Cactus

Venus flytrap - soins et culture à la maison

Dionee de la patrie (Dionaea muscipula, Venus flytrap) - tourbières américaines. Européens, il est connu depuis le milieu du XVIIIème siècle. La principale caractéristique - le piège à mouches Venus se nourrit d'insectes capturés. Cela est dû au fait que le sol dans ses lieux d'origine est extrêmement pauvre en nutriments, il doit donc les extraire d'une manière inhabituelle pour les plantes. Les parents les plus proches du piège à mouches de Vénus sont diverses espèces de rosées poussant dans les marais du monde entier.

Apparence de la plante

En été, les mâchoires de Dionei virent au rouge car la plante attire les insectes.

Le piège à mouches de Vénus a un aspect distinctif, pour lequel il est apprécié comme plante ornementale. Sa tige est très courte et presque complètement sous terre, et de grandes feuilles modifiées sont visibles à la surface. Ces feuilles ont deux moitiés. La partie inférieure ressemble à une feuille verte normale dans laquelle se produit la photosynthèse. La moitié supérieure ressemble à une mâchoire ou à un piège avec de grandes pointes sur les bords.

En été, les mâchoires des mouches vénitiennes sont rouge vif pour attirer les insectes et produire du nectar sucré. À l'intérieur d'eux se trouvent des poils et des glandes sensibles qui sécrètent le suc digestif.

Dionea fleurit de petites fleurs blanches, situées sur une très longue tige. Cela vous permet d'éviter la mort d'insectes pollinisateurs. La tige n'est généralement pas droite, mais considérablement déviée sur le côté. Fruits - petites boîtes noires, qui ouvrent et déversent les graines indépendamment.

Attrape-mouches de Vénus pendant la floraison.

En hiver, les dionea hibernent - les pièges et presque toutes les parties aériennes de la plante s'assombrissent et meurent. A cette époque, la fleur n'a besoin d'aucun arrosage ni nourriture vivante, nécessite une température basse. La durée de cette période est de 2 à 5 mois, puis le flytrap de Vénus se réveille. Sa durée de vie peut aller jusqu'à 20 ans. Reproduction - graines ou bulbes (parties de la tige souterraine).

Comment grandir à la maison?

Malgré le nom terrible, la plante est très capricieuse. Prendre soin de la mouche Venus à la maison nécessite de l’attention et une approche sérieuse. En été, il faut une température élevée, en hiver, au contraire, il fait froid et toute l'année - un taux d'humidité élevé. Dionea réagit extrêmement mal aux changements radicaux des conditions environnementales, ainsi qu'au toucher des personnes et des animaux - cela peut entraîner la mort, surtout si la plante est jeune.

  1. En été, la température optimale pour dionei est d'environ 25 degrés, l'humidité peut atteindre 80%. Pour maintenir de telles conditions, il est conseillé de le cultiver dans un aquarium vide - il est beaucoup plus facile de fournir le niveau d'humidité et de température nécessaire.
  2. Les besoins en éclairage sont également élevés - un soleil trop puissant peut détruire la plante, ainsi qu'une ombre constante. Un endroit idéal est considéré comme une fenêtre faisant face à l'est ou au sud-est, dans les cas extrêmes, à l'ouest.
  3. Le besoin d'irrigation avec Venus Flytrap est déterminé par l'état du sol: il doit être humide mais pas mouillé. Si le sol est sec, il est temps d'arroser la plante. Trop d'humidité peut tuer le système racinaire de Dionea.
  4. Vous pouvez pulvériser tous les jours et par temps sec - plusieurs fois par jour.
  5. L'arrosage est préférable d'eau distillée ou bouillie. La plomberie ne convient pas à cause de la forte teneur en chlore et l'eau de pluie peut également contenir des impuretés nocives.

Pour maintenir les bonnes conditions, vous pouvez placer une attrape-mouches Venus dans un petit aquarium.

Dioney ne peut en aucun cas être planté en pleine terre - trop de baisses de température, en particulier d'humidité, nocives pour la plante. Par conséquent, le piège à mouches Venus est parfait pour décorer la pièce, mais pas les parterres de fleurs dans le pays.

Pour toutes ces raisons, il n’est pas souhaitable de garder une attrape-mouches Venus dans un bureau ou dans tout autre lieu public - l’usine a besoin de soins quotidiens, et cela peut être mieux fourni à la maison.

Reproduction et repiquage

À la maison, la plante multiplie principalement les graines. Le sol à semer doit contenir du sable et de la sphaigne dans un rapport de 1: 2. Cela garantira un bon drainage et une humidité élevée et constante du sol et de l’air. Les graines se dispersent à la surface du sol, vous ne pouvez pas vous inquiéter de la distance qui les sépare, car environ un tiers d'entre elles vont augmenter.

Fruits de Dionee, à partir de laquelle les graines pour la reproduction.

Jusqu'à ce que les graines germent, il est nécessaire de surveiller l'humidité du sol en le pulvérisant avec un flacon pulvérisateur. Un pot avec des cultures est préférable de mettre dans un endroit bien éclairé. Si l'appartement n'est pas assez ensoleillé, vous pouvez utiliser un éclairage artificiel. Le temps de germination approximatif des graines est de 14 jours.

La greffe du piège à mouches Venus a lieu 3 semaines après la levée des pousses. Les jeunes plantes sont plantées dans de petits conteneurs (8 à 9 cm de diamètre).

Vous pouvez propager le dyon et diviser la brousse. Si la plante a déjà plus de 2 ans, ses rhizomes donnent des pousses qui forment de nouvelles alvéoles. Chacun de ces points de vente peut être séparé de la plante mère et transplanté dans un pot séparé.

Les pousses de Dionei adultes forment de nouvelles alvéoles et conviennent à la reproduction.

Astuce! Les engrais ne doivent pas être utilisés. Les sols calcaires et pierreux, les compositions de sol achetées en magasin qui ne conviennent pas aux plantes des zones humides sont strictement contre-indiqués.

Piégeage et alimentation

Dionea mange environ une fois toutes les deux semaines. Tous les insectes ou araignées conviennent à l'alimentation. Vous pouvez utiliser les invités non invités qui ont volé dans l'appartement ou acheter de la nourriture en direct pour les petits reptiles à l'animalerie. Les insectes doivent être vivants, les proies tuées ne feront pas fermer le piège. Vous pouvez mettre plusieurs insectes dans l'aquarium à la fois et la plante les mangera progressivement.

Le mécanisme de chasse du moucherolle est très intéressant. Les pièges sont peints en rose ou en rouge (plus la plante est ancienne, plus elle est brillante) et produit une petite quantité de nectar sucré pour attirer les proies potentielles. À l'intérieur de chacun d'eux se trouvent six poils sensibles qui réagissent au toucher. Pour fermer le piège, il est nécessaire de toucher deux cheveux simultanément. Si un seul est touché, le piège ne fonctionne pas. Ceci est une précaution au cas où une tache ou un autre objet non comestible pénètre dans les cheveux.

Nourrir Venus Flytrap.

Après que l'insecte ait touché les poils sensibles, les deux moitiés du piège sont fermées. Les pointes sur leurs bords forment un réseau. Le claquement se produit en deux étapes - rapide et lente. La première étape est presque instantanée, mais il y a un petit espace entre les pointes et les bords du piège, et un petit insecte peut sortir.

La deuxième étape se déroule progressivement, jusqu'à ce que les volets du piège soient complètement fermés, lorsque l'insecte n'a pas la possibilité de s'envoler. Les tentatives actives pour se libérer stimulent la fermeture du piège.

La sécrétion du suc digestif ne se produit que lorsque le piège est complètement fermé. Un liquide clair contenant des enzymes digestives remplit progressivement la cavité du piège et digère l'insecte. Le processus de digestion prend environ deux semaines. Si le piège est fermé sans insecte à l'intérieur, il s'ouvre à nouveau dans environ un jour. Chaque piège peut capturer 3-4 insectes, puis il sèche et disparaît.

C'est important! Vous ne pouvez pas nourrir la plante quand elle est malade, a récemment été transplantée, est en hibernation ou dans un sol trop humide.

Hibernation

En hiver, le piège à mouches de Vénus tombe en dormance. A ce moment, toute la partie aérienne de la plante est en train de s'effondrer et on peut penser que la fleur est morte. Il n'a pas besoin d'être arrosé ou nourri. Le plus difficile en matière de soins hivernaux est d’assurer une température optimale, qui est de 5 à 7 degrés pendant la période de dormance hivernale. Certains experts conseillent de placer un flycatcher endormi dans un réfrigérateur (pas au congélateur!), Mais cela n’est pas toujours pratique.

Pour l'hiver, le flytrap de Vénus doit être placé dans des conditions de basse température.

Pour que la plante sorte de l'hibernation, elle doit être arrosée et pulvérisée, comme en été, et également pour maintenir la température estivale. Ignorer ou réduire la période d'hibernation (moins de 2 mois) ne devrait pas être, car cela pourrait affecter considérablement l'espérance de vie.

Ravageurs

Comme toutes les plantes, Dionea est sujet aux attaques de parasites. Pour elle, les tétranyques, les cochenilles et les pucerons sont dangereux. Pour s'en débarrasser, il existe des médicaments insecticides spéciaux.

Pour la prévention, il est conseillé de vaporiser la plante avec des aérosols insecticides une fois tous les 2-3 mois. En ce moment, il est préférable de prendre une pause pour manger des aliments vivants - Dione peut s'en passer jusqu'à un mois.

Les infections fongiques peuvent se développer en raison de l'excès d'humidité dans le sol. Des fongicides sont utilisés pour les combattre. Pour les gens, les champignons parasites de Dionei ne sont pas dangereux.

Le coût d'une jeune usine à Moscou et dans la région est d'environ 2 000 roubles. Un sac de graines peut être acheté pour 70-100 roubles.

http://tsvetydoma.ru/komnatnyie-rasteniya/venerina-muholovka.html

Comment nourrir une mouche Venus?

Le piège à mouches de Vénus est une plante prédatrice. Traduit du latin Dionaea muscipula se traduit par un piège à souris.

Quoi nourrir - qu'est-ce qui mange, ce qui mange?

Comme mentionné ci-dessus, le flytrap de Vénus est une plante prédatrice, et il se nourrit en conséquence.

Dans son habitat naturel, pas à la maison, cette étrange fleur préfère capturer mouches, mollusques, araignées et divers insectes dans son piège rouge. Dès qu'une telle créature vivante aura l'imprudence de se poser à la surface de son piège, elle se fermera, à moins que la nourriture n'ait le temps de sortir avant de se fermer.

La digestion des aliments à partir du piège à mouches de Vénus dure parfois jusqu'à 10 à 14 jours. Il se produit par la libération de jus - semblable à l'estomac humain. Dès que le piège rouvrira, cela signifiera qu'il est prêt à manger à nouveau.

Il est intéressant de noter que Vénus est tout à fait capable de se passer de nourriture pendant une période assez longue - environ 1 à 2 mois, mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une fleur au départ et qu'elle a besoin de lumière du jour chaque jour. Sans cela, la plante commencera à dépérir et à mourir.

Lors de la culture du moucherolle à la maison, il convient de porter une attention particulière à cela et de placer sous le pot le point le plus éclairé du rebord de la fenêtre.

Le processus de la photosynthèse se produit lorsque, à la lumière du jour, la plante produit l'oxygène dont les gens ont besoin.

Alors n'oubliez pas: le soleil, la lumière naturelle est nécessaire pour maintenir la vie d'une fleur, pas moins, et même plus que les moustiques ou les mouches.

Il convient également de rappeler que, comme toute autre plante, Vénus tire profit des macro et oligo-éléments du sol, vous devez donc vous en occuper. Il est de coutume de le planter dans un mélange de tourbe et de perlite - il recevra donc la plus grande quantité de substances utiles pour lui-même.

Fertiliser la plante à l'aide d'engrais est extrêmement indésirable - il est tout à fait capable de tuer cette fleur inhabituelle en quelques jours seulement. On suppose que même à la maison, elle devrait elle-même «chasser» pour se nourrir.

Vous pouvez nourrir ses araignées, moustiques, mouches, abeilles.

La vidéo montre ce que mange le flytrap de Vénus:

En outre, vous ne pouvez pas nourrir la fleur avec des vers de terre, des vers de sang et d'autres animaux vivants utilisés pour la pêche - ils contiennent trop de liquide, ce qui peut entraîner la pourriture et la mort plus tard.

Si vous ne saviez pas que votre "animal de compagnie" ne peut pas être nourri avec les aliments ci-dessus, attendez que le piège s'ouvre et retirez délicatement les aliments. En aucun cas, n'essayez pas de l'ouvrir vous-même, vous risqueriez d'endommager la plante.

Sur les photos, vous pouvez voir de quoi nourrir le flytrap de Vénus:

À quelle fréquence avez-vous besoin de vous nourrir?

Beaucoup se demandent - à quelle fréquence le prédateur Vénus devrait-il être nourri? Il existe plusieurs fonctionnalités d'alimentation.

  • Si votre plante est très jeune ou que vous venez de l’acheter, vous ne pouvez pas commencer à vous nourrir immédiatement après l’avoir ramenée à la maison. Vous devez attendre que la fleur ait 3-4 nouvelles feuilles dans les conditions actuelles.
  • La plante qui s’est adaptée aux conditions doit être nourrie 2 fois par mois et s’assurer de la présence d’insectes vivants: les antennes ne réagissent qu’au mouvement. Bien sûr, vous pouvez essayer de nourrir la plante avec de la nourriture inanimée, mais après quelques jours, vous verrez que Vénus a ouvert son piège sans digérer la nourriture.
  • En hiver, la plante "s'endort" et la nourrir est strictement interdite. La période hivernale commence approximativement à partir de novembre et dure jusqu'au début du printemps, puis Vénus reprend vie. Pendant cette période, il ne peut être arrosé que si l'hivernage a lieu à la température de l'air avec le signe plus.

Cette plante inhabituelle ne laissera personne indifférent, mais, comme toutes les créatures vivantes de cette Terre, il faut en prendre soin.

Appliquez un petit effort, et le piège à mouches Venus deviendra votre animal de compagnie particulier, ce qui est intéressant à regarder et très intéressant à interagir.

http://selo.guru/rastenievodstvo/dekorativnolistvennye/hischnye/muholovka/chem-kormit.html

Prédateur de la mouche Venus: grandir à la maison

La fleur de capucine de Vénus appartient à l’espèce de plantes prédatrices capables de se nourrir d’insectes, elle est le seul représentant de la famille des baies de rosier. Les moucherolles sauvages croissent dans les tourbières marécageuses du New Jersey, de la Géorgie, de la Caroline du Nord et du Sud. La fleur est menacée d'extinction totale, à propos de laquelle il a été inscrit par les Américains dans la liste des plantes en voie de disparition. Il est intéressant d'apprendre comment cultiver le flytrap de Vénus à la maison et comment en prendre soin.

Description de la plante

Le piège à plantes Venus Flytrap a un autre nom - Dionea, dérivé du nom de l'ancienne déesse grecque. En tant que plante cultivée à la maison, le moucherolle est répandu dans le monde entier.

Dionaea peut atteindre une hauteur de 15 cm en tant que fleur vivace herbacée. La plante a une tige en forme de bulbe, de longs pédoncules avec une inflorescence blanche corymboïde.

Les crustacés et les insectes sont la source d’azote pour les dionei en croissance sauvage, qu’ils ne peuvent obtenir en quantités suffisantes à partir du sol. Une rosette de 4 à 7 feuilles se développe à partir d'une courte tige souterraine.

Les pièges se développent après la floraison. Ils peuvent atteindre 8-15 cm de long, ont une couleur verte et un intérieur rougeâtre. La formation de pièges se produit à l'emplacement des sorties des tiges. À la fin du printemps, les tiges augmentent de longueur et deviennent verticales. Le piège est constitué de deux rabats, encadrés sur les bords de soies éparses. Les glandes situées à l'intérieur du piège créent un nectar qui attire les insectes. Les bords du piège sont également équipés de trois déclencheurs; leur irritation entraîne le claquement des valves et la libération des sécrétions digestives.

La nourriture capturée est digérée pendant 5 à 10 jours, puis le piège s'ouvre à nouveau lentement et il ne reste que la coquille chitineuse de la proie. Un piège peut se déclencher 2 ou 3 fois, après quoi il meurt, ce qui libère de l'espace pour la croissance d'un nouvel appareil.

Galerie: Attrape-mouches de Vénus (25 photos)

Variétés Dionei

Le seul type de piège à mouches Venus se subdivise en plusieurs variétés, les principales étant les suivantes:

  • Triton - a une forme inhabituelle et allongée de pièges, qui ne sont coupés que d'un côté et qui peuvent coller avec les dents;
  • Piège Dentey - atteint 10-12 cm de diamètre, peut contenir 5-12 pièges, situés verticalement, ainsi que le feuillage, avec une bande rouge à l'extérieur des pièges;
  • Regulla - a des pièges rouges et violets;
  • Dzheint - peut rapidement former de grands pièges (plus de 5 cm) de couleur pourpre;
  • Dracula - les pièges ont un intérieur rouge, des dents courtes avec des rayures rouges à l'extérieur;
  • Piège de Fannel - forme des pièges qui rougissent progressivement avec différents types de structure;
  • Akai Riu - pièges et feuillage rouge foncé, avec une bande verte à l'extérieur;
  • Grenat de Bohême - atteint 12 cm de diamètre, peut former jusqu'à 5 à 12 pièges horizontaux au feuillage vert luxuriant;
  • Crocedyle - a des feuilles horizontales et des pièges qui rougissent avec l'âge.

Comment entretenir un attrape-mouche de Vénus grandissant à la maison

La fleur peut être cultivée sans problème dans le jardin ou à la maison, les soins pour le moucherolle sont laborieux, mais ne dépassent pas la complexité des soins pour d'autres plantes exotiques. Il est nécessaire de créer un environnement optimal pour la croissance et le développement ultérieur de la fleur.

Les fenêtres situées du côté ouest ou est conviennent le mieux à cette plante. Un moucherolle a besoin de prendre un bain de soleil tous les jours pendant 4 à 5 heures, le matin ou le soir. En cas de manque d'éclairage, vous pouvez utiliser une source de lumière artificielle. Les florariums et les terrariums sont généralement utilisés pour faire pousser des plantes prédatrices, qui fournissent une humidité élevée et constante. Dans ce cas, veillez à installer un éclairage artificiel supplémentaire. Une lampe de 40 W est placée au-dessus d’une fleur de 20 cm et doit rester allumée 14 à 16 heures par jour.

Il est nécessaire d’éviter la stagnation de l’air et de procéder à des aérations régulières, tout en évitant les courants d’air. La plante doit également être protégée du soleil du jour. En été, le flytrap de Vénus peut être placé sur le balcon. Tourner constamment la fleur du côté ensoleillé ne devrait pas l'être, car il n'aime pas bouger. La température la plus confortable pour Dionei en été est de 20-30 degrés. En hiver, la plante peut tolérer un refroidissement à 7 degrés.

Caractéristiques d'arrosage et d'engrais

Le système racinaire Dionei ne peut assimiler les sels minéraux du sol. Pour l'irriguer, vous devez utiliser de l'eau de pluie douce accumulée dans des conteneurs en plastique (les ustensiles en métal ne sont pas recommandés). L'eau distillée peut être une bonne alternative à l'eau de pluie. La terre dans le pot doit toujours être humide, sinon la plante risque de perdre ses pièges. Il est nécessaire de placer le pot dans une casserole avec de l'eau pour que les trous de drainage soient complètement immergés dans le liquide. Si nécessaire, la fleur pourra remplir la quantité d'humidité requise.

L'engrais fertilisant n'est pas nécessaire, car la fleur reçoit toutes les substances nécessaires des insectes absorbés.

Quoi nourrir

Comme nourriture pour les plantes d'intérieur ne convient pas:

  • coléoptères à carapace dure de la chitine;
  • les vers de terre;
  • les rongeurs qui pourraient nuire au moucheron;
  • viande et saucisses (entraînant la pourriture de la fleur).

Pendant la saison de croissance, la plante consomme 2-3 insectes. L'alimentation est annulée dans les cas suivants:

  • Dionea se développe avec une grande quantité d'humidité et une faible lumière;
  • la fleur est faible ou malade;
  • le moucherolle n'a subi aucun stress, y compris le repiquage.

À la fin du mois de septembre, le moucherolle commence à se préparer pour l'hibernation; l'alimentation doit être arrêtée avant le début du printemps. Il faut toujours se rappeler que pour une plante, il y a toujours de la lumière du soleil et de l'humidité, et pas de la nourriture par les insectes.

Comment transplanter

La fleur doit être repiquée après 2-3 ans. Cette procédure est préférable au printemps. Les racines de Dionei peuvent atteindre 20 cm de longueur, elle a donc besoin d'un pot profond de largeur moyenne. La transplantation doit être effectuée avec prudence, car les racines du moucherolle sont plutôt fragiles. Au départ, la fleur est retirée du pot, le système racinaire est libéré des restes du sol. Pour un meilleur détachement du sol, vous pouvez faire tremper les racines dans l’eau pendant quelques minutes, puis humidifier les feuilles avec un flacon pulvérisateur.

Le sol de la plante est composé des composants suivants:

  • deux morceaux de perlite;
  • quatre morceaux de tourbe;
  • un morceau de sable de quartz.

Avant de commencer à mélanger la perlite, il est nécessaire de la faire tremper dans l'eau pendant une semaine et de faire bouillir une portion de sable dans le distillat. La fleur ne nécessite aucun drainage. La plante greffée s'adaptera dans les cinq semaines. À ce stade, il devrait être conservé dans la pénombre et bien arrosé.

Caractéristiques Dione en fleurs

La période de floraison a lieu pendant les mois de mai ou juin et dure plusieurs semaines. Pédoncules recouverts d'inflorescences corymboses, composées de fleurs blanches atteignant 1 cm de diamètre. Lors de la floraison, la plante dégage un arôme sucré. Le développement des fleurs entraîne un grave appauvrissement du moucherolle et ne permet pas la formation de pièges. S'il n'est pas prévu de recevoir des graines au début de l'automne, il est préférable de couper les bourgeons avec les futures fleurs.

Avec le début de l'automne, les nouvelles feuilles cessent de croître et la fleur commence à se préparer pour l'hibernation. À ce stade, il est nécessaire d'arroser pour réduire et éliminer l'eau de la casserole. Pour hiverner, les plantes conviennent à un endroit frais avec la pénumbra, où la température sera comprise entre 7 et 10 degrés. Le flycatcher peut être laissé sur une loggia vitrée ou placé dans la partie inférieure du réfrigérateur. Dionee n'a pas besoin de nourriture et de lumière avant le printemps.

Pendant l'hibernation, les plantes doivent humidifier régulièrement le sol, mais avec modération, afin que les racines ne commencent pas à pourrir. Les feuilles du moucherolle acquièrent une teinte brune et meurent peu à peu. À l’arrivée du printemps, la dionea est transférée à son emplacement d’origine, les pièges restants sont coupés et les soins habituels sont repris. À la fin du mois de mai, la fleur commencera à se développer activement.

Méthodes d'élevage

La reproduction des fleurs peut être faite de trois manières:

  • en croissance à partir de graines;
  • boutures de feuilles;
  • en divisant la brousse.

La maturation des graines des fleurs de moucheron nécessite une pollinisation. Il est effectué manuellement à l'aide d'un coton-tige ou d'une brosse. Si le processus de pollinisation a réussi, après un mois, des petites boîtes contenant des graines sont formées sur la plante.

La germination des graines disparaît rapidement. Il faut donc les semer trois mois après la pollinisation. Le sol doit être chaud et contenir les composants suivants:

Une plantation ultérieure de semences n'est possible qu'après leur stratification. Pour ce faire, le matériel de plantation est enveloppé dans de la sphaigne, placé dans un sac muni d'un fermoir et scellé. Ainsi emballés, les graines doivent être conservées au réfrigérateur pendant un mois et demi.

Les graines prêtes à planter sont dispersées à la surface du sol, sans s’approfondir, humidifiées avec de l’eau douce provenant d’un vaporisateur. La capacité de plantation est placée dans la serre avec une lumière diffuse provenant des lampes ou du soleil, avec une température constante de 24-29 degrés. Après 2-3 semaines, les premières pousses apparaîtront. À tous les stades de croissance, la terre doit être humidifiée. Après 2-3 semaines, les jeunes plants vont grandir, ils peuvent être plantés dans des pots de 8-9 cm de diamètre. Les graines atteignent les espèces d'une plante adulte après cinq ans de croissance.

Lors de la multiplication par boutures d'une plante, il est nécessaire de séparer la feuille en traitant le point de coupe avec Kornevin. Ensuite, le sol est préparé à partir de tourbe et de sable de quartz, où la nappe est plantée dans un angle. La capacité est recouverte d'un capuchon à surface transparente et exposée à une lumière diffuse. Dans environ trois mois, la croissance est générée. Au cours du processus d'enracinement, le champignon peut souvent affecter la tige du moucherolle.

Diviser un arbuste est le moyen le plus simple de faire pousser une plante. Ce processus est plus raisonnable à mener pendant la transplantation. À l'âge de 1-2 ans, la dione est retirée du pot, la terre des racines, à l'aide d'un outil propre, les points de vente des filles sont séparés du buisson principal. Les parties séparées sont plantées dans des conteneurs libres et placées dans un endroit semi-ombragé, en attendant que les plantes prennent racine.

Ravageurs et maladies possibles

Les pucerons peuvent vivre dans les pièges de Dionea et les faire se déformer. Les pulvérisations d'insecticides aident à lutter contre ces parasites. Si l'air intérieur est trop sec, le moucherolle peut devenir une victime des acariens. Ils sont éliminés avec une solution d'acaricide, en saupoudrant la plante 2 à 3 fois avec un intervalle d'une semaine.

L’augmentation de l’humidité de l’air et l’irrigation excessive du sol peuvent provoquer des dépôts noirs, causés par des champignons de suie.

Des soins inappropriés peuvent également causer la pourriture grise (botrytis), qui ressemble à duvet. Les zones touchées doivent être immédiatement retirées. Le traitement fongicide élimine les champignons et la pourriture.

Si une fleur ne peut pas digérer un insecte qui a été piégé, le dernier commence à noircir et à pourrir, la défaite des bactéries passe rapidement à d’autres parties de la plante. La partie affectée du moucherolle doit être enlevée et la plante traitée avec un fongicide.

Garder une plante prédatrice à la maison est facile si vous respectez certaines exigences et astuces pour prendre soin d'une fleur.

http://cvetnik.me/listvennyie/venerina-muholovka

Caractéristiques de la plante meurtrière du piège à mouches de Vénus

La mouche de Vénus, ou Dionaea muscipula, est une plante carnivore qui pousse dans les tourbières parmi les forêts de pins de l’est des États-Unis, près de l’océan Atlantique, où règne un climat tempéré humide. Il est devenu carnivore au cours de l'évolution en raison du manque d'éléments nutritifs essentiels dans le sol, nécessaires à la croissance et au développement de la plante.

Comment Vénus chasse un moucheur

Le sol sur lequel pousse le piège à Vénus possède une carence en azote et son équilibre est déplacé du côté acide. Sans un apport suffisant en azote à l'organisme végétal, il est difficile pour la plante de synthétiser des protéines et de poursuivre ainsi sa croissance. Par conséquent, pour reconstituer les réserves d’azote, le piège à mouches Venus chasse et digère les insectes. Cela signifie que chaque mouche ou fourmi capturée et digérée par cette plante agit comme un engrais azoté, en stimulant la croissance et le développement de Dionaea muscipula.

Le piège à mouches Venus chasse les insectes à l'aide de feuilles (il y en a 4 à 7 dans la plante), qui ont une structure unique. La feuille d'une plante a deux zones principales:

  • La partie la plus large s'appelle la base de la feuille. Voici toutes les conditions pour la photosynthèse et la nutrition à l'aide du système racinaire.
  • La partie qui joue le rôle de piège s'appelle le limbe.

La lame est située sur le bord de la feuille, qui consiste en deux moitiés reliées par une veine longitudinale. Chaque mouche piège a de deux à cinq "poils déclencheurs" sur chaque lobe (habituellement trois). Le long du bord de la lame sont des clous de girofle, en forme de doigts. En latin, ils s'appellent cilia. Quand le piège claque, ces doigts s'entrelacent. La base de la feuille et la lame (piège) sont reliées par une partie appelée pétiole (terme botanique désignant la partie tige de la feuille).

Mécanisme de claquement

La partie supérieure de chaque côté du piège à piège à mouches Vénus est colorée avec des anthocyanines, des pigments, donnant à la surface du piège une couleur rouge. Cette coloration - l'appât principal pour les insectes dans cette plante. Les cellules pièges sécrètent également une substance collante, qui est un type de protéine. Une fois que l'insecte a rampé dans un piège, il commence à se faufiler sur une surface glissante et collante, léchant avidement cette substance, touchant les poils de la gâchette qui indiquent au piège de claquer.

Le mécanisme du claquement du piège près du piège à mouches de Vénus peut être divisé en quatre phases principales:

  1. Fermeture initiale.
  2. Phase de compression
  3. Phase de scellage.
  4. La phase de réouverture.

«Couper les poils» sont des indicateurs pour la plante qui, par leurs fluctuations, déterminent que la proie potentielle est piégée. Si le contact a touché immédiatement deux cheveux ou un deux fois de suite pendant 30 secondes, le piège se ferme en un dixième de seconde.

Le mouvement de claquement du flytrap de Vénus est l’un des mouvements les plus rapides dont les plantes sont capables. Dionaea muscipula met beaucoup de temps à dépendre de la température ambiante, de la lumière, de la santé des plantes et d’autres facteurs. Cependant, le piège d'une plante en bonne santé par temps chaud a été très rapidement secoué.

Les détails du processus de claquement sont en réalité assez complexes. Actuellement, les scientifiques étudient ce processus et émettent diverses hypothèses, notamment une augmentation instantanée de la taille des cellules et un «état de capture instable», qui sont sous le contrôle de cette plante.

Des études récentes menées en 2005 par des scientifiques de Harvard montrent que le mécanisme permettant de claquer le piège à attrape-mouche Venus repose sur des processus biochimiques et élastiques. Ils conduisent au fait que le tissu foliaire est étiré au point d'instabilité et qu'après avoir touché les poils, la plante pompe instantanément l'eau dans la feuille, la fermant ainsi.

Phase de compression

Si la fermeture initiale est réussie, la phase de compression commence et dure environ une demi-heure. Le processus est comme suit. Au cours du combat, l'insecte est à l'intérieur du piège puis touche les "poils de la gâchette". Cela indique au contrôleur des mouches qu'il est nécessaire de serrer davantage l'ouvrant pour que la victime reste à l'intérieur. Si l'insecte est suffisamment petit, il peut glisser à travers les dents du piège et être sauvé.

La phase de compression ne se produit pas si l’effondrement n’a pas réussi à trouver une proie. Cela se produit si l'insecte réussissait à sortir du piège lors de l'effondrement des cuspides ou des poils qui oscillaient sous l'effet d'autres feuilles, de gouttes de pluie ou de la personne qui y avait mis le doigt. Ensuite, le piège commence à s'ouvrir lentement et s'ouvre complètement en un jour ou deux. Mais si un tel contact sur les cheveux se produit plusieurs fois, cela peut entraîner un noircissement et la mort du piège. Par la suite, le taux d'effondrement du même piège diminue de manière significative.

Phase de scellage et ouverture

Si le piège a réussi à capturer la proie et que l'insecte ne s'est pas échappé avant le début de la phase de compression, la phase de scellement commence. Pendant cette phase, les dents du piège sont poussées vers l’avant et l’extérieur, de sorte qu’elles ne se mêlent plus les unes aux autres. En conséquence, les bords des tranches de mouche à mouches (lames) sont fermement pressés les uns contre les autres des deux côtés. Lorsque le sceau devient dense et impénétrable, les enzymes digestives commencent à sécréter. L'insecte s'enfonce et se digère progressivement.

Au cours des 5 à 12 prochains jours, le piège reste fermé pendant la digestion. À cette époque, les enzymes digestives qui dissolvent les tissus mous de l'insecte continuent à être libérées. Les nutriments contenus dans les tissus de l'insecte sous la forme dans laquelle la feuille peut les absorber sont libérés.

La durée nécessaire à la digestion complète des proies dépend de l'âge de l'insecte, du piège et de la température ambiante. Plus l'insecte est gros, plus la digestion dure longtemps. Plus le piège est ancien, plus les enzymes digestives sont libérées lentement, plus il fait chaud, plus la digestion est rapide.

Pour le «dîner» parfait, l'insecte devrait faire le tiers de la taille d'un piège. Si l'insecte est trop gros ou si une partie de celui-ci dépasse du piège, l'étanchéité ne peut pas être trop étroite. Pour cette raison, le piège peut mourir. Il devient noir, meurt et tombe de la plante. La partie de base de la feuille continuera à fournir de l’énergie à la plante pendant la photosynthèse, mais les nouvelles lames dotées de pointes capables de chasser ne pousseront pas dessus.

Après le déjeuner, la feuille absorbe la substance avec le liquide digestif que la plante a reçu à la suite de la digestion de la proie. Cela donne à la plante un signal pour ouvrir à nouveau le piège. Après le déjeuner, il ne reste plus que le squelette externe de l'insecte. Il peut être emporté par la pluie, emporté par le vent, mais il peut également servir d'appât pour la prochaine victime. Très souvent, les araignées ou les fourmis sont attirées par un cadavre, qui se termine par le prochain repas de la mouche Vénus.

Après plusieurs chasses consécutives réussies, le piège cesse de fonctionner. La plante elle-même vit beaucoup plus longtemps: dans des conditions favorables, elle est capable de fonctionner pendant vingt ans.

Nous cultivons une plante à la maison

Bien que, dans la nature, le piège à mouches Venus ne se trouve que dans l'est des États-Unis, il peut être cultivé chez soi. La plante est très fastidieuse, elle nécessite donc des soins attentifs. Les experts recommandent de cultiver Dionaea muscipula dans un aquarium qui fournira à la plante le niveau d'humidité nécessaire. Le piège à mouches Venus ne peut pas être placé à l'ombre ou au soleil, sinon il mourra rapidement. L'option idéale est de pousser sur la fenêtre qui se trouve du côté est de la maison.

Touchez le flytrap Vénus ne peut pas. Si vous touchez un piège plusieurs fois, après un certain temps, le piège devient jaune et disparaît.

Dionaea muscipula ne peut pas être arrosé avec de l'eau du robinet: il est préférable de pleuvoir ou distillé, les engrais ne peuvent pas être ajoutés à l'eau. Cela doit être fait avec soin, en s'assurant que la terre est humide et non mouillée, sinon le système racinaire de la plante commencera à pourrir. Plusieurs fois par jour, l'attrape-mouches de Vénus doit être pulvérisé.

Nourrir le moucherolle est nécessaire tous les quatorze jours. Les insectes morts ne sont pas souhaitables: seuls les vivants. Mieux encore, Dionea chassera seule. À cette fin, les insectes vivants devraient être descendus dans l'aquarium. De plus, Dionaea muscipula se manipule tout seul. Dans ce cas, elle pourra décider elle-même quand elle aura besoin de déjeuner.

En hiver, le flytrap de Vénus hibernera pendant 2 à 5 mois et sa taille diminuera. Les feuilles brunissent et tombent. Cela permet à l’usine de continuer sa vie le plus longtemps possible.

http://awesomeworld.ru/zhivaya-priroda/mir-rastenij/venerina-muxolovka.html

Venus Flytrap

Venus flytrap - une plante inhabituelle qui pousse dans les marais de l'est des États-Unis. Cela ressemble à une fleur ordinaire avec une longue tige, mais il a une caractéristique intéressante. C'est un prédateur. Le piège à mouches de Vénus capture et digère divers insectes.

À quoi ressemble une fleur de prédateur?

Extérieurement, on peut dire que ce n'est pas une plante particulièrement remarquable. La plus grande taille que les feuilles ordinaires peuvent avoir n’est que de 7 centimètres. Il est vrai que la tige présente de grandes feuilles qui apparaissent après la floraison.

L'inflorescence du piège à mouches de Vénus ressemble quelque peu aux fleurs d'un cerisier des oiseaux ordinaire. C'est la même fleur délicate blanche, avec un grand nombre de pétales et d'étamines jaunes. Il est placé sur une longue tige, qui atteint de telles tailles par hasard. La fleur est intentionnellement placée à une grande distance des pièges à feuilles afin que les insectes pollinisateurs n'y tombent pas.

Le piège à mouches de Vénus pousse dans les marais. Le sol ici ne se distingue pas par une grande quantité d'éléments nutritifs. En particulier, il contient peu d'azote, à savoir qu'il est nécessaire à la croissance normale de la plupart des plantes, y compris les moucherolles. Le processus évolutif a été tel que la fleur a commencé à s'alimenter non pas du sol, mais des insectes. Il a formé un appareil de capture rusé, qui ferme instantanément en lui-même un sacrifice approprié.

Comment ça se passe?

Les feuilles destinées à attraper les insectes se composent de deux parties. Au bord de chaque partie, il y a des poils forts. Un autre type de cheveux, petits et fins, recouvre étroitement toute la surface de la feuille. Ce sont les «capteurs» les plus précis qui enregistrent le contact d'une feuille avec quelque chose.

Le piège fonctionne en raison de la fermeture très rapide des moitiés de la feuille et de la formation à l'intérieur de la cavité fermée. Ce processus commence selon un algorithme rigoureux et complexe. Les observations de mouches vénitiennes ont montré que la feuille avait été claquée après avoir été exposée à au moins deux poils différents et à un intervalle de temps ne dépassant pas deux secondes. Ainsi, la fleur est protégée contre les faux positifs lorsqu'elle frappe un morceau de papier, par exemple des gouttes de pluie.

Si un insecte est assis sur une feuille, il stimule inévitablement différents poils et la feuille se ferme. Cela arrive si vite que même les insectes rapides et pointus n'ont pas le temps de s'échapper.

Ensuite, il y a une autre défense: si personne ne bouge à l'intérieur et que les poils du signal ne sont pas stimulés, le processus de génération d'enzymes digestives ne commence pas et, au bout d'un moment, le piège s'ouvre. Cependant, dans la vie d'un insecte, en essayant de sortir, cela affecte les "capteurs" et le "suc digestif" commence à pénétrer lentement dans le piège.

La digestion des proies par le piège à mouches de Vénus est un processus long qui peut prendre jusqu'à 10 jours. Après avoir divulgué la feuille, il ne reste plus qu’une coquille de chitine vide. Cette substance, qui fait partie de la structure de nombreux insectes, est incapable de digérer la fleur.

Qui se nourrit de la mouche Vénus?

Le régime alimentaire de la fleur est très diversifié. Cela inclut presque tous les insectes qui peuvent pénétrer dans la feuille. Les seules exceptions sont les espèces très grandes et fortes. Le piège à mouches Venus "mange" des mouches, des scarabées, des araignées, des sauterelles et même des limaces.

Les scientifiques ont identifié un certain pourcentage dans le menu de la fleur. Par exemple, une plante prédatrice consomme 5% des insectes volants, 10% des coléoptères, 10% des sauterelles, 30% des araignées. Mais le plus souvent, l'attrape-mouches de Vénus se nourrit de fourmis. Ils occupent 33% du nombre total d'animaux digérés.

http://ecoportal.info/venerina-muxolovka/

Venus Flytrap soins à la maison que pour nourrir l'hiver

La plante Venus flytrap ou, comme on l'appelle aussi, Dionea, est l'une des espèces de cultures prédatrices insectivores appartenant à la famille du sundew.

Le contenu

Informations générales

À l'état sauvage, la fleur pousse dans les marais des tourbières de Caroline du Nord et du New Jersey. Cette plante est menacée en Amérique, elle est donc surveillée par des organisations environnementales.

Le piège à mouches de Vénus a été découvert en 1760. Au même moment, les botanistes l’appelaient Dionée en l’honneur de la déesse grecque Vénus, mère d’Aphrodite. En tant que culture d'intérieur, la plante est très populaire et est cultivée dans le monde entier.

Monotype genre Dionea

Le flytrap de Vénus est le seul représentant de ce type. Cependant, les botanistes distinguent encore plusieurs variétés de culture, avec des différences mineures entre eux.

Dionea est une plante herbacée vivace prédatrice appartenant à la famille Rosyanka. La hauteur de la plante peut atteindre 15 centimètres. La tige de la culture bulbeuse, inflorescences blanche, corymbose, située sur un long pédoncule.

Étant donné que la fleur pousse dans un sol marécageux à faible teneur en azote, elle est un élément essentiel de la croissance et du développement. Elle reçoit des insectes et des limaces qu’elle attrape avec ses pièges.

Les plaques de culture de feuilles se développent à partir d'une tige courte, formant une rosette. En général, dans un buisson, le moucherolle a de 4 à 7 feuilles vert vif. Les pièges à fleurs apparaissent après la floraison. Leur longueur varie de 8 à 15 centimètres. Ils ont une teinte verte à l'extérieur et rouge à l'intérieur. Ils poussent sur des pétioles courts collectés en rosettes. Les tiges commencent à s'allonger avec le temps et prennent une position verticale.

Les pièges sont deux claques fermés avec des dents sur les bords. À l'intérieur, des glandes produisent une substance douce qui attire les insectes. En plus des glandes, trois petites excroissances sont placées dans les pièges, qui se déclenchent à la fermeture, dès que le dione prend une mouche ou une limace.

Une fois que l'insecte est piégé, la culture commence à sécréter du suc digestif. La digestion de la proie s'effectue pendant 5 à 10 jours, après quoi le piège s'ouvre à nouveau. Les pièges à feuilles meurent après la capture et la digestion de deux à trois insectes, mais il arrive aussi qu'ils continuent à vivre jusqu'à ce que leur capture atteigne sept victimes.

Venus flytrap care à la maison

Pour une croissance et un développement normaux de la plante, il convient de la placer sur le rebord de la fenêtre est ou ouest. Vous pouvez mettre la culture au sud, mais seulement si vous l'ombrez du soleil de midi. La plante aime beaucoup l’air frais, elle doit donc être constamment ventilée dans la pièce dans laquelle elle se trouve, mais elle doit également être protégée des courants d’air.

En été, la culture doit être réalisée sur le balcon pour attraper les insectes. Pour que le printemps et l’automne soient suffisamment éclairés et que ses feuilles ne se fanent pas, elles doivent être éclairées à l’aide de fitolamps, en veillant à ce que son heure de clarté soit au minimum de 12 à 14 heures.

Si la culture est cultivée dans des terrariums afin de maintenir une humidité élevée, dans ce cas, le fitolamp doit être utilisé jusqu'à 15 heures par jour. Le moucherolle étant une culture thermophile, pendant la période végétative et la formation de pièges à feuilles, les indices de température de son contenu devraient être compris entre 22 et 30 degrés.

Pendant la période de repos, qui dure trois à quatre mois, il convient de le placer dans une pièce froide où la température ne dépassera pas 7 à 10 degrés.

Rosyanka est également un représentant de la famille des plantes carnivores Rosyanka. Cultivé avec soin à la maison sans trop de soucis, si vous suivez les règles de l'agriculture. Toutes les recommandations nécessaires à la culture et aux soins peuvent être trouvées dans cet article.

Arroser Vénus Flytrap

Comme le piège à mouches Venus pousse dans un sol appauvri dans son habitat naturel, son système racinaire réagit mal à ses constituants dans l'eau du robinet. Par conséquent, la plante doit être arrosée avec de la pluie, de l’eau distillée, filtrée ou bouillie, qui doit être conservée dans de la verrerie.

Le sol dans le pot avec une plante prédatrice doit toujours être humide, sinon la dione peut tomber malade et mourir. L'arrosage de la fleur s'effectue uniquement dans la casserole. L'arrosage par le haut est inacceptable car le sol commence à s'épaissir, privant ainsi le système racinaire de l'oxygène. Pour que la couche supérieure du mélange de terre sèche moins, il est nécessaire de pailler le pot avec de la sphaigne.

Pour de meilleures boissons du sol, il faut verser dans la casserole une quantité d’eau suffisante pour recouvrir le fond de la casserole de trous d’égouttement. La terre sera alors bien humidifiée et il n’y aura pas de baie.

Il est nécessaire de surveiller la qualité de l'eau dans la casserole. Cela ne devrait pas être stagnant. En été, lorsque la température commence à monter, afin de maintenir l'humidité nécessaire, il faut pulvériser le moucherolle tous les jours. En hiver, les pulvérisations sont exclues, mais l'état du sol doit être surveillé en permanence afin qu'il ne s'assèche pas et ne soit pas trop humide.

Sol pour Vénus Flytrap

Le sol pour le piège à mouches de Vénus devrait être le dîner. Si elle est plantée dans un sol nutritif, son système racinaire ne sera pas en mesure de s'assimiler à partir du sol, des mélanges de sels minéraux et la culture périront.

Une tourbe élevée mélangée avec du sable de quartz à parts égales deviendra le meilleur substrat pour la fleur. Le sable de quartz peut être remplacé par de la perlite, préalablement bien trempée dans de l’eau distillée.

Le choix de la tourbe doit garder à l'esprit que, dans la nature, la plante pousse dans des sols avec une acidité comprise entre 3,5 et 4,5 pH.

Venus Flytrap Pot

Le piège à mouches Venus doit être planté dans un pot léger, mais de nombreux producteurs le cultivent dans des aquariums ou des terrariums. Dans de telles conditions, la plante sera protégée des courants d'air, mais en même temps, l'air frais lui sera bénéfique. Si la culture de la culture est effectuée dans un pot ordinaire, son diamètre ne doit pas dépasser 12 centimètres et sa profondeur ne doit pas dépasser 20 centimètres.

La capacité de coloration est également importante. Si un pot sombre est choisi, les racines vont commencer à surchauffer au soleil, ce qui finira par entraîner la mort de la plante. La surface du substrat pour protéger les racines du soleil et la terre doit sécher le mélange doit être recouvert de sphaigne humide.

Dans le pot doit être des trous de drainage et pan. Le drainage lors de l'atterrissage de Dionei n'est pas nécessaire. Il doit toujours y avoir une petite quantité d’eau douce dans la casserole pour maintenir une humidité optimale du sol.

Vénus Flytrap Transplant

Lorsque vous achetez une plante dans un magasin, elle doit être immédiatement transplantée dans le mélange de sol préparé à l’avance. Pour ce faire, retirez la fleur du pot, nettoyez le système racinaire du sol et rincez-le à l'eau bouillie tiède.

Dans le pot préparé, vous devez disposer une couche de sol, puis placez une plante dessus, redressez doucement le système racinaire et arrosez-le avec la tige avec le reste de la terre. Appuyez sur le mélange au sol n'est pas nécessaire. Après la transplantation, la plante doit être arrosée et transférée dans un endroit chaud légèrement ombragé.

L'adaptation dans un nouveau pot et dans le sol durera environ un mois. A cette époque, la culture doit être soigneusement entretenue.

Dioneu n'a pas besoin d'être transplanté chaque année. Le sol de la plante n'est ni appauvri, ni salé. Par conséquent, les greffes doivent être effectuées une fois tous les 3 à 5 ans ou uniquement en cas de pourriture des racines due à une humidification excessive du substrat.

Comment et quoi nourrir la mouche Venus à la maison?

La plante n'a pas besoin d'engrais, car son système racinaire ne prélève pas de nutriments dans le sol, mais les synthétise indépendamment des insectes capturés à l'aide de feuilles pièges. Le plus souvent, le moucherolle mange les abeilles, les limaces, les mouches et les araignées. Parmi ceux-ci, la culture reçoit de l'azote, dont elle a besoin pour sa croissance et son développement.

En été, vous pouvez lui fournir ce type de nourriture sans problèmes, mais au début du printemps, vous devrez acheter des insectes pour vous nourrir dans une animalerie et ne plus être en vie. La viande et les insectes morts ne doivent pas être donnés au moucherolle!

Nourrissez chéri vert devrait être deux fois par mois. Il n'est pas nécessaire de donner à la plante des insectes à coquille dure et aux gros insectes, car ils endommageraient le piège. La dione malade ne peut pas être nourrie avant le rétablissement complet. La culture récemment transplantée est également déconseillée. Cela ne devrait pas être fait pendant la période de repos.

Facteurs d'alimentation de la mouche Venus

Il faut veiller à ce que les insectes soient petits et complètement enfermés dans un piège. Si une partie de la mouche ou du coléoptère reste à l'extérieur, le piège ne se fermera pas complètement. Il ne sera pas capable de digérer sa proie, ce qui la fera virer au noir et tomber. L'option idéale consisterait en de petites mouches occupant 1/3 des pièges.

Il est également nécessaire de prendre en compte le fait que Dionea ne réagit face aux insectes que lorsqu'il manque d'azote. À d'autres moments, ils ne lui présentent aucun intérêt.

Et un autre facteur important associé à l'alimentation de la plante. Ne touchez plus les pièges à feuilles. Étant donné que les toucher peut entraîner un claquement au ralenti, il en résultera un noircissement rapide et la mort des pièges, ainsi que lorsque de gros insectes y pénètrent.

Un repas doit être préparé sur un - deux pièges, pas plus. Après l’alimentation, ils doivent être rappelés et non nourris pendant deux mois, en choisissant plusieurs autres à cette fin.

En raison de la suralimentation, la plante peut tomber malade et mourir, ce processus doit donc être contrôlé par la culture à la maison. Et si elle attrape des insectes dans l'air frais, aucun contrôle de la nourriture n'est nécessaire.

Vénus mouche floraison

Le piège à mouches Venus fleurit à la fin du printemps ou au début de l'été. Un long pédoncule avec une inflorescence corymbose à la fin se composant de petites fleurs blanches se développe à partir d'une rosette de feuille.

Inflorescence, bien que cela ait l'air simple, mais ça sent très bon. La culture florale dure deux mois, après quoi les graines se forment.

Rattrapage de la mouche vénus

La plante n'a pas besoin d'élagage, mais pour maintenir l'ornementation, les plaques de feuilles séchées, les pièges et les tiges de fleurs doivent être enlevés. Le seul moment où cette procédure peut être requise est le processus d'obtention de semences.

Si le fleuriste ne s'intéresse pas aux graines qui mûrissent avant l'automne, il doit couper les fleurs avec des inflorescences avant qu'elles ne fleurissent. Ceci est fait pour ne pas épuiser la fleur avec une longue floraison et lui permettre de former des pièges sains.

Comment obtenir les graines de Venus flytrap?

Pour obtenir du matériel de semence, lors de la floraison de la plante, il est nécessaire de procéder à la pollinisation des fleurs à la main avec un coton-tige ou de porter la culture à l'air libre et de la permettre aux insectes.

Si le processus aboutit, des boîtes de semences miniatures commenceront à se former dans un mois et pourront ensuite être utilisées pour produire de nouvelles plantes.

Hivernage

À partir de la fin septembre, une période de paix commence pour Dionei. Un signe de son apparition est la cessation de la formation de nouvelles plaques de feuilles, ainsi que l’obscurcissement et la chute des anciennes. En outre, la taille de la prise commence à diminuer. Au moment de l'hibernation, la plante doit cesser de se nourrir.

Il est nécessaire de reprendre l'alimentation au printemps seulement. L'arrosage doit être réduit au minimum et l'eau doit être versée de la casserole. Cependant, le fleuriste doit veiller à ce que le sol ne se dessèche pas, car si cela se produit, la plante mourra.

Au début du mois de décembre, le flycatcher est transféré dans une pièce froide, où les indicateurs de température varient de 2 à 10 degrés. Certaines personnes cultivent la culture dans le sous-sol ou sur le balcon chauffé, après avoir préalablement emballé un moucherolle dans un sac en plastique.

En février, la plante commence à s'éloigner lentement du sommeil. Pour l'aider dans cette tâche, vous pouvez passer dans un habitat familier - une pièce chaude et lumineuse. Les feuilles laissées après l'hivernage sont coupées et commencent à prendre soin d'un moucherolle de la manière habituelle. Dionea se réveillera complètement à la fin du mois de mai, après quoi elle se développera et commencera à chasser les insectes.

Graines de capture de mouche Venus

La manière la plus délicate d'élever une plante est considérée comme une graine. Étant donné que le matériel de la graine perd rapidement sa germination, il convient de le semer trois mois après la pollinisation des inflorescences.

L'ensemencement est effectué dans un mélange de terres chaudes composé de sphaigne (70%) et de sable de quartz (30%), qui peut être remplacé par de la perlite. Si les semences sont achetées dans un magasin, il est nécessaire de les stratifier au réfrigérateur pendant 1,5 mois avant de les planter, après les avoir enveloppées dans de la mousse humide et les avoir placées dans un sac.

Les semences finies doivent être dispersées à la surface du sol sans être noyées et pulvérisées avec un vaporisateur d'eau distillée. Ensuite, vous devez déplacer le conteneur dans un endroit chaud et lumineux, en le recouvrant de plastique. Pendant tout ce temps, la serre devrait être aérée et surveiller l'humidité du sol.

Après trois semaines, des pousses apparaissent et, lorsqu'elles germent, elles plongent dans de petites cuves jusqu'à la croissance complète. Une jeune plante est transplantée sur un site de croissance permanent au bout de trois à quatre ans.

Reproduction de la mouche Venus par boutures

Lors de la multiplication de Dione avec des boutures de feuilles, une feuille est coupée de la plante et traitée avec un stimulateur de croissance. La bouture est ensuite inclinée sous une pente dans un substrat humide de tourbe et de perlite, recouvert d’une bouteille en plastique et nettoyé dans un endroit chaud et lumineux.

De temps en temps, la tige doit être aérée et humidifiée. Après trois mois, les pousses vont commencer à apparaître. Il faut garder à l'esprit que les boutures sont assez souvent en train de s'enraciner endommagées par des maladies fongiques.

Reproduction du piège à mouches de Vénus en divisant la brousse

La méthode de reproduction la plus simple et la plus fiable est la division en grappes, qui est réalisée pendant la transplantation. À cette fin, la plante est retirée du pot, le sol est secoué des racines et les rosettes filles sont soigneusement séparées de la plante mère, puis transplantées dans des récipients séparés.

Les jeunes cultures sont maintenues dans la pénombre jusqu'à ce qu'elles s'adaptent à un nouveau substrat.

Maladies et ravageurs

Bien que cette culture soit un prédateur et se nourrit d’insectes, elle en souffre parfois. Le plus souvent, la plante infecte les pucerons ou les tétranyques, qui se nourrissent du suc des pièges, des tiges et des feuilles, entraînant ainsi le flétrissement et la mort. Il est possible de se débarrasser de ces parasites en traitant la plante avec Actellic conformément aux instructions figurant sur l'emballage.

Les maladies qui menacent la plante se développent à la suite de soins inappropriés, ou plutôt de l’humidification excessive du sol. Si le sol est excessivement humide pendant une longue période, un champignon noir ou une moisissure grise commenceront à apparaître sur la culture.

Se débarrasser de ces maladies d'étiologie fongique aidera le médicament "Fitosporin". Cependant, avant de procéder au traitement, il est nécessaire de retirer les parties de la culture touchées et de retirer la couche supérieure de terre, qui a probablement également infecté le champignon.

Les maladies bactéricides qui se développent en cas de digestion "inappropriée" des insectes sont les plus dangereuses pour les mouches vénitiennes. Cette situation se produit lorsque l'attrape-mouche attrape une mouche trop grosse et qu'elle ne rentre pas dans le piège. En conséquence, le piège à insectes commence à pourrir, à noircir et à infecter la plante entière. Afin d'éviter toute infection et de rétablir la santé de dyonya, il est nécessaire de retirer la zone touchée et de la traiter avec Aktellik.

Conclusion

Ce prédateur exotique attire les producteurs de fleurs non seulement par son effet décoratif, mais également par son mode de vie intéressant, ou plutôt par la chasse aux insectes.

Prendre soin de lui présente des subtilités, mais si elles sont prises en compte et observées, vous pouvez faire pousser une belle et saine fleur qui vous ravira par son caractère inhabituel pendant de nombreuses années.

http://chvetochki.ru/venerina-mukholovka/

Publications De Fleurs Vivaces