la toux des infections virales respiratoires aiguës et du rhume, ainsi que des maladies de l’appareil digestif. Une attention extrême doit être portée à la réception des bains avec décoction de thym, ainsi qu’à l’utilisation fréquente du thym dans la cuisine comme épice.

Contre-indications

Il existe un certain nombre de contre-indications strictes à l'utilisation du thym chez les femmes enceintes. Ceux-ci comprennent:

  • maladie de la thyroïde;
  • l'hypertension;
  • augmentation du tonus utérin;
  • l'arythmie;
  • insuffisance cardiaque et autres maladies cardiaques;
  • le diabète;
  • ulcère de l'estomac et ulcère duodénal;
  • maladie du foie et des reins;
  • Maladies du système nerveux central, troubles nerveux.

Le thym pendant la grossesse provoque souvent une réaction allergique. Cela peut se produire non seulement après la prise de thym, mais aussi par son odeur particulière. Avec la toxicose précoce, le thym peut aggraver les nausées et provoquer des vomissements.

Caractéristiques d'utilisation pendant la grossesse

Dans quel trimestre le thym est-il le plus sûr? Et quand est-il utile d'abandonner une femme enceinte?

  • 1 trimestre Certains médecins s'opposent catégoriquement à prendre l'herbe en début de grossesse, car elle a des propriétés abortives et peut provoquer une fausse couche. D'autres médecins, au contraire, estiment que la plante aide le corps de la femme au cours du premier trimestre de sa grossesse à faire face à divers virus, renforce le système immunitaire, calme le système nerveux.
  • 2 trimestres. Pendant cette période, il est recommandé de limiter la consommation de décoctions, mais également de thé avec de l'herbe. Cela s'explique par le fait que le thym augmente progressivement la pression artérielle. Si une femme subit des sauts de pression au cours de ce trimestre, il est préférable d'éliminer complètement la plante.
  • 3 trimestres. Au cours de cette période, le thym, quelle que soit sa forme, est catégoriquement contre-indiqué, car il a un effet tonique et provoque la tonification des muscles de l’utérus. Dans ce cas, l'opinion des médecins est sans équivoque - dans les stades ultérieurs, le thym doit être complètement exclu.

Les médecins n'ont pas une opinion commune sur la question de prendre des herbes pendant la grossesse. Les essais cliniques sur l'effet du thym sur le corps d'une femme enceinte n'ont pas été conduits. Aucun avis et aucune statistique. Et pourtant, il vaut mieux être prudent et ne pas abuser de cette plante.

Le thym peut-il pendant la grossesse? C'est possible, mais avec beaucoup de soin et uniquement sur recommandation d'un médecin. La plante au cours du dernier trimestre peut être particulièrement dangereuse, car elle peut provoquer une augmentation du tonus musculaire de l'utérus et un accouchement prématuré.

http://herbalpedia.ru/articles/chabrec-pri-beremennosti/

Thé au thym pendant la grossesse: corréler les avantages et les inconvénients potentiels

Sur les rayons des supermarchés parmi une grande variété de thé, vous pouvez voir les options avec le thym. Beaucoup de gens aiment le goût particulier de cette herbe, qui confère également à la boisson un arôme parfumé. Cependant, si une femme est enceinte, elle est obligée de revoir plusieurs de ses habitudes alimentaires. Y a-t-il une place pour le thé au thym dans le menu de la future maman? La plante est-elle sans danger pour le bébé? Quelles réactions indésirables peut-il causer?

Thym: composition et propriétés bénéfiques

Thym est le nom populaire de l'herbe au thym (en latin Thymus). Les herbes médicinales sont également connues sous le nom de sarriette, menthe sauvage et herbe vierge. Le thym aux plantes médicinales porte de nombreux autres noms: thym, sarriette, menthe sauvage, herbe vierge

Selon la tradition, la Mère de Dieu a étendu le nouveau-né Jésus sur un lit moelleux de cette herbe. Et lors de la fête de l'Assomption de la Vierge, ses icônes sont généralement décorées de thym. Fait intéressant, dans certains villages, la plante remplace même l'encens lors du culte.

Des thyms sauvages poussent sur tout le continent eurasien (forêts, steppes, montagnes, marais proches). En outre, il est souvent possible de le voir sur les terrains de la datcha. Cette douce plante lilas fleurit dans la seconde moitié de l'été, exhalant une merveilleuse odeur douce-amère. Il ne disparaît pas même après le séchage en raison de la teneur élevée en huiles essentielles.

La composition biochimique du thym est tout simplement unique:

  • Vitamines. Surtout beaucoup de K, aussi A, groupes B, C, E.
  • Minéraux: calcium, fer, manganèse, cuivre, zinc, magnésium, sélénium, etc.
  • Beaucoup d'huiles essentielles
  • Flavonoïdes.
  • Acides naturels: ursuloïque, oléanique.
  • Tanins.

La valeur calorique de 100 g de thym sec est de 276 kcal. Si nous parlons spécifiquement du thé au thym, il convient de prendre en compte la valeur énergétique d'une cuillerée à thé d'herbes (après tout, c'est la quantité généralement ajoutée à une boisson). Dans 1 cuillère à thé, environ 1 g d'une plante sèche est localisé, son contenu calorique, respectivement, fera 2,76 kcal. Cela représente 0,11% de la norme quotidienne d'une femme enceinte, qui a besoin de 2 500 kcal par jour au premier trimestre (plus tard, ce besoin augmente à 2 900 kcal). Une cuillère à café de thym contient très peu de calories.

Tableau: le pourcentage des besoins quotidiens en éléments nutritifs au cours de la période de gestation dans une cuillère à thé de thym

Les substances contenues directement dans le thé, dans ce cas, ne sont pas prises en compte, car il peut être plus ou moins fort, contenir en plus du sucre ou du miel. Il ne s'agit que de thym.

La composition riche en herbe Bogorodskaya a été utilisée avec succès en médecine traditionnelle pour le traitement d'un grand nombre de maladies:

  • Angine de poitrine, amygdalite (a un effet anti-inflammatoire).
  • Toux (expectorant), asthme.
  • Hypotension (provoque une augmentation persistante de la pression).
  • L'anémie
  • Cystite, cholécystite.
  • Les hémorroïdes.
  • Flatulences
  • Athérosclérose
  • La goutte
  • Rhumatisme.
  • Maladies de la peau.
  • L'insomnie.
  • Alcoolisme

La plante est également utilisée activement dans l'industrie pharmaceutique et la cosmétologie: l'huile essentielle de thym est ajoutée au savon de toilette et au rouge à lèvres, aux crèmes et aux dentifrices.

Les propriétés épicées du thym des temps anciens sont utilisées en cuisine: l'épice donne aux plats un goût savoureux (souligne parfaitement le goût de la viande et du poisson), facilitant la digestion des aliments. Le thym fait partie du célèbre mélange appelé «herbes de Provence» et, dans la cuisine méditerranéenne, il est utilisé pour la conservation des olives.

Cette herbe, de nombreuses nations attribuées et des propriétés magiques. Le thym séché a fumigé la maison et le bétail pour éviter la détérioration, a ensorcelé les prétendants. De l'usine ils ont fait des charmes d'esprits maléfiques. La plante était considérée comme un symbole de fertilité, aidant à la naissance des enfants.

Il est intéressant de noter qu'au Moyen Âge, les dames brodaient une fleur de thym sur leur chemise de chevalier, croyant qu'il leur donnerait du courage au combat. Et selon la légende irlandaise, qui, la nuit de Walpurgis, se lavera les yeux avec la rosée d'un thym, il pourra voir les vraies fées.

Vidéo: à quoi ressemble le thym et où il pousse

Les bienfaits du thym quand on porte un enfant

Les propriétés bénéfiques de l'herbe de la mère de Dieu deviennent particulièrement pertinentes pendant la période de gestation, lorsque de nombreuses préparations chimiques pour une femme sont indésirables:

  • Tonifie le corps, améliore l'immunité, sature de vitamines et de minéraux précieux.
  • Aide à faire face aux infections virales pendant la saison froide: élimine les toxines du corps, aide à la toux des expectorations, soulage le bronchospasme.
  • Il traite les maux de gorge avec maux de gorge et amygdalites, désinfecte la cavité buccale (par exemple, avec une stomatite).
  • Aide à faire face à la cystite.
  • Soulage la douleur avec des ecchymoses.
  • Traite et apaise la peau irritée avec eczéma, dermatite.
  • Il provoque une augmentation de la pression (lente mais persistante) et, en fait, de nombreuses femmes enceintes souffrent d'hypotension, en particulier au cours du premier trimestre.
  • Peu avant l'accouchement, la glande thyroïde est utile pour stimuler l'utérus afin qu'il se rapproche des contractions du travail.
  • Il a un effet calmant sur le système nerveux de la femme enceinte: il normalise le sommeil, prévient la dépression et atténue les sautes d'humeur.
Pendant la grossesse, lorsque de nombreux médicaments chimiques sont interdits ou indésirables, le thym peut être utilisé, par exemple, pour traiter les maux de gorge ou la stomatite

Vidéo: les propriétés bénéfiques du thym et son application en médecine traditionnelle

Préjudice potentiel pour la femme et le bébé

Chaque plante médicinale (et le thym ne constitue pas une exception) peut, dans certaines situations, aider et causer des dommages, en particulier si elle est prise hors de contrôle. Ainsi, lorsqu’elle utilise du thym, la future mère peut faire face aux réactions indésirables suivantes:

  • Si une femme a un tonus utérin périodiquement élevé, une boisson au thym peut aggraver la situation et mettre en danger la grossesse.
  • Si la future mère est sujette à l'hypertension, alors la mauvaise herbe peut augmenter encore plus la pression, ce qui n'est pas très bon pour le fœtus. En outre, il peut augmenter le rythme cardiaque.
  • Bien que la plante ait généralement un effet bénéfique sur le tractus gastro-intestinal, elle peut parfois provoquer une indigestion (par exemple, diarrhée, douleurs à l'estomac), surtout si elle est prise le matin à jeun.
  • Ayant un effet diurétique, boire avec du thym, peut également surcharger les reins.
  • En raison de la saturation en huiles essentielles, la plante pourrait bien causer des allergies, en particulier chez les femmes.
  • Le lieu où la plante est récoltée est également important: il ne devrait pas être situé à proximité d'entreprises industrielles, d'autoroutes. Après tout, le thym est capable d’absorber des substances toxiques et il est peu probable que de telles mauvaises herbes profitent aux femmes enceintes.

L'utilisation de toute plante médicinale pendant la gestation doit être coordonnée avec le médecin traitant, même si une utilisation externe est prévue.

Contre-indications

La plante médicinale au thym, bien qu’elle ait beaucoup de propriétés utiles, a sa propre liste de contre-indications:

  • Intolérance individuelle d'une herbe.
  • Maladies de la glande thyroïde (réduction de son activité - hypothyroïdie).
  • Gastrite avec acidité accrue, ulcères gastriques et duodénaux.
  • Pathologie du foie, des reins.
  • Arythmie, insuffisance cardiaque.

Si vous lisez les instructions du médicament en pharmacie (feuilles de thym séchées et écrasées), la période de la grossesse est contre-indiquée. Cependant, nous parlons ici de l’utilisation de décoctions et de perfusions à des fins thérapeutiques. Pendant ce temps, le thym peut être consommé simplement comme additif au thé ordinaire (en petite dose) pour obtenir un tonique sain.

Nuances de l'utilisation du thé de thym lorsque vous portez un enfant

La possibilité de boire du thé avec du thym pendant la grossesse est déterminée par l'état de la future mère et par la période de gestation. Comme pour le premier trimestre, de nombreux gynécologues estiment que les huiles essentielles de thym sont capables de provoquer un hypertonus et d’avoir un effet abortif. Cependant, cet effet n'est possible qu'avec un usage fréquent, en particulier à jeun et à fortes doses. Si une femme enceinte adore une boisson parfumée, elle peut se le permettre deux fois par semaine, par exemple, après le petit-déjeuner (nous ne parlons que d’une tasse d’au plus 200 ml). Cependant, si le tonus précoce de l'utérus est déjà détecté, il y a risque d'interruption, alors bien sûr, la tisane doit être abandonnée.

Le deuxième trimestre est le moment le plus propice pour boire une boisson au thym (dans le même temps, la norme hebdomadaire ne dépasse pas 4 tasses). Mais au troisième trimestre, vous devez être prudent à nouveau - réduire le taux à 2 tasses par semaine. C'est au stade final de la grossesse que de nombreuses femmes enceintes ont des sauts de tension artérielle, que la charge sur les reins augmente (et que la tisane a un effet diurétique). Si la femme a présenté une prééclampsie, il n’est pas nécessaire de boire du thé au thym. Au troisième trimestre, la consommation de thé au thym ne devrait pas dépasser deux tasses par semaine

Pour éviter d'éventuels problèmes de digestion, il n'est pas nécessaire de boire du thé au thym à jeun.

Recettes de thé au thym

Le thé avec la Vierge Marie pour la future mère n'est pas qu'une boisson savoureuse. Il élève l'humeur d'une femme, la calme, se tonifie parfaitement par temps chaud et, au contraire, en hiver, la réchauffe.

Recette classique

La recette traditionnelle de la boisson au thym est une combinaison de thé noir ordinaire (1 tasse) et d’herbes séchées (1 cuillère à café de mélange pharmaceutique de feuilles, de tiges et de fleurs). Vous pouvez utiliser une option plus simple: acheter du thé préparé dans un supermarché (de nombreuses entreprises proposent cette variété).

Préparez une boisson dans une tasse conformément à la recette standard, insistez environ 10 minutes (paquet de filtre - 5 minutes). Dans le thé, vous pouvez ajouter au goût du sucre ou du miel. Vous pouvez utiliser des sacs filtrants prêts à l'emploi ou ajouter de l'herbe sèche provenant d'une pharmacie au thé noir ordinaire.

La combinaison de thym avec d'autres herbes

Pour diversifier votre alimentation, une femme enceinte peut préparer une tisane combinant du thym à d'autres plantes médicinales:

  • Thym au tilleul. Cette boisson sera particulièrement utile pendant la saison froide pour prévenir les maladies et renforcer le système immunitaire. Prenez un mélange de thym et de tilleul (1 c. À thé de chaque plante), versez de l’eau bouillante et laissez infuser pendant environ 10 minutes. Vous pouvez également utiliser du thé noir ordinaire (combinez des herbes saines avec des feuilles de thé et versez de l’eau bouillante).
  • Thym à la menthe. La menthe va améliorer la digestion des femmes enceintes, éliminer les nausées. Préparer un verre de la même manière.
  • Thym, mélisse et fenouil. La combinaison de ces herbes est efficace et utile pour les femmes enceintes. Ainsi, la mélisse calmera le système nerveux, soulagera les maux de tête, améliorera l'appétit en cas de toxicose. Et le fenouil - un outil indispensable pour soulager les spasmes dans le tractus gastro-intestinal, réduisant ainsi la formation de gaz (utilisé même chez les nourrissons). Pour faire du thé, la quantité totale d'herbes ne doit pas dépasser 2 cuillères à café. En outre, vous pouvez utiliser des sachets de thé prêts à l'emploi à partir d'un mélange de ces herbes, par exemple l'entreprise "Panier de grand-mère".

Galerie de photos: combinaison de thym avec d'autres herbes dans le thé

Bien que toutes ces plantes médicinales soient, bien entendu, très utiles, la future mère devrait connaître la mesure et ne pas abuser de tels thés combinés. Les normes d'utilisation des boissons restent les mêmes que dans la version au thé noir ordinaire au thym.

Vidéo: comment conserver et préparer du thym (une plante curative est décrite dans l'émission télévisée Elena Malysheva «Vivez en santé!»)

Autres façons d'utiliser le thym

Une future maman peut utiliser le thym, non seulement comme complément au thé, mais également comme agent thérapeutique. Cependant, il n’est pas possible de boire de la décoction de thym saturée régulièrement (c’est ainsi que la toux est traitée) pendant la grossesse. L’utilisation externe serait donc la meilleure option: rinçage, compresses, bains.

  • Se gargariser avec maux de gorge et amygdalite, ainsi que la cavité buccale en cas de stomatite. Deux cuillères à soupe d'herbe sèche brassée avec un verre d'eau bouillante et infusé pendant une demi-heure. Vous pouvez vous rincer la bouche et la gorge avec cet outil plusieurs fois par jour (sans restrictions): il aidera à soulager la douleur et à détruire les agents pathogènes.
  • Compresse des douleurs musculaires et articulaires. Lorsqu'une femme est enceinte, son dos, son coccyx, ses genoux et son thym peuvent souvent être utilisés comme solution de remplacement aux analgésiques et aux pommades. L'herbe doit être cuite à la vapeur avec de l'eau bouillante dans un thermos pendant environ 3 à 4 heures (plusieurs cuillerées à soupe sont prises - leur quantité dépend du domaine d'utilisation), puis essorées. Lorsque la masse de matière première est légèrement refroidie, fixez-la à l'endroit enflammé. Si le thym est trop petit, il peut être placé dans un sac de gaze, puis sur le corps.
  • Bains chauds pour les maladies de la peau. Utilisé dans le traitement de l'eczéma, de la dermatite (cependant, avec les éruptions cutanées dues à l'acné, il n'est pas nécessaire d'utiliser le remède). Préparer un bouillon riche au bain-marie dans un rapport d'un litre d'eau et de 50 g d'herbe. Les mains ou les pieds sont placés dans une bassine avec un liquide à base de plantes (il n'est pas souhaitable de prendre un bain complet pour les femmes enceintes). La température de la décoction devrait être d'environ 36 ° C (vous pouvez rendre vos mains un peu plus chaudes).
Une infusion de thym enceinte peut provoquer des maux de gorge

Le thym est une herbe unique aux nombreuses propriétés utiles. En attendant, le thé avec son addition aux femmes enceintes devrait être consommé avec prudence. En l'absence de contre-indications, la boisson peut être incluse occasionnellement dans le régime alimentaire - une semaine tout au plus 3 à 4 fois, pendant que vous devez écouter votre bien-être.

http://budumamoi.com/pitanie/chay-s-chabretsom-pri-beremennosti.html

Puis-je utiliser le thym pendant la grossesse?

Le thym pendant la grossesse peut être pris, mais à des doses limitées. L'herbe a une composition chimique riche, en raison de laquelle elle sature le corps avec des acides organiques et inorganiques, des vitamines et d'autres substances bénéfiques. Mais le thym contient des huiles essentielles et du thymol toxique, ce qui n’est pas souhaitable pour une femme enceinte.

Propriétés utiles du thym

  • élimination des processus inflammatoires et de la toux;
  • élimination des dépôts toxiques et autres dépôts nocifs;
  • effet antiviral;
  • action antiseptique;
  • soulagement de la douleur pendant l'accouchement, maladies des articulations;
  • augmentation de la pression artérielle dans l'hypotension;
  • renforcer le système immunitaire;
  • neutralisation des vers;
  • contractions accrues pendant le travail;
  • éliminer toute toux.

Le thym (thym) fait référence à l'huile essentielle de la plante, en raison de laquelle il a un arôme prononcé. On croit que l'utilisation des huiles essentielles pendant la grossesse est strictement interdite. Par contre, le thym est très utile, il est donc parfois utilisé pendant la grossesse, mais avec beaucoup de précautions. Dans certaines situations, il ne fait pas de mal de boire du thé au thym directement avant l'accouchement, car l'herbe accélère les contractions, engourdit et augmente le tonus de l'utérus.

Les bienfaits du thym pendant la grossesse:

  • Au cours de la période de procréation, une femme est particulièrement exposée au rhume et une affection caractérisée par une toux sèche et obsessionnelle est particulièrement dangereuse. Les inhalations avec du thym contribuent à une légère expectoration, ce qui est important pour les femmes enceintes.
  • Si une femme enceinte a mal à la gorge, vous pouvez vous rincer à la décoction de thym - la douleur s'atténuera.
  • Pendant la grossesse, on observe souvent des éruptions cutanées, des stomatites, des gingivites, des sinusites et d’autres problèmes causés par des bactéries. Le thym a un puissant effet bactéricide, il peut donc être utilisé pour se laver le nez et la bouche, rincer et mettre des compresses, des lotions. Vous n'avez pas besoin de consommer des drogues à base de drogues synthétiques.
  • Le thé de thym est utilisé pour les sautes d'humeur, l'anxiété, l'insomnie et l'augmentation de la nervosité. Dans ce cas, il ne peut pas être bu souvent et brassé dur (il suffit de mettre une pincée d'herbe ou un petit brin frais).

Le thé au thym, ainsi que la compote froide avec une branche de thym sont considérés comme les plus sûrs pendant la grossesse. Le fait est que sous cette forme, la concentration de thymol toxique et d’huiles essentielles est faible, le préjudice sera donc minime, mais à condition que la femme enceinte boive très rarement avec du thym.

Comment boire du thym enceinte

Afin de ne pas nuire à votre corps et à votre fœtus, veillez à respecter les règles spéciales lorsque vous prenez du thym:

  • Achetez des herbes uniquement en pharmacie, car les produits pharmacologiques sont basés sur le strict respect des exigences en matière de collecte et de séchage des herbes. Si vous collectez des matières premières de manière indépendante, faites attention au fait que l'herbe pousse dans des régions écologiques, loin de la route et de l'autoroute. Séchez-le aussi, vous devez bien passer soigneusement à travers chaque feuille et chaque tige.
  • Il est préférable d'utiliser l'herbe comme additif à la variété verte ou noire. Assez d'une théière pour mettre une branche de thym.
  • Conservez l'herbe sèche dans des récipients en verre bien fermés.
  • Si vous utilisez de l'herbe comme agent externe, veillez à respecter le dosage car dans ce cas, une réaction allergique est possible.

Cette vidéo vous expliquera les propriétés bénéfiques du thym, les règles de sélection et de stockage:

Application de thym pendant la grossesse

Premier trimestre

Au cours du premier trimestre, il existe un risque de fausse couche et le thym contribue à augmenter le tonus de l'utérus et l'appel de la menstruation, il ne peut donc pas être consommé à un stade précoce!

Deuxième trimestre

Le thym peut avoir un effet toxique sur les reins et le foie. Il est donc particulièrement important de ne pas l'utiliser! Seule l'utilisation externe de l'herbe est autorisée.

Troisième terme

Puisque le thym accélère les contractions, il est interdit de l'utiliser pendant les 2 premiers mois du troisième trimestre. Mais l'herbe peut être utile avant l'activité très générique.

Recettes de décoctions, sirops et thé au thym

S'il n'y a pas de contre-indications et si le médecin est autorisé à utiliser cette plante médicinale, utilisez ces recettes:

  • Pour infuser du thé, vous n'avez besoin que d'une petite pincée d'herbes par tasse.
  • Pendant la grossesse, le thym peut être brassé avec du tilleul (sauf s’il n’ya pas à se plaindre de troubles cardiaques), des feuilles de myrtille et des canneberges (s’il n’ya pas de maladies du tube digestif), avec des séchoirs à pommes et à poires.
  • Il est très utile de préparer du thym avec les hanches.
  • Pour se gargariser, faites bouillir de l'eau (200 ml) avec quelques cuillères à soupe d'herbes. Après refroidissement, il peut être utilisé pour le rinçage.

Compresses, bains

  • Les compresses de thym sont utilisées pour traiter les éruptions cutanées et les irritations de la peau, ainsi que pour traiter les syndromes douloureux des os et des articulations. Mettez le thym dans un thermos dans la quantité de 2-4 cuillères à soupe. Remplir d'eau bouillante et laisser infuser au moins 4 heures. Ensuite, trempez la gaze dans la teinture et appliquez-la pendant 15 à 20 minutes sur la zone touchée.
  • Vous pouvez faire des bains locaux pour les mains. Pour 1 litre d'herbe, vous aurez besoin de 50 grammes d'herbe. Mettez le récipient sur le feu et faites bouillir pendant 10 minutes. Laisser infuser plusieurs heures dans un endroit chaud. Pendant la grossesse, les bains de pieds et les bains de thym courants sont contre-indiqués.

N'oubliez pas que le thym, appliqué localement, peut également provoquer une réaction allergique. Utiliser de l'huile de thym est également contre-indiqué.

Contre-indications et précautions

  • hypertension artérielle: si vous avez une augmentation de la pression artérielle, assurez-vous de la contrôler 2 à 3 fois par jour;
  • maladies du système endocrinien, ainsi que des reins et du foie;
  • le risque d'échec de la grossesse (augmentation du tonus utérin, saignements, douleurs de traction dans le bas de l'abdomen);
  • manifestations ulcéreuses dans le tube digestif;
  • allergie aux plantes;
  • diabète (y compris gestationnel).

Avec les problèmes ci-dessus, il est préférable d’abandonner le thym.

Les produits préparés à base de cette plante doivent être contre-indiqués pendant la grossesse, mais dans les instructions, vous ne la verrez souvent pas. Une femme enceinte doit savoir que le thym a des effets secondaires dangereux, surtout si vous le prenez pendant une longue période ou sous forme de décoctions, infusions, dans le cadre de médicaments à base de plantes.

http://zaletela.net/shto-mozhno-vo-vremja-beremennosti/chabrec-pri-beremennosti.html

Thym pendant la grossesse: avantages et inconvénients

Malgré le développement des produits pharmaceutiques, la phytothérapie n’a jamais perdu de sa popularité. De nombreuses plantes sont des médicaments naturels qui agissent en douceur sur le corps et provoquent moins d'effets secondaires. Le traitement par des méthodes populaires est activement utilisé pendant la grossesse, en particulier pour les rhumes et les maladies virales. Dans quelle mesure le thym est-il inoffensif pour les femmes enceintes?

Que le thym utile

Une plante basse avec un arôme épicé agréable et de petites fleurs de couleur lilas a trouvé des applications dans de nombreux domaines: médecine traditionnelle, produits pharmaceutiques (le thym est officiellement reconnu comme médicament), cosmétologie, cuisine. Thym - un autre nom pour le thym - comprend de nombreuses substances.

Le thym est considéré comme un symbole de force et de courage. Dans la Grèce antique, il était cultivé dans les temples de la déesse Aphrodite, et en Russie, on l'appelait l'herbe de Bogorodsk.

Propriétés et action des composants d'herbes médicinales sur le corps - tableau

Indications de rendez-vous

Le thym peut être acheté dans n'importe quelle pharmacie. Les indications médicales pour son utilisation sont:

  • maladies infectieuses et inflammatoires des voies respiratoires et des poumons:
    • une bronchite;
    • la trachéite;
    • une pneumonie;
  • maladies inflammatoires de la cavité buccale et du pharynx:
    • pharyngite;
    • amygdalite;
    • stomatite;
    • gingivite

Thym et grossesse

Le traitement par des méthodes traditionnelles est considéré comme plus bénéfique pour le corps de toute personne que l'utilisation de préparations pharmacologiques. Oui, cette affirmation est vraie et en même temps pleine de danger. Nous ne devons pas oublier que tout médicament a des contre-indications, quelle que soit son origine. Et certaines herbes sont généralement les allergènes et les poisons les plus puissants! Par conséquent, avant de commencer à utiliser le thym, vous devez prendre en compte toutes les caractéristiques de votre corps et consulter un médecin.

Le thym est applicable dans diverses variantes:

  • la teinture alcool est utilisée pour traiter les articulations;
  • herbe brassée et boire comme du thé;
  • la médecine officielle recommande de faire une infusion de celui-ci;
  • L'huile essentielle de la plante est ajoutée à la préparation des cosmétiques pour la maison, qui aident à éliminer les problèmes de peau, et est utilisée en aromathérapie (a un effet calmant);
  • Le thym en tant qu'épice est utilisé en cuisine.

Pour une femme qui attend un bébé, il est acceptable de boire du thé au thym et de l'ajouter lors de la préparation de divers plats, sans oublier la prudence. Les autres méthodes d'utilisation des plantes médicinales sont contre-indiquées aux femmes enceintes.

Thé de thym

Le thé de thym est composé de fleurs fraîchement séchées ou fraîches et de pousses de thym. Il contient une grande quantité de vitamines des groupes B et C. Cette boisson au goût agréable comme diaphorétique et expectorant est très efficace contre le rhume et la toux. Il est capable d'améliorer la digestion et d'avoir un effet bénéfique sur la microflore intestinale.

L'utilisation du thé de thym pendant la grossesse est possible en petites quantités. Mais en raison du contenu de certaines substances entrant dans la composition de la plante (thymol et acide ursolique), une femme peut développer un tonus utérin et, par conséquent, une fausse couche. Par conséquent, dans la période de porter un bébé thym est préférable de remplacer par d'autres herbes qui n'auront pas un effet similaire.

Utilisation en cuisine

Comme épice, on utilise les feuilles de la plante qui ont un arôme et un goût prononcés. Ils sont ajoutés à la viande, au poisson, aux plats principaux, aux salades et à la choucroute.

Les femmes enceintes qui préparent des plats au thym doivent faire preuve de prudence et utiliser un assaisonnement en quantité limitée.

Le thym à usage culinaire est récolté avant que la plante ne commence à fleurir. Au contraire, à des fins médicales, il est récolté pendant la période de floraison.

L'utilisation de plantes médicinales dans les périodes précoces et tardives

L’une des propriétés les plus connues du thym est l’expectorant, car depuis sa tendre enfance, beaucoup se souviennent du goût de la décoction de cette herbe, qui leur a été donnée lors d’un rhume. En attendant un bébé, une femme est gravement atteinte par des maladies virales et le thym peut aider à les combattre.

  1. Le premier trimestre de la grossesse est caractérisé par le fait que la plupart des fausses couches se produisent pendant cette période. Et, malgré l’avantage incontestable du thym, il convient à ce stade de l’utiliser avec précaution. Et si la future mère a un tonus utérin, l'herbe médicinale lui est catégoriquement contre-indiquée.
  2. Au deuxième trimestre, de nombreuses femmes sont confrontées à des phénomènes désagréables tels que les flatulences et les hémorroïdes. Le thym sous forme de thé ou de pommade contenant l'huile essentielle de cette plante peut améliorer la situation. Mais assurez-vous de faire attention à l'état de votre pression artérielle. S'il est élevé, l'utilisation du thym sera très risquée.
  3. Au troisième trimestre, l'herbe médicinale peut provoquer un travail prématuré. Mais le thé qui en provient, utilisé pendant le travail, peut accélérer la naissance de votre enfant et faciliter la séparation du placenta.

L'utilisation du thym ne conduit pas nécessairement à une fausse couche ou à une naissance prématurée. Sur Internet, vous trouverez de nombreuses publications de femmes qui ont bu du thé au thym à différents stades de leur grossesse, sans conséquences négatives. Mais le corps du corps est différent, donc le risque minimum est toujours là.

Contre-indications et autres dangers

Parmi les contre-indications à l'utilisation du thym, la médecine officielle a identifié:

  • hypersensibilité;
  • insuffisance hépatique et / ou rénale;
  • gastrite hyperacide;
  • ulcère de l'estomac et ulcère duodénal;
  • grossesse et allaitement.

Le thym augmente le tonus musculaire de l'utérus. Cette propriété le rend dangereux pour les futures mères, car il peut entraîner une fausse couche.

De plus, vous devez faire attention aux points suivants.

  1. Le thym avec fermeté augmente la pression donc il n'est pas nécessaire de l'utiliser à l'hypertension.
  2. L'herbe ne devrait pas être prise par ceux qui ont des problèmes cardiaques (arythmie).
  3. Le thym n'est pas recommandé pour les maladies de la glande thyroïde.
  4. Avec l'utilisation prolongée de thymol dans la composition de la plante peut inhiber la fonction des reins et du foie, car les femmes enceintes, dont tous les organes connaissent une augmentation du stress, vous devez être très prudent avec l'utilisation du thym.

Avis de femmes enceintes sur l'utilisation du thym

J'ai lu sur le thym à 36 semaines et je n'ai pas arrêté de boire, je l'ai bu pendant toute ma grossesse et beaucoup)

Rigayarigest

https://www.babyblog.ru/community/post/living/3134147

La première fois que j'entends ça))) Vu autant de fois pendant la grossesse))) Jusqu'à ce que je donne naissance))

Mama_soon

https://www.babyblog.ru/community/post/living/3134147

Ce n'est que vers la fin de la deuxième grossesse que j'ai appris que le thym est une herbe presque avortée et ne peut en aucun cas être enceinte. Curieusement, mes deux filles sont nées à l'heure, malgré l'utilisation régulière de tisanes, y compris le thym.))

Alina

https://www.babyblog.ru/community/post/living/3134147

Ummm... Je bois toute la grossesse régulièrement. Rien du tout :)))) Et maintenant, je vais boire au petit-déjeuner. Sec et frais :) Ne t'inquiète pas :))) Au fait, c'est très bon pour l'immunité.

Cavalcanti

https://www.babyblog.ru/community/post/living/3134147

La fille familière première naissance après un litre de thé, la deuxième fois après la tasse. Par conséquent, j'avais peur de lui.

Natalia

https://www.babyblog.ru/community/post/living/3134147

Un herboriste expérimenté parle du thym - vidéo

Le thym est vraiment une herbe très utile. Mais, comme tout autre moyen, il a des contre-indications. La grossesse n’est probablement pas le meilleur moment pour utiliser le thym. Dans tous les cas, n'oubliez pas que seul un médecin peut le recommander.

http://lechenie-simptomy.ru/chabrets-vo-vremya-beremennosti-za-i-protiv

Thym - le médecin folklorique le plus fort pour aider la future mère

Pendant la grossesse, devant toute femme, il est plus d’une fois question de choisir des médicaments efficaces et sans danger. C’est ainsi que fonctionne le corps humain: en abaissant la barrière de protection naturelle afin de ne pas rejeter le fruit, il cède également le pas aux agents pathogènes et aux virus. Dans le même temps, la plupart des méthodes pharmaceutiques et même traditionnelles de traitement de la future mère et de son enfant sont tout simplement dangereuses. La protection doit être construite, en équilibrant les avantages et les inconvénients. Le thym (thym) est l'un des remèdes populaires utiles mais également controversés.

Thym, ou thym, comme plante médicinale

Le thym (thym) est un groupe entier d'arbustes vivaces à faible croissance, dont certains sont largement répandus et poussent librement dans la Russie centrale et les régions du sud. Nous connaissons presque tous cette plante. On peut observer dès le début de l'été des pousses basses recouvrant de petites pentes de fleurs violettes recouvrant les pentes. Et l'odeur parfumée du thym est tout à fait difficile à confondre avec quelque chose.

C'est important! Ne confondez pas deux noms similaires de plantes médicinales "thym" et "sarriette". La seconde n'est pas moins utile et est connue sous le nom de «herbe au poivre», utilisée pour traiter les maladies du tube digestif, du foie, des intestins et de la vésicule biliaire.

Les propriétés bénéfiques prononcées du thym sont dues à sa composition riche.

Les composants qui composent l’usine et leurs propriétés utiles - le tableau

L'effet du thym sur le corps humain

Les gens utilisent le thym comme remède et comme assaisonnement dans la cuisine depuis plus de mille ans. Aujourd'hui, la plante reconnaît la médecine officielle - l'huile essentielle de thym fait partie du sirop contre la toux populaire des enfants "Pertussin".

En raison des fortes propriétés curatives du thym, les anciens traitaient cette plante avec respect. Le tiers de son nom, l'herbe de Bogorodskaya, a survécu jusqu'à nos jours.

Les principaux effets médicinaux du thym sont les suivants:

  1. Le matériel végétal a un effet antimicrobien et anti-inflammatoire contre les infections des voies respiratoires, des ARVI et des ARI. Le thym avec asthme et coqueluche est très efficace. Cela aide à se débarrasser de la toux agaçante.
  2. Le thym est un diaphorétique efficace, il est donc utile contre la grippe, le rhume et le nez qui coule.
  3. L'huile essentielle de thym désinfecte l'air et protège ainsi le corps de la pénétration de micro-organismes pathogènes, même sans contact.
  4. La plante est célèbre pour son effet apaisant. Il aide à lutter contre l'insomnie, le stress, la dépression et les états névrosés.
  5. Le thym a un effet bénéfique sur les organes du système digestif, en particulier, il élimine et prévient la congestion intestinale et les troubles associés: flatulences, constipation et tout simplement lourdement à l'estomac causés par la consommation d'aliments gras ou lourds.
  6. L'acceptation des décoctions et des infusions de thym à l'intérieur aide à lutter contre l'invasion des helminthes.
  7. Le thym est utilisé à titre préventif et adjuvant dans la lutte contre le cancer.
  8. En tant qu'anti-inflammatoires externes, utilisez des lotions et des compresses de bouillon (infusion) de thym. Ils aident contre l'arthrite et les rhumatismes. La pommade à base d'extrait de plante est efficace pour lutter contre les éruptions cutanées d'origine non infectieuse.
  9. La capacité du thym à provoquer une aversion pour l'alcool est également connue. Cette fonctionnalité est utilisée dans le traitement de l'alcoolisme.

Ainsi, utilisé en interne ou en externe, le thym peut avoir les effets suivants:

  • antibactérien;
  • anti-inflammatoire;
  • analgésique;
  • antispasmodique;
  • expectorant;
  • diurétique;
  • transpiration;
  • antihelminthique

Thym pendant la grossesse

Le thym est connu comme une plante puissante. Toute drogue (même populaire), femme enceinte, ne doit être prise qu'en dernier recours, avec prudence et après consultation du médecin qui surveille la grossesse. C'est pourquoi seul un médecin peut donner une réponse sans équivoque sur la faisabilité et la sécurité de cette plante, sur la base de sa propre expérience et de ses connaissances médicales, d'informations sur l'état de santé d'une femme et d'un problème spécifique à résoudre.

À ce jour, il n’ya pas de consensus parmi les experts sur la sécurité de l’utilisation du thym par les femmes enceintes. Alors que certains d'entre eux sont catégoriquement contre le thym (ils insistent sur ses propriétés abortives au premier trimestre, ce qui augmente la pression aux deuxième et troisième), la plupart ont encore tendance à le prescrire à petites doses, à l'occasion et selon des indications, notamment:

  • toux sèche obsessionnelle;
  • troubles digestifs;
  • insomnie et anxiété;
  • stomatite, gingivite, sinusite, éruptions cutanées, rhumatismes - en tant que solution de rinçage ou de compresse.

Bien entendu, la forme sous laquelle une femme va prendre des herbes médicinales est également importante. Une ou deux tasses de thé avec du thym par semaine n'auront probablement aucun effet significatif sur le déroulement de la grossesse, tandis qu'une consommation régulière de perfusion ou de décoction (la matière première qu'il contient est déjà comprise dans le dosage du traitement) pourrait bien avoir un impact négatif sur la santé de la mère et du fœtus.

L'utilisation externe de thym (par exemple, l'ajout d'huile essentielle dans les cosmétiques, les compresses et les lotions) chez une femme enceinte devrait également être dosée - il est préférable de ne pas utiliser ces outils de manière intensive et régulière.

Dans quels cas la future mère peut-elle l'utiliser?

Pendant la grossesse, en particulier au cours du premier trimestre, le corps d'une femme est plus souvent exposé à des attaques virales et infectieuses: il s'agit du SRAS et d'infections respiratoires aiguës, de maux de gorge, de grippe et d'autres maladies. Dans le même temps, de nombreuses drogues sont absorbées par la future mère dans le cadre de la plus stricte interdiction. Dans cette situation, le thé au thym peut être la meilleure solution: les composants de la plante repousseront efficacement l'infection à ses débuts. Le thym fonctionne bien comme expectorant - l'utilisation appropriée de la plante en combinaison avec d'autres méthodes de traitement ou séparément améliorera considérablement la récupération.

Contre-indications et restrictions

Il existe des contre-indications absolues à la prise de thym.

  1. Hypertension artérielle. Le thym est en mesure d'augmenter considérablement le témoignage du tonomètre, tandis que son action est caractérisée par sa durabilité et sa stabilité.
  2. Maladies cardiovasculaires: fibrillation auriculaire, insuffisance cardiaque, cardiosclérose, etc.
  3. Anomalies des reins.
  4. Problèmes avec la glande thyroïde, ainsi qu'une prédisposition héréditaire à son dysfonctionnement.

En pratique, il existe également des effets indésirables: nausées, réactions allergiques.

Conséquences possibles d'une réception incontrôlée de fonds à base de thym en début et en fin de période

  1. Premier trimestre Selon certains experts, de fortes doses de thym en début de grossesse peuvent provoquer une fausse couche.
  2. Deuxième trimestre En milieu de grossesse augmente la tendance du corps de la femme à augmenter la pression artérielle. En raison de son effet hypertenseur, le thym doit être pris avec prudence.
  3. Troisième trimestre Pendant cette période, le risque d'accouchement prématuré augmente et une consommation excessive de thym peut y contribuer. De plus, à la fin de la grossesse, la tendance naturelle de l’organisme à augmenter la pression artérielle est préservée; nous ne pouvons donc utiliser la plante à très fortes doses et sous contrôle médical.

Conseils pour minimiser les risques de conséquences et maximiser les avantages de prendre une plante médicinale

Bien entendu, la règle la plus importante dans l’utilisation des produits à base de thym est d’utiliser la plante exclusivement selon les indications et après avoir consulté un médecin. En outre, lors de l'accueil, une femme doit être attentive à sa santé - mesurer la pression artérielle, surveiller l'évolution de la grossesse (consulter régulièrement un médecin, réussir tous les examens prévus, suivre les recommandations d'un spécialiste).

Lorsqu'elle choisit une forme d'utilisation de plantes à des fins thérapeutiques et prophylactiques, une femme enceinte devrait préférer les plus douces d'entre elles (avec la plus faible concentration de substances actives).

Façons d'utiliser le thym pour les femmes enceintes

La forme de consommation la plus sûre de la plante considérée pour les femmes enceintes est le thé, qui contient une petite quantité de thym. Aujourd'hui, il existe de nombreuses variétés de thés emballés et en feuilles au thym de différents fabricants, mais le plus grand avantage sera sans aucun doute la boisson maison.

Thé au thym - recette

Selon vos préférences gustatives et l'effet recherché, vous pouvez préparer du thé noir ou vert au thym, ou une boisson à base de thym et d'autres herbes utiles qui ne sont pas contre-indiqués pendant la grossesse. Pour ce faire, prenez la feuille de matière végétale appropriée et ajoutez-y quelques brins ou inflorescences d’herbes médicinales (le dosage dépend du nombre de tasses de feuilles de thé préparées).

Le thym peut être préparé en combinaison avec les herbes suivantes:

  • feuilles d’airelles - ce thé aidera non seulement à lutter contre les infections, mais aussi à soulager les gonflements, l’airelles ayant de bonnes propriétés diurétiques;
  • tilleul - le thé avec addition de tilleul non seulement calmera la toux, mais aura également un effet antipyrétique;
  • La camomille est un anti-inflammatoire et un sédatif bien connu, qui n’est pas contre-indiqué pendant toute la durée de la grossesse. Il n’est cependant pas recommandé de l’abuser;
  • La rose sauvage est une source bien connue de vitamines et un auxiliaire de l’immunité. Elle peut et doit être consommée à n’importe quel stade de la grossesse.

Plantes en combinaison avec lesquelles vous pouvez préparer du thym (thé) - galerie de photos

Décoction

La décoction de thym pendant la grossesse est utilisée avec une extrême prudence, car elle comprend une dose thérapeutique de matériel végétal. La recette est la suivante:

  1. Vingt grammes de thym sec verser un verre d'eau bouillante.
  2. Porter à ébullition.
  3. Insister sur la décoction pendant une heure.

Le bouillon est pris en petites portions plusieurs fois par jour (conformément aux recommandations du médecin).

Plantes d'infusion

L’ordre de préparation des infusions de thym en tant que méthode principale d’utilisation des herbes est décrit dans les instructions officielles des matières premières végétales récoltées de manière industrielle:

  1. Deux ou trois cuillères à soupe d'herbes sont placées dans un bol en émail et versez un verre d'eau bouillante.
  2. L'infusion est recouverte d'un couvercle et bouillie au bain-marie pendant environ 15 minutes.
  3. Refroidissez pendant 45 minutes à la température ambiante.
  4. La perfusion est filtrée à travers une gaze.
  5. Au volume résultant de liquide, ajoutez de l'eau bouillie jusqu'à 200 ml.

La perfusion, de même que la décoction, est un médicament et doit donc être pris conformément au schéma établi par votre médecin.

Huile de thym à usage externe

L'huile de thym sert à frotter les articulations. Vous pouvez le cuisiner vous-même.

  1. Moudre quinze grammes d'herbe dans un moulin à café ou le broyer d'une autre manière commode.
  2. Ajoutez 10 ml d'huile d'olive à la matière première.
  3. Faire infuser l'huile pendant deux semaines.

Examens des femmes sur l'utilisation du thym pendant la grossesse

Je me suis assis ici il y a quelques jours avec une tasse de thé noir au thym et j'ai lu... Devinez quoi? C'est vrai, à propos de la grossesse :))) Et je suis tombé sur la phrase: «Attention! Toute cueillette de thym pendant la grossesse est strictement interdite! ”Opanka…. Eh bien, elle a ri et a terminé son thé. Ensuite, j'ai décidé d'étudier la question après tout, et il s'est avéré qu'ils avaient peur du tonus utérin. En général, je n’ai pas remarqué le ton pendant 38 semaines, bien que je pense que si j’avais trouvé cette information au début de B, j’aurais exclu le thym pour filet de sécurité. C’est donc plutôt une note, le thé au thym bu 3–4 fois par semaine pour une tasse, je n’ai jamais observé de changement, mais si quelqu'un a une tonalité, cela vaut peut-être la peine d’être envisagé. Toute la santé! )))

Maria

https://www.babyblog.ru/community/post/living/1782363

Vu le thym pendant la grossesse. Je ne savais tout simplement pas ce qui n'allait pas. Signalé parfaitement sans problèmes exactement à la 40e semaine. Le premier jour de la 40ème semaine. bore))) Puis elle a commencé à nourrir et à boire non seulement le thym, mais à la menthe. Au bout d’un mois, j’ai lu que le thym provoque un travail prématuré et des contractions utérines et que le lait disparaît de la menthe. Je bois toutes les herbes à ce jour, et la menthe tous les jours pendant trois fois - plein de lait.

Alenka

https://www.babyblog.ru/community/post/baby_food/1713799

Je peux dire une chose: pendant la grossesse et l'allaitement, j'ai bu du thé de thym, en particulier pendant la période du rhume. C'est un bon agent anti-inflammatoire, la seule recommandation est de ne pas en abuser.

Firina

http://www.bolshoyvopros.ru/questions/630106-mozhno-li-pit-chaj-s-chabrecom-pri-beremennosti.html

Herboriste parle des avantages du thym - vidéo

Le thym est une plante qui, utilisée correctement, peut grandement aider le corps humain à lutter contre divers maux. Néanmoins, pendant la grossesse, son utilisation devrait être revue - comme de nombreuses herbes, en grande quantité, il peut être dangereux. Et en présence de certaines maladies chroniques, la consommation de thym devrait être complètement abandonnée.

http://womensmed.ru/bolezni/problemy-beremennosti/chabrets-silneyshiy-narodnyiy-lekar-v-pomoshh-budushhey-mame.html

Publications De Fleurs Vivaces