Les légumes

Fleurs de moucherolle: description et soin

L'une des plantes les plus inhabituelles à cultiver à la maison est la fleur de Moucherolle. Une photo d'un prédateur carnivore aussi attrayant, de petite taille et munie de pièges à deux volets et de minces poils sur les bords, montre le moment de l'attente d'une victime potentielle. Dès que ce dernier s'abaisse par inadvertance sur une plante charmante, le piège claque immédiatement et se réincarne dans l'estomac, où se produit la digestion des proies négligentes, qui peut durer plus de 10 jours. Ayant été entièrement nourrie, la fleur de mouche à la mouche Vénus ouvre à nouveau ses portes dans l’attente d’une nouvelle proie.

Une fleur si inhabituelle a été découverte à la fin du 18ème siècle et s'appelle Dionea (en l'honneur de la déesse grecque). Le nom d'espèce muscipula en latin est traduit par "souricière".

Fleurs de moucherolle: soin

Venus Flytrap, dont le lieu de naissance est l’Amérique, est une plante durcie et parfaitement adaptée aux fluctuations saisonnières de la température des fleurs. Les fleurs de soin du moucherolle à soigner sans prétention ne tolèrent pas l’air stagnant, nécessitant une ventilation régulière de la pièce dans laquelle elles se trouvent. La plante, liée négativement à l'ombre, se sent à l'aise sur les côtés est et ouest de la pièce, caractérisée par une pénétration de la lumière plus douce. Le manque de lumière du soleil peut être déterminé par la couleur terne des pièges et des feuilles devenues allongées et minces.

En tant que sol pour une culture aussi inhabituelle, il est nécessaire d’utiliser du sol de sable et de tourbe; afin d'éviter son dessèchement, ce qui ne devrait pas être autorisé, il est recommandé de poser une mousse ordinaire sur le dessus. Un pot avec une plante doit être fourni avec une palette avec une réserve d'eau de pluie ou d'eau purifiée. L'eau du robinet en raison du contenu d'un grand nombre de composés supplémentaires peut être désastreuse pour la fleur.

Moucherolle des fleurs: se nourrir

Tout comme le fourrage, qui est tout aussi important pour la plante que le soleil, le piège à mouches Vénus, qui s’est bien adapté à la croissance domestique, préfère les larves douces, fraîches et de petite taille. La grande taille de la proie peut provoquer un claquement incomplet du piège, en raison de sa pourriture. Et de là, à son tour, la fleur mouche peut mourir. La photo ci-dessous montre la structure à la fois fragile et tentante du piège.

Il ne faut pas donner de viande de mouche à Vénus, ni suralimenter la plante, afin d'éviter sa mort. L’alimentation d’une fleur ne doit pas se faire plus d’une fois tous les 7 à 10 jours et avec de la nourriture pour fournir un ou deux pièges, pas plus. La proie doit être en vie et bouger, irritant ainsi les poils - déclencheurs, très sensibles à tout, même au moindre mouvement. Dès que les poils sont en contact les uns avec les autres, le piège se ferme et s'ouvre au bout de 10 jours environ, lorsque la nourriture est complètement digérée. Bien que carnivore, la plante peut se passer de nourriture vivante pendant un certain temps: un mois ou deux.

Période de repos: caractéristiques des soins

Pour l'hibernation, qui marque la fin de la croissance du nouveau feuillage, le piège à mouches de Vénus commence à se préparer à l'automne. À ce stade, la plante nécessite un minimum d'humidité, de sorte que l'eau de la casserole puisse être déversée, mais l'état du sol doit dans tous les cas être contrôlé pour empêcher son dessèchement.

En hiver, il est recommandé de placer les fleurs de moucherolle dans une glacière (avec une température de 2 à 10 degrés Celsius) et dans un endroit sombre, car la plante n’a pas besoin d’éclairage. Une fleur endormie, dans la période de repos, ne mangeant presque pas d'insectes, n'a pas un très bel aspect. Quand vous le regardez pendant la période de repos, qui dure de novembre à février, vous pouvez penser qu'il est mort: les feuilles brunissent et meurent, la croissance s'arrête. De nombreux producteurs de fleurs, confondus de cette façon, sont jetés. En fait, il est simplement nécessaire de couper les parties mortes de la plante (pièges et feuilles) et de maintenir le sol dans lequel elle se développe dans un état modérément humide.

Attrape-mouches de Vénus: repiquage

Lorsque le printemps arrive, la fleur de Moucherolle (la photo de l'article la montre sous différents angles), dont la croissance active commence à la fin du mois de mai, peut être ramenée à sa place habituelle et repiquée. Les greffes de Venus Flytrap peuvent être transplantées toute l'année, mais la période la plus optimale pour cela est le printemps. Étant donné que le système racinaire du moucherolle pousse profondément, il est recommandé de choisir un pot profond et étroit.

Lors du repiquage, qui doit être effectué avec beaucoup de soin en raison de la fragilité des racines, plusieurs enfants peuvent être immédiatement séparés de la plante mère et plantés en tant que culture de fleurs indépendante. Avant de repiquer les racines, il est recommandé de les laisser tremper quelques minutes dans l’eau afin d’enlever les restes de terre ancienne. La plante s'habituera au sol pendant 5 semaines, il est donc recommandé d'arroser abondamment et de recevoir une lumière solaire modérée pendant cette période.

Ravageurs et maladies

Les fleurs à attrape-mouches, dangereuses pour les insectes, peuvent parfois être la proie de parasites, les plus dangereux étant les pucerons, les cochenilles et les tétranyques. Afin d'éviter des dommages à la plante, des mesures préventives sont nécessaires, à savoir un traitement avec des aérosols insecticides tout au long de l'année. Un fort excès d'humidité du sol peut provoquer l'apparition de maladies fongiques, qui peuvent être éliminées en traitant la plante avec un fongicide.

http://www.syl.ru/article/196910/new_tsvetyi-muholovki-opisanie-i-uhod

Volée de Vénus (Dionea): photo, soins à domicile

Lors de l'exposition de fleurs exotiques, le fils aimait par dessus tout les mouches des fleurs. Connaissant mon amour pour différentes plantes, le soir même, il commença à demander de planter une telle fleur chez lui.

Je n'ai rien promis, car je n'avais jamais remarqué de prédateurs similaires dans les magasins de ma ville. Mais pour des raisons d’intérêt, j’ai cherché sur Internet et... j’ai facilement trouvé les graines de la mouche Vénus. C'est devenu curieux, ordonné. Et elle a aussi germé!

Quelles terres ont donné naissance à cette fleur de fantaisie

Dans la nature, ce miracle vit en Amérique du Nord, choisissant le plus de marais. Carolina, Floride, New Jersey - si vous tombez dans l'un de ces états, regardez bien à vos pieds!

Cela ressemble à quelque chose comme ça:

Les botanistes qui l'ont découvert ne comprenaient pas immédiatement ce que mangeait la fleur, ils l'ont donc appelée un «mastipule», c'est-à-dire un «piège à souris» en latin.

Que va manger une telle fleur

Seuls les insectes, et certainement en vie. Si vous touchez la fleur avec la pointe d'un stylo (l'écrivain, ne fourrez pas les doigts dans la «bouche» du prédateur) ou mettez un moucherolle dans la bouche, il fermera cette bouche, puis l'ouvrira à nouveau. La graine immobile semblera à la poubelle Dionee.

En général, jouer avec Dionea ne vaut pas la peine de la forcer à ouvrir et fermer la «bouche» en permanence - la plante deviendra surchargée de travail et risque même de mourir. Désolé

  • Ayant attrapé un moucheron ou une mouche, il le digèrera pendant quelques jours et, lorsqu'il ouvrira à nouveau la bouche, une coquille chitineuse (dure) vide apparaîtra à l'intérieur. Vous pouvez souffler sur le flycatcher et enlever cette litière.
  • Nourrir un moucherolle coûte 3 à 4 fois par mois, et pas tout le buisson à la fois, mais seulement plusieurs pièges.
  • Les insectes devraient être petits. Si la ceinture ne se ferme pas complètement pendant le repas, une infection peut pénétrer à l'intérieur.
  • Comment nourrir votre "animal"? Le meilleur de tous, si le piège à mouches Venus grandit dans un espace clos - plyarium, florarium et autres. Là et l'humidité désirée sera plus facile à maintenir. Les mouches se laissent aller à l'intérieur et le moucherolle décidera quand les attraper.
  • Où trouver des mouches? Vous ne le croirez pas, mais si vous tapez dans le moteur de recherche quelque chose comme "acheter des mouches vivantes", cela vous donnera beaucoup de sites qui sont engagés dans l'envoi d'un tel produit. De plus, leur gamme est large: criquets pour les grenouilles, larves pour les poissons et mouches pour les araignées...
  • Lorsque vous devez mettre un régime à la mouche, sans nourrir votre chéri: elle est malade, elle a été transplantée récemment, le soleil l'a brûlée, dyonya est en «hibernation». Sans les mouches, la plante vivra un mois, voire deux.

Dionea a-t-il des espèces

Oui beaucoup! Peut-être n'y en a-t-il pas beaucoup dans la nature, mais depuis que les gens se sont intéressés aux dionées et que les premiers à vouloir cultiver ce «miracle-yudo» sont apparus sur le rebord de la fenêtre, les éleveurs ont été impliqués dans le processus, surveillant avec sensibilité l'apparition de toute mutation. Et maintenant, nous (bien que la plupart d’entre eux soient des acheteurs de magasins asiatiques) avons des dizaines de types.

Je vais raconter et montrer les plus curieux.

  • Akai Riu. Une copie de violet foncé. Cette fleur est belle, en plus, elle s’intégrera dans les intérieurs où l’espace vert sera inapproprié. Variétés avec une couleur similaire (mais une forme de pièges légèrement différente): dragon rouge, piranha rouge.
  • Dracula Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas un piège de la taille d'un homme, c'est juste une photo en perspective. En général, c’est tout à fait une Dion typique, cependant, ses dents sont acérées, fréquentes et tenaces.
  • Triton. Look vert clair. Certes, les dents du moucherolle gonflées - elles ressemblent davantage aux cils, souvent collées.
  • Bristletooth (Bristletooth). Ceci est un hybride, pas terrible (les dents sont très petites), mais il grandit beaucoup d'enfants.
  • Fondue Et ce mutant a l’air très malheureux: les dents sont de tailles différentes, disposées de manière inégale, les "éponges" de moucherolles sont froissées... Néanmoins, cette variété se vend très bien!
  • De longs doigts rouges. Un autre hybride mutant dont les dents ressemblent à de longs cils écarlates.
  • Géant bas. "Rotiki" cette fleur est la plus grande de toutes les espèces.

Un point important: lors de l’achat de semences d’hybrides, rappelez-vous que vous ne pouvez pas cultiver un dionea de couleur rare, mais un «melon d’eau», c’est-à-dire une plante mère. Les caractéristiques variétales du piège à mouches Venus ne sont pas transmises par les graines, mais par les enfants.

Si vous prenez soin d'une fleur comme celle-ci, elle prendra sûrement racine...

Etant une pop star, cette plante aurait certainement écrit trois choses: «hibernation» dans des conditions froides, une humidité élevée et des mouches savoureuses au petit-déjeuner. Si vous êtes prêt à fournir de telles conditions au ravisseur, il vous ravira longtemps avec ses "pièges" à dents saines.

  • Lumière Comme d’autres plantes exotiques, cette plante doit être maintenue dans une lumière vive, mais non dirigée (c’est-à-dire diffuse). En outre, dionea n'aime pas quand le pot est tourné.
  • Humidité de l'air Maximum: jusqu'à 90%. C'est-à-dire que, quelles que soient les conditions, conservez le pot sur la palette, où de l'eau fraîche est ajoutée en permanence.
  • Température de l'air Environ 20 degrés.
  • De l'eau Seule l'eau distillée est recommandée.
  • Greffe Elle est effectuée immédiatement après l'achat (qui sait en quoi cette nouvelle dionea grandit et quelles sont ses racines...). Avec un arrosage distillé, le vieux Dionea peut être recollé une fois tous les 3 ans. Après la transplantation, maintenez la plante à l'ombre partielle pendant environ 14 jours, laissez-la s'éloigner de cette procédure traumatique.
  • Au sol Doit être acide (après tout, le moucherolle est un habitant des marais). Trempez un peu de perlite dans de l’eau distillée, changez l’eau tous les 2 jours. 14 jours plus tard, ajoutez à la perlite deux fois plus de tourbe (haute) et un peu de sphaigne. Voici le sol et prêt.
  • Le pot Profond et étroit, avec des trous en bas. Bon à acheter en plastique.
  • Alimentation. Pas besoin de tout.
  • Les parasites. Le piège à mouches Venus mange des insectes - mais il y a des "clients" qui ne sont pas opposés à la parasiter. C'est un tétranyque et un puceron. Ils devront empoisonner "Fitoverm".
  • La maladie. Le moucherolle peut être affecté par la moisissure et la pourriture des racines. Ils avaient déjà attaqué, si le moucherolle commençait à dépérir, des taches pourries apparaissaient sur les feuilles. Dans ce cas, vous devez acheter un fongicide.

"Hibernation d'hiver"

Condition obligatoire pour la culture de Dionei.

Il n'est pas du tout nécessaire d'allumer la plante en hiver, de se nourrir aussi, souvenez-vous rarement de l'arrosage (légèrement hydrater le sol). Quant à la température de l'air, elle devrait être comprise entre 2 et 10 degrés.

La fleur doit hiverner pendant 3 à 4 mois.

  • Un signal au début de "l'hibernation" sera les feuilles qui sont tombées.
  • Vous pouvez attacher une fleur dans un sac opaque et la cacher au réfrigérateur, sur l’étagère du bas. N'oubliez pas de faire quelques trous dans l'emballage pour que la fleur ne s'étouffe pas. Toutes les 2-3 semaines, vérifiez le sol, s'il est nécessaire de le verser.
  • Aussi bons endroits pour dionei sont fermés, balcon non chauffé et cave.

Si vous avez tout fait correctement, il vous remboursera au printemps… avec l'apparence d'une fleur ou de fleurs. Oui, les pièges sont des feuilles, pas des fleurs. Et la plante fleurit comme ça:

Vous pouvez les polliniser vous-même pour obtenir des graines saines. Et vous pouvez immédiatement couper le pédoncule, car la plante y dépense beaucoup de force et s'affaiblit.

Comment ce miracle se multiplie

  • Les graines

Si vous avez déjà semé des fleurs à la maison, vous pouvez vous en occuper: les graines sont plantées dans le sol pour les moucherolles, recouvertes d'un film, diffusées et pulvérisées. Les plantules éclosent pendant 1-2 semaines. Un mois plus tard, ils peuvent plonger.

Vous voulez plus de visibilité? Ici, ramassé la revue la plus spécifique de la plantation de graines Dionei. Vous verrez comment une petite graine se répandra, comment elle deviendra plus forte et lèvera la tête... La beauté, et rien qui soit prédateur!

En remplaçant une vieille plante au printemps, vous remarquerez qu'elle a déjà fait pousser des enfants.

Semer chaque dans un pot séparé. Il suffit de vérifier si les bébés ont développé des racines. S'ils ont grandi avec la "mère", ils peuvent être parfaitement coupés.

Après la transplantation, vous pouvez arroser les plantes avec Épinay. Il ne s’agit pas d’une nutrition, mais d’une énergie qui aidera la dionaih à augmenter rapidement le système racinaire nécessaire à la vie.

Au fait! Dionea n'est pas le seul «prédateur vert» dans la nature. Je propose d’évaluer l’examen vidéo de la collection privée de flycatchers. Saviez-vous de l'existence de telles plantes?

http://sornyakov.net/flowers/venerina-muxolovka.html

Fleur pour les amoureux de l'exotisme - Attrape-mouches Venus: description, photo, ainsi que les secrets des soins à domicile

Vénus mouche (Dionea) - une plante unique appartenant à la famille Rosyanka. C'est une plante prédatrice appelée scientifiquement "dionea".

L'originalité et la singularité du moucherolle réside dans le fait qu'il appartient à des plantes tueuses et qu'il est équipé d'un piège unique: aucune plante prédatrice ne possède un tel piège.

Tout sur la plante Vénus que vous apprendrez dans cet article.

Description générale

Dans des conditions naturelles, le moucherolle se rencontre dans l'est des États-Unis d'Amérique, dans des pinèdes au milieu de tourbières.

Il préfère pousser dans un climat tempéré humide, non loin de la côte pacifique.

Le sol de cette région contient peu d'éléments nutritifs. Dionea s'est donc adaptée, à sa manière, aux conditions de vie proposées, en apprenant à chasser les insectes et à en extraire les composants nécessaires.

Vénus est une plante basse (dans des conditions naturelles - vingt centimètres de hauteur, dans des immeubles résidentiels - dix - douze). Il a de quatre à sept feuilles, poussant dans une petite tige souterraine, invisible à l'oeil.

Les longues feuilles se composent de deux parties. La partie verte inférieure de la feuille mange la lumière, et le piège supérieur est engagé dans la fourniture d'aliments vivants. Il se compose de deux portes claquées avec des dents acérées sur les bords de chacune. On trouve trois soies à l'intérieur de chaque volet, ainsi que des glandes écarlates produisant un fluide dissolvant les insectes.

L'aspect de la plante dépend de la période de l'année: en été, les pièges deviennent grands et peints en marron brillant. Cela est nécessaire pour attirer les victimes potentielles. les insectes, voyant le rouge, pensent que la plante a du nectar et tombent dans un piège.

En hiver, la fleur prédatrice étant dans un état calme, les pièges meurent et il semble que la plante soit fanée et morte.

Pour attirer la victime, Vénus attribue du nectar parfumé. Lorsque l'insecte tombe dans le piège, il touche l'une des trois soies. Le mécanisme ne fonctionne pas immédiatement, c'est une sorte de protection contre le claquement vide des volets, par exemple si un grain les pénètre.

Lorsque l'insecte touche une seconde fois les poils, le piège se ferme de manière lâche et lorsque les poils se touchent une troisième fois, il se ferme complètement, ne laissant aucune chance à la victime de se libérer. Après cela, le suc digestif est libéré, ce qui dissout l'insecte en une à trois semaines.

À la fin du printemps et au début de l'été, Dionaea fleurit avec des fleurs blanches chics.

Le piège à mouches de Vénus peut vivre jusqu’à vingt ans et fonctionne bien.

Voici le flycatcher de fom:

Regardez plus loin les graines de photo:

Regardez plus loin la photo de fleurs de la mouche Vénus:

Comment prendre soin de la mouche Vénus à la maison?

Plante exotique de plus en plus a commencé à commencer à la maison. Toute personne est intéressée par l'observation de cet organisme naturel unique et unique. De plus en plus, la fleur prédatrice Venus Flytrap est également présente dans les hypermarchés ordinaires vendant des fleurs.

L'éclairage

Elle a besoin de soins spéciaux à la maison. Dionea est conseillé d'avoir un endroit bien éclairé. Si elle peut profiter de quatre ou cinq heures de soleil par jour, les pièges se développeront bien, atteignant la taille maximale possible et seront intensément colorés.

La température

Dans les conditions naturelles, Dionea vit aux températures suivantes: en été, la fourchette varie de neuf à vingt-six degrés Celsius, et en hiver, pas plus de sept degrés.

Arrosage

Dionea n'est pas versé sur le dessus, mais à travers une casserole, en utilisant de l'eau distillée, décongelée ou de pluie. Ne laissez pas la motte de terre se dessécher. En été, l'arrosage est également effectué comme suit: pendant vingt-trente minutes, ils mettent le pot dans de l'eau.

Humidité

Il est nécessaire d'observer un taux d'humidité élevé pour la plante. L'humidification de l'air consiste à pulvériser de temps en temps et à placer de l'eau ou des tissus humidifiés à côté d'un pot. À tout moment de l’année, la maison Venus est protégée contre les courants d’air.

Le sol

Les floriculteurs inexpérimentés peuvent planter un moucherolle en salle dans un sol universel. C'est une erreur fatale qui finira par entraîner la mort de la plante.

Pour la plantation, il est nécessaire de mélanger de la tourbe et de la perlite de haute teneur en tourbe (rapport 1: 1 ou 2: 1). Avant la plantation, le mélange est bien humidifié.

Alimentation

Vénus à la maison se nourrit d'insectes piégés. De quoi nourrir la mouche Venus? Il n'est pas nécessaire de nourrir les insectes avec des insectes, mais s'il y a un besoin (par exemple, il n'y a aucun insecte dans la pièce), vous pouvez piéger un moustique vivant, une araignée ou une mouche (elle ne réagira pas à une créature morte).

Vous ne pouvez pas nourrir la plante avec des vers, des chenilles, des larves, des vers de vase et des produits carnés.

Greffe

Remplacez Vénus une fois pour un ou deux ans. Il est préférable de faire des manipulations avant la floraison (à la fin du printemps). Le pot est choisi en profondeur, une bonne couche de drainage est installée sur le fond.

Élevage

Propagation en coupant, divisant le buisson et les graines.

Les graines peuvent être obtenues à partir de leur propre copie, en pollinisant manuellement chaque fleur au début du printemps. Avant la plantation, les graines sont trempées dans de l'épine ou stratifiées. Ils sont ensuite plantés dans le sol préparé et organisent une serre fournissant suffisamment de lumière et une humidité élevée.

Après l'apparition des premières feuilles, les semis sont aérés. Après un ou deux mois après l’émergence des pousses, les pousses sont plantées en pots.

Se propage facilement à l'aide d'ampoules. Au premier mois de l'été, les bébés apparaissent dans la plante principale. Quand ils développent des racines, ils peuvent simplement otsadit.

Vous pouvez en apprendre plus sur les conditions de la mouche Venus et sur les particularités des soins à domicile dans la vidéo ci-dessous:

Les avantages

Les avantages sont évidents: la plante nettoie la zone environnante des moustiques et des mouches, qui pourraient bien être porteurs de l’infection.

Maladies et ravageurs

Les insectes nuisibles ne dérangent guère le moucherolle, bien que parfois il puisse être attaqué par les pucerons et les tétranyques.

Les feuilles jaunies et tombées indiquent un arrosage insuffisant.

Les feuilles jaunes mais non tombantes indiquent une eau trop dure.

Si le soleil a brûlé les feuilles ou si le jardinier a fabriqué des engrais minéraux, des taches brunes apparaissent sur les feuilles.

Vidéo utile

Vous pouvez visuellement vous familiariser avec le processus de consommation d'insectes par Vénus Flytrap sur la vidéo ci-dessous:

Les amateurs de Vénus exotiques devront goûter, sa présence créera une atmosphère unique à la maison.

http://selo.guru/rastenievodstvo/dekorativnolistvennye/hischnye/muholovka

Venus Flytrap - une incroyable plante carnivore - 12 photos

Ils mangent des coléoptères. Ils ont des réflexes incroyables. Certaines des personnes les plus influentes ont tenu à élever des mouches à mouches de Vénus (latin: Venus Flytraps ou Dionaea muscipula). Nous présentons à votre attention 11 faits incroyables qui vous garantiront de cultiver vos propres plantes.

1. Peut-être portent-ils le nom d’une partie intime du corps de la femme.
Dans la mythologie romaine, Vénus était la déesse de l'amour et de la beauté et la mère de Dioné, l'équivalent grec de son nom est à l'origine du nom de ce type de plante, Dionea (Dionaea). Selon le naturaliste britannique John Ellis, «la belle apparence de ses fleurs blanc laiteux et l'élégance de ses feuilles» sont à l'origine de ce nom. Cependant, l’identification à Vénus a peut-être été réalisée pour une raison plus simple: les cosses de la plante ressemblent à des images anciennes d’un vagin béant.

2. Thomas Jefferson a cultivé plusieurs plantes prédatrices.
La carrière scientifique du troisième président et dirigeant éminent de la guerre d'indépendance des États-Unis est malheureusement sous-estimée. Les plantes préfèrent les zones humides de Caroline. Jefferson parvint donc très difficilement à obtenir quelques graines d’attrape-mouche de Vénus en 1804.

3. Charles Darwin était également un fan fougueux.
"Vénus est un chasseur à la mouche", écrit-il en 1875, "est la plante la plus étonnante au monde". Darwin est tellement fanatique de ce "prédateur" insectivore qu'il lui a consacré un livre entier, qu'il a lui-même partiellement illustré.

4. Le piège à mouches de Vénus est issu des premières espèces de sundew.
Darwin, enthousiaste, n'a jamais révélé l'origine évolutive du chasseur de légumes. Et ce n’est qu’en 2009, grâce à des données génétiques, des scientifiques ont découvert que l’attrape-mouche de Vénus provenait d’un lever du soleil, une plante insectivore relativement primitive.

5. Prey a attiré un nectar séduisant.
Les feuilles Flytrap sécrètent un nectar odorant qui attire les invertébrés. Beaucoup d'autres plantes carnivores utilisent la même tactique. Des insectes innocents décident de manger et tombent dans le piège.

6. Les flytraps de Vénus peuvent briller en bleu.
Le nectar est délicieux, mais les flycatchers utilisent un autre truc. En fait, ils sont capables d'émettre une lueur bleue fluorescente pour attirer toutes sortes d'insectes et de coléoptères, en particulier par temps nuageux.

7. Même les grenouilles imprudentes peuvent être prises au piège.
En règle générale, les cosses digèrent les fourmis, les scarabées et autres petits insectes. Dans un environnement marécageux, dépourvu d'éléments nutritifs, les exosquelettes à pattes multiples constituent une source importante d'azote. Cependant, des vertébrés malchanceux, tels que les amphibiens, sont parfois piégés. Mais vous ne vous inquiétez pas beaucoup! Les grenouilles étant une proie trop grosse, elles parviennent le plus souvent à sortir du piège du moucherolle.

8. Le moucherolle Dionea capable de digérer la chair humaine.
Jusqu'à présent, l'humanité n'a pas connu de cas où la plante aurait mangé l'homme. Mais Dionea flycatcher est vraiment capable de digérer des bandes de peau humaine, si vous les mettez dans les cosses du "prédateur".

9. Les scientifiques ont créé une attrape-mouche robotisée Vénus.
Lorsque les robots commencent inévitablement à prendre le pouvoir au sol, surveillez le mouche mécanique. Des techniciens du Maine et de la Corée du Sud ont créé de minuscules copies automatisées pouvant attraper des insectes vivants. Mesdames et Messieurs, vos cauchemars commencent à se réaliser!

10. Elevage de mouches rouges.
Aujourd'hui, grâce aux nombreux efforts des scientifiques, il y a plus d'échantillons dans les pots en argile et les serres que dans la nature. Ils étaient issus des sous-espèces marrons, marrons et cramoisies, dont la plus nombreuse est Akai Ryu (qui en japonais signifie "dragon rouge").

11. Le piège à mouches Venus est la "plante carnivore" officielle de la Caroline du Nord.
L'Oklahoma a un personnage d'État, le Nouveau-Mexique relève d'un gouvernement, et en Caroline du Nord, c'est une plante prédatrice: en 2005, Venus the Flycatcher a remporté cet honneur.

http://www.o-prirode.com/news/2014-08-19-620

Attrape-mouche de la Vénus

Le piège à mouches de Vénus (Dionaea muscipula) est une petite plante carnivore dont la réputation est exceptionnelle. Charles Darwin lui-même l'a décrite comme "l'une des plus belles plantes du monde". Le piège à mouches Venus est capable de capturer des insectes vivants en utilisant ses feuilles modifiées comme pièges. Cette capacité lui permet de se développer dans les sols avec une carence en azote. C'est l'une des rares plantes capables de tels mouvements éclair.

Description

Le piège à mouches de Vénus atteint environ 15 cm de large. Les feuilles sont situées sous la forme de rosettes autour de la tige souterraine. La plante a de quatre à sept feuilles, dont chacune est un piège. Le piège est constitué de deux pétales opposés avec des pointes sur les bords extérieurs. Le moucherolle pousse à ras du sol, ce qui permet aux insectes de ramper facilement dans le piège. Les fleurs sont petites, en forme d'étoile et situées aux extrémités des tiges. La plante fleurit en mai-juin et produit ensuite de petites graines noires. L'espérance de vie est jusqu'à sept ans.

Fleur de mouche vénus

Dans chaque piège, il y a de petits poils qui agissent comme des capteurs. Un simple contact de l'antenne n'aura aucun effet. Mais il vaut la peine que l’insecte fasse deux retouches consécutives sur deux poils différents et les pièges se fermeront dans un instant, en 0,1 seconde. Ce mécanisme complexe est nécessaire pour éviter le claquement au ralenti lorsque des gouttes de pluie ou d'autres objets frappent. Le principe exact du piège n'a pas encore été complètement étudié, mais, comme le pensent les scientifiques, il est associé au transfert rapide d'eau entre des cellules végétales.

Une fois l’insecte piégé, le piège à mouches Venus sécrète des enzymes digestives et dissout sa proie pendant 2 semaines. Puis il s'ouvre à nouveau, attendant la prochaine victime. Chaque piège de sa vie peut attraper jusqu'à sept objets de nourriture.

Victime pris au piège

Dans la nature, le piège à mouches Venus pousse dans des savanes de pins et des zones humides en Caroline du Nord et du Sud, aux États-Unis. Il prospère dans les sols marécageux, pauvres en azote et acides. Le piège à mouches Venus préfère les terrains ouverts et ensoleillés avec un sol humide.

Conservation et distribution

Le piège à mouches Venus pousse principalement dans une petite zone, avec un rayon de moins de 160 km autour de la ville de Wilmington, dans l’État américain de Caroline du Nord. La collecte illégale de plantes sauvages à des fins commerciales est la plus grande menace pour la préservation de l'espèce. Le piège à mouches de Vénus est inscrit à l'annexe II de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, ainsi que dans le livre rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature.

Grandir à la maison

Venus Flytrap peut pousser à la maison. Compte tenu de la réputation d'une plante fastidieuse, il ne lui reste plus qu'à créer des conditions proches de son habitat naturel. Placez-le dans un endroit lumineux, mais pas à la lumière directe du soleil. L'eau est préférable de prendre de la pluie ou distillé, mais en tout cas pas de l'eau. Il a également besoin de sols acides et de compost de tourbe mélangés avec du sable grossier ou de la perlite pour un meilleur drainage.

Le moucherolle n'est pas une plante tropicale et pousse mieux à des températures comprises entre 20 et 27 degrés Celsius. Enlevez les feuilles mortes ou mortes pour prévenir la pourriture et propager aux feuilles saines. Ne nourrissez pas le moucherolle avec autre chose que des insectes vivants. Ne le suralimentez pas, un repas par semaine suffit. Assurez-vous que le piège est trois fois plus grand que l'insecte que vous l'alimentez. Un repas trop copieux peut l'endommager ou même le tuer.

Utilisation de

Le piège à mouche Venus est principalement cultivé comme plante ornementale, mais il peut également être utilisé à des fins médicales. Les partisans de cette méthode affirment que la plante contient des produits chimiques qui ont un effet antitumoral et rajeunissant. L'American Cancer Society note qu'il n'y a aucune preuve scientifique faisant autorité à l'appui de ces propriétés.

http://natworld.info/rasteniya/venerina-mukholovka

Moucherolle (photo de fleurs)

Il est difficile de trouver une plante plus étonnante que le moucherolle. Elle attrape non seulement les petits insectes, mais est également la mieux adaptée à ce mode de vie. Sa "bouche" est capable de claquer des mouches et des moustiques sans méfiance. Aujourd'hui, le moucherolle fait partie des plantes qui attirent de plus en plus l'attention des gens.

Origine

Le piège à mouches de Vénus (voir photo) a été découvert par Arthur Dobs en 1736, qui a comparé cette plante à des pièges en fer utilisés pour la chasse au renard. C’est grâce à ses feuilles inhabituelles que la fleur a rapidement gagné une grande popularité et suscité l’intérêt de presque tout le monde.

Plus tard, le flycatcher a été importé en Angleterre. En botanique, l'usine occupait déjà officiellement son créneau en 1970 grâce à John Ellis, un naturaliste britannique réputé.

Depuis son habitat naturel, à savoir les zones humides de Caroline du Nord et du Sud (États-Unis), le piège à mouches Venus s'est déplacé vers de nombreux appuis de fenêtres et serres dans le monde entier. Dans ces régions, l'été est modérément chaud et sec et l'hiver, au contraire, plutôt froid.

Charles Darwin a lui-même porté une grande attention à cette plante, qui a exploré ses capacités et qui a été l’un des premiers à révéler certains secrets. L’apparition de la bouche du moucherolle pour capturer et digérer de petits organismes, même avant l’époque récente, n’était qu’une hypothèse. Bientôt, le rideau se leva et la fleur apparut dans toute sa splendeur.

La capacité à utiliser des techniques de prédation s'est développée progressivement et exclusivement pour survivre dans des territoires inhabitables. Des études récentes ont montré que le flytrap de Vénus est capable de compter.

Lorsque l'insecte quitte le moucherolle pour la première fois, la plante ne réagit pas du tout, elle passe simplement en mode veille, qui dure environ 20 secondes. La plante prédatrice est en mesure d’éviter une "activation" inutile du piège au moindre coup de vent ou de la poussière qui tombe sur les feuilles.

L'équipe de biologistes allemands dans leurs recherches est allée encore plus loin. À l'aide de méthodes de biologie moléculaire, ils ont déterminé que les particules de photosynthèse d'une feuille de plante n'étaient pas très différentes des feuilles standard. Ce résultat n’est pas aussi intéressant, mais il a son poids en botanique, car c’est l’une des rares preuves que les mâchoires des moucherolles sont probablement issues de ses feuilles.

Nom

Nom latin - Dionaea muscipula

Description

Le piège à mouches Venus fait partie des espèces de plantes carnivores du genre Dionea. Le nom scientifique de cette plante ressemble à Dionaea muscipula, ce qui signifie en latin "souricière". Le nom russe de la fleur est apparu en l'honneur de la déesse de l'amour Vénus. Le moucherolle est une plante carnivore unique dont la chasse peut être observée sans loupe.

Ses feuilles sont situées à la racine et atteignent environ 7-14 cm de diamètre. La taille et l'apparence des feuilles varient tout au long de l'année. En hiver, lorsque la proie est moins nombreuse, la taille des feuilles des pièges diminue, tandis qu'en été (période de floraison), leur développement est optimal. En règle générale, chaque feuille se compose de deux parties: inférieure et supérieure. Celui du bas est responsable de l’alimentation de la plante avec la lumière du jour et celui du haut de la proie.

La racine de la plante est petite et atteint environ 10 cm de diamètre. La couleur des pièges dépend du type de flycatcher. Certains éleveurs ont élevé des variétés telles que la grande bouche et la basse diant, caractérisées par de grandes fleurs vertes avec des éléments bordeaux. Le piège d'un moucherolle commun est le plus souvent peint dans des tons de rouge (du rose au brun).

Emplacement

Bien que l'habitat naturel du piège à mouches de Vénus soit un marais, il n'est pas du tout un problème de faire pousser une plante sous notre climat. Mais comme nos hivers sont beaucoup plus rigoureux, pour que la plante ne meure pas, il est nécessaire de la déplacer dans la serre. Si vous n'avez pas la possibilité de faire pousser une fleur à ciel ouvert, vous pouvez placer le pot sur le rebord de la fenêtre ensoleillé, il est souhaitable que la fenêtre soit orientée au sud.

En hiver, la plante peut survivre aux gelées jusqu'à 1 degré. En règle générale, plus la température est basse, moins il faut de lumière pour le moucherolle.

Aux températures voisines de zéro, les mouches volantes peuvent hiverner dans l'obscurité totale. Pendant l'hivernage à température ambiante, vous pouvez utiliser une source de lumière artificielle, les plantes adorent ça. Le moucherolle étant considéré comme une plante plutôt légère, il est conseillé de le laisser au soleil pendant la saison de croissance. Les fleurs supportent des températures allant jusqu'à 35 degrés et ne souffrent pas de la lumière directe du soleil.

Le sol

Il est souhaitable de repiquer la plante tous les 1-2 ans pendant la saison de croissance, au printemps. Le pot doit être profond et adapté à la taille de la fleur. Le mélange doit être de haute qualité, ce peut être un substrat de tourbe avec du sable de quartz dans un rapport de 2: 1.

Il est également possible d'utiliser de l'argile expansée, car elle imprègne le sol d'alcalin et lui confère une acidité qui devrait être comprise entre pH 3,5 et 5,5.

Lors du repiquage, faites attention au fait que la plante ne soit pas enterrée dans le substrat, car cela peut entraîner un ralentissement de la croissance ou la mort de la plante.

L'eau de la plante doit être de la pluie ou de l'eau distillée. Dans certains cas, vous pouvez nourrir la fleur avec de l'eau bouillie et refroidie, mais vous ne devez pas en abuser, car cette eau contient des minéraux qui dégradent progressivement le substrat.

Le substrat ne doit jamais sécher complètement. Les moucherolles ont besoin d'humidité élevée (environ 85%). Pendant la saison de croissance (en été), le substrat doit être constamment humide. En hiver, il est nécessaire de limiter les arrosages au minimum en utilisant un bac d'égouttage avec de l'eau.

La littérature indique que le flycatcher peut résister à des températures allant du gel jusqu'à 30 degrés de chaleur. En été, il peut atteindre 40 degrés. Pour faire pousser une plante à la maison, il est nécessaire d’adhérer à une température de 18 à 30 degrés en été et de 0 à 12 degrés en hiver.

Ces indicateurs sont basés sur les conditions naturelles de l'habitat du moucherolle, il est donc recommandé de les observer. Cependant, si la température d'hivernage est supérieure à 10 degrés, la fleur doit être éclairée au maximum, car sa croissance cesse à une température plus élevée.

Attrape-mouches de Vénus dans un pot

Ravageurs, maladies

Les insectes les plus courants qui attaquent le moucherolle sont les pucerons ou les moustiques champignons. Des pulvérisations de fongicides spéciales aident à faire face à ce problème. En hiver, des taches brunes peuvent apparaître sur les feuilles, auquel cas la plante est très probablement attaquée par une moisissure noble qui peut entraîner la mort de la plante entière. De plus, un moule peut se former sur le support, qui doit être retiré.

La plante tolère très mal une combinaison d'air sec, de températures élevées et d'un substrat trop humide. Dans un tel environnement, les mouches volantes deviennent faibles et fragiles et leurs feuilles commencent à pourrir.

Comme toutes les plantes, les pièges à mouches ont leur «durée de vie». Si les feuilles commencent à sécher lentement à partir des extrémités, il ne s'agit alors que de la définition que la plante est vieille. La même chose se produit si le piège est fermé, que l'insecte soit à l'intérieur ou que la bouche soit vide. Les experts conseillent de retirer les bulbes séchés, évitant ainsi l'apparition de moisissure sur les autres feuilles vivantes.

Élevage

Il existe plusieurs façons d’élever des mouches à la mouche Vénus - bulbes, boutures ou graines.

  1. Pour la première méthode, il est nécessaire de couper les bulbes, qui finissent par se former dans la plante, puis de les transplanter dans un pot. Les endroits où les bulbes ont germé sont mieux enduits de charbon, afin de permettre aux feuilles de ne pas pourrir.
  2. La deuxième méthode consiste à utiliser des boutures qui doivent être coupées à la base des feuilles à l'aide d'un couteau tranchant ou d'une lame tranchante, puis transplantées dans un pot avec le substrat préparé. Cette méthode de reproduction est assez pointilleuse et nécessite le respect de certaines conditions, à savoir une humidité élevée et une température constante comprise entre 24 et 25 degrés.

Boîte à graines de moucherolle

  • Le dernier moyen est d'obtenir des graines. Une telle reproduction est souhaitable à réaliser au début du printemps. Les graines ne peuvent être obtenues qu'en pollinisant les fleurs de deux plantes différentes (mâle et femelle). Placez les graines sous le film pendant 1-2 mois et attendez qu'elles soient complètement mûres, puis placez-les dans le réfrigérateur et laissez-les quelques semaines. Ce n'est qu'après toutes les procédures que vous pouvez commencer à semer.
  • http://rasteniyadom.ru/komnatnye-rasteniya/muholovka-foto-tsvetov.html

    Fleurs de moucherolle: description et soin

    L'une des plantes les plus inhabituelles à cultiver à la maison est la fleur de Moucherolle. Une photo d'un prédateur carnivore aussi attrayant, de petite taille et munie de pièges à deux volets et de minces poils sur les bords, montre le moment de l'attente d'une victime potentielle. Dès que ce dernier s'abaisse par inadvertance sur une plante charmante, le piège claque immédiatement et se réincarne dans l'estomac, où se produit la digestion des proies négligentes, qui peut durer plus de 10 jours. Ayant été entièrement nourrie, la fleur de mouche à la mouche Vénus ouvre à nouveau ses portes dans l’attente d’une nouvelle proie.

    Une fleur si inhabituelle a été découverte à la fin du 18ème siècle et s'appelle Dionea (en l'honneur de la déesse grecque). Le nom d'espèce muscipula en latin est traduit par "souricière".

    Fleurs de moucherolle: soin

    Venus Flytrap, dont le lieu de naissance est l’Amérique, est une plante durcie et parfaitement adaptée aux fluctuations saisonnières de la température des fleurs. Les fleurs de soin du moucherolle à soigner sans prétention ne tolèrent pas l’air stagnant, nécessitant une ventilation régulière de la pièce dans laquelle elles se trouvent. La plante, liée négativement à l'ombre, se sent à l'aise sur les côtés est et ouest de la pièce, caractérisée par une pénétration de la lumière plus douce. Le manque de lumière du soleil peut être déterminé par la couleur terne des pièges et des feuilles devenues allongées et minces.

    En tant que sol pour une culture aussi inhabituelle, il est nécessaire d’utiliser du sol de sable et de tourbe; afin d'éviter son dessèchement, ce qui ne devrait pas être autorisé, il est recommandé de poser une mousse ordinaire sur le dessus. Un pot avec une plante doit être fourni avec une palette avec une réserve d'eau de pluie ou d'eau purifiée. L'eau du robinet en raison du contenu d'un grand nombre de composés supplémentaires peut être désastreuse pour la fleur.

    Moucherolle des fleurs: se nourrir

    Tout comme le fourrage, qui est tout aussi important pour la plante que le soleil, le piège à mouches Vénus, qui s’est bien adapté à la croissance domestique, préfère les larves douces, fraîches et de petite taille. La grande taille de la proie peut provoquer un claquement incomplet du piège, en raison de sa pourriture. Et de là, à son tour, la fleur mouche peut mourir. La photo ci-dessous montre la structure à la fois fragile et tentante du piège.

    Il ne faut pas donner de viande de mouche à Vénus, ni suralimenter la plante, afin d'éviter sa mort. L’alimentation d’une fleur ne doit pas se faire plus d’une fois tous les 7 à 10 jours et avec de la nourriture pour fournir un ou deux pièges, pas plus. La proie doit être en vie et bouger, irritant ainsi les poils - déclencheurs, très sensibles à tout, même au moindre mouvement. Dès que les poils sont en contact les uns avec les autres, le piège se ferme et s'ouvre au bout de 10 jours environ, lorsque la nourriture est complètement digérée. Bien que carnivore, la plante peut se passer de nourriture vivante pendant un certain temps: un mois ou deux.

    Période de repos: caractéristiques des soins

    Pour l'hibernation, qui marque la fin de la croissance du nouveau feuillage, le piège à mouches de Vénus commence à se préparer à l'automne. À ce stade, la plante nécessite un minimum d'humidité, de sorte que l'eau de la casserole puisse être déversée, mais l'état du sol doit dans tous les cas être contrôlé pour empêcher son dessèchement.

    En hiver, il est recommandé de placer les fleurs de moucherolle dans une glacière (avec une température de 2 à 10 degrés Celsius) et dans un endroit sombre, car la plante n’a pas besoin d’éclairage. Une fleur endormie, dans la période de repos, ne mangeant presque pas d'insectes, n'a pas un très bel aspect. Quand vous le regardez pendant la période de repos, qui dure de novembre à février, vous pouvez penser qu'il est mort: les feuilles brunissent et meurent, la croissance s'arrête. De nombreux producteurs de fleurs, confondus de cette façon, sont jetés. En fait, il est simplement nécessaire de couper les parties mortes de la plante (pièges et feuilles) et de maintenir le sol dans lequel elle se développe dans un état modérément humide.

    Attrape-mouches de Vénus: repiquage

    Lorsque le printemps arrive, la fleur de Moucherolle (la photo de l'article la montre sous différents angles), dont la croissance active commence à la fin du mois de mai, peut être ramenée à sa place habituelle et repiquée. Les greffes de Venus Flytrap peuvent être transplantées toute l'année, mais la période la plus optimale pour cela est le printemps. Étant donné que le système racinaire du moucherolle pousse profondément, il est recommandé de choisir un pot profond et étroit.

    Lors du repiquage, qui doit être effectué avec beaucoup de soin en raison de la fragilité des racines, plusieurs enfants peuvent être immédiatement séparés de la plante mère et plantés en tant que culture de fleurs indépendante. Avant de repiquer les racines, il est recommandé de les laisser tremper quelques minutes dans l’eau afin d’enlever les restes de terre ancienne. La plante s'habituera au sol pendant 5 semaines, il est donc recommandé d'arroser abondamment et de recevoir une lumière solaire modérée pendant cette période.

    Ravageurs et maladies

    Les fleurs à attrape-mouches, dangereuses pour les insectes, peuvent parfois être la proie de parasites, les plus dangereux étant les pucerons, les cochenilles et les tétranyques. Afin d'éviter des dommages à la plante, des mesures préventives sont nécessaires, à savoir un traitement avec des aérosols insecticides tout au long de l'année. Un fort excès d'humidité du sol peut provoquer l'apparition de maladies fongiques, qui peuvent être éliminées en traitant la plante avec un fongicide.

    http://www.syl.ru/article/196910/new_tsvetyi-muholovki-opisanie-i-uhod

    Venus Flytrap

    Venus flytrap ou dionea est considérée comme l'une des plantes les plus exotiques que l'on puisse cultiver chez soi. Tout d'abord, cette plante est carnivore. Deuxièmement, malgré sa petite taille, le flycatcher est très original et agressif.

    S'occuper d'elle est simple, mais, comme on dit, pas sans fioritures: difficile et capricieux. Elle aimera ces cultivateurs de fleurs qui aiment regarder la plante. Dans ce cas, le processus original d'obtention de nourriture et de son absorption.

    Certains floriculteurs débutants confondent Dione avec Nepentes, parfois avec Rosyanka. Ces deux plantes sont également carnivores, mais c’est là que se termine leur similitude. Extérieurement et attention ils sont très différents.

    Venus flytrap - culture et soins à domicile

    Localisation et éclairage

    Dionea n'aime pas l'ombre et a besoin d'un soleil radieux. Le respect de cette condition est l’un des plus importants dans sa culture. Certaines sources d’information sur l’entretien de cette plante stipulent que son développement favorable nécessite au moins 4 heures de lumière vive par jour. C'est comme ça. Cependant, il convient de considérer une nuance: les racines de cette plante exotique ne tolèrent pas la chaleur du sol. Si votre beauté «vit» dans une marmite sombre, elle risque de chauffer sous les rayons du soleil. De la surface du pot chauffe le sol, qui n'aime pas ses racines.

    Pour éviter cela, mettez Dionee dans un pot lumineux ou suivez le chauffage de sa «maison». Il existe également une troisième option: placez-le sur les fenêtres est ou ouest. Ne mettez pas le pot avec Dione sur la fenêtre nord, il fera noir là-bas.

    Autre caractéristique: le flycatcher ne tolère pas l’air stagnant et vicié. Si cette condition n'est pas observée, elle s'altère littéralement. Par conséquent, la pièce où elle "vit" doit être régulièrement diffusée. Pendant la saison chaude, la plante peut être déplacée en toute sécurité sur le balcon ou dans le jardin, dans l'espace ouvert. Ceci est également pertinent du point de vue de son «flux».

    Il reste à ajouter que le flytrap de Vénus n'aime pas les "relocalisations", les permutations et les mouvements. Pour elle, c'est du stress. Par conséquent, à l’avance, choisissez un lieu pour la dislocation estivale de la plante, mettez le pot et ne le touchez plus.

    Si votre plante est uniquement à la maison, offrez-vous un moment fort. Il suffira d’utiliser une paire de lampes fluorescentes les plus courantes d’une puissance de 40 W, en les plaçant à 20 cm maximum de l’usine.

    Mode d'arrosage

    Si exotique que soit Dyonya, elle reste toujours une plante et doit être arrosée. C'est vrai, il n'y a pas sans fonctionnalités. Le fait est que le moucherolle est pointilleux non seulement en ce qui concerne la composition de l'air, mais également extrêmement sensible à la composition de l'eau.

    Les impuretés qui sont inévitablement présentes dans l'eau du robinet, même dans l'eau distillée, sont totalement sûres pour les autres plantes et la détruisent. Vous ne devez pas risquer et utiliser de l'eau de pluie: à notre époque, cette période écologiquement défavorable, elle n'est pas toujours propre.

    Pour arroser Dione, utilisez uniquement de l'eau filtrée ou bouillie à l'avance!

    Mais le reste - tout, comme pour toutes les plantes d'intérieur:

    • La fréquence d'irrigation est déterminée par l'état de la couche arable.
    • Il est important d'éviter à la fois le séchage excessif et le séchage excessif.
    • Il est possible d'arroser à la fois d'en haut et d'en bas à l'aide de la palette.

    Nourrir le moucherolle

    En aucun cas, utilisez d'engrais ou d'engrais. Ceci est exclu, l'engrais pour Dionei est un poison!

    Nutriments nécessaires à une activité vitale, comme une vraie plante, le moucherolle synthétise de manière autonome. L'exception est le "dessert" contenant de l'azote, mais il le produit aussi: il attrape et mange. Le processus d'alimentation du flycatcher est très amusant.

    Elle ne mange des aliments biologiques que lorsqu'elle a faim (manque d'azote). Le reste du temps, les mouches et les moustiques ne s'en soucient pas. De plus, si vous essayez de provoquer une plante pour le déjeuner en l'absence d'appétit, elle peut simplement ignorer vos tentatives pour la nourrir, car elle est pleine.

    Ne taquine pas cette plante pour le plaisir! Elle consomme beaucoup d’énergie pour «attraper» et «avaler» de la nourriture: c’est le piège d’une bouche. De plus, chaque piège (bouche) a une utilisation trois fois, puis meurt. Compte tenu de ce fait, il est utile de rappeler quelle bouche vous avez nourri la plante et en utiliser une autre la prochaine fois. Il n'est pas nécessaire de nourrir à tour de rôle dans tous les pièges, cela suffit amplement dans un ou deux.

    Ne pas expérimenter et ne pas nourrir la plante de votre table. Dionea répond uniquement à la nourriture vivante. La nature l'a dotée d'un dispositif spécial - particulièrement les poils sensibles ou les déclencheurs. Ils réagissent aux perturbations et "donnent" l'ordre de claquer les pièges et les sécrétions des sucs digestifs, de sorte que la plante ne réagisse pas en cas de pénétration de matières organiques non vivantes.

    Enlevez les parties de la nourriture qui ne sont pas mangées par le piège à mouche, sinon la pourriture commencera, ce qui peut entraîner la mort de la plante.

    Pour le "prédateur" vert, la taille de la nourriture compte également. Trop gros "morceau" elle ne sera tout simplement pas maîtriser. Les restes vont commencer à se décomposer et à pourrir, ce qui est risqué pour sa vie.

    Le piège à mouches de Vénus mange assez rarement - environ 1 fois en une fois et demie, voire même en deux mois. Le processus de prise de nourriture est caractérisé par la durée et le gradualisme: le déjeuner dure jusqu'à 10 jours. Il est important de se rappeler que "trop ​​manger", ou plutôt un excès d’azote, pour cette plante est destructeur. Dionea, surchargée, tombe malade, devient faible et léthargique.

    Le piège à mouches de Vénus ne se nourrit pas en hiver. À cette période de l'année, elle se repose, notamment lors de la chasse et de la digestion.

    La plante refuse de manger et dans toutes les situations stressantes: transplantation, maladie, manque de lumière et changement soudain de l'environnement. À propos, son achat et son règlement avec un tel stress consistent donc à ne pas donner à Fly le piège à mouches dès que le magasin aura été ramené à la maison.

    Il reste à ajouter que le flycatcher, situé dans la rue, est capable de se «nourrir». Le fait que la plante ait mangé indique des embouchures fermées. Mais vous devrez vous occuper vous-même des spécimens maison de cette plante, sans oublier les caractéristiques de l'alimentation.

    Hivernage et repos

    En automne, Dionea se prépare au repos: ses feuilles commencent à se dessécher et à noircir, puis à tomber. La plante elle-même se ratatine, acquérant une apparence malsaine et non représentable. Les cultivateurs de fleurs inexpérimentés peuvent paniquer et essayer de réanimer la plante, en l'arrosant vigoureusement et en la plaçant dans un endroit lumineux et chaleureux.

    Il n'y a pas de raison d'être excité, le moucherolle repose dans une forme aussi disgracieuse. Elle n'a pas besoin de lumière ni de chaleur, bien au contraire. Placez le pot dans un endroit frais mais pas nécessairement sombre. Il peut s’agir simplement d’un appui de fenêtre lorsque la température est inférieure à la température ambiante ou de la tablette inférieure d’un réfrigérateur. Si vous avez une cave, cela fonctionnera également.

    Dionea devrait "s'endormir", pour elle ce n'est pas un caprice, mais une nécessité. Laissez-le tranquille jusqu'à la mi-février, en vérifiant de temps en temps l'état du sol: il devrait être légèrement humide. Fin février, la mouche Vénus se réveille: lentement et paresseusement. Et seulement à la fin du printemps, avec l'arrivée de l'été, il commence à se développer activement.

    Greffe

    Indications pour le repiquage du piège à mouches Venus pratiquement non: son sol n'est pas épuisé, et un salage lors d'un arrosage à l'eau bouillie est peu probable.

    Mais si vous décidez toujours de le faire, tenez compte des règles suivantes pour l'ajustement:

    • Pot: en choisissant une "maison", rappelez-vous que le moucherolle a de longues racines (jusqu'à 20 cm) qui poussent profondément dans les racines. De plus, ses racines sont délicates et fragiles - ceci doit également être pris en compte lors de la transplantation. Nous avons déjà parlé de la couleur du pot.
    • Sol: tourbe ou son mélange avec du sable ou de la perlite. Il n'y a pas d'autres options pour cette plante.
    • Après la plantation, placez le pot pendant 3-4 jours à l'ombre et arrosez-le régulièrement.

    Reproduction de Vénus Flytrap

    Dione peut être multiplié par voie végétative: avec les enfants et le pédoncule.

    Les enfants

    Le processus de reproduction par les enfants est assez simple et est utilisé beaucoup plus souvent, mais dans ce processus, Dione a aussi ses propres nuances: ce type de reproduction peut être utilisé une fois tous les 3 ans. La plante préfère grandir "famille", à côté des enfants et s'affaiblit sensiblement avec leur séparation fréquente. Compte tenu de ce fait, il est pratique de combiner la procédure de séparation des enfants avec une greffe.

    Nous séparons soigneusement le bébé, en essayant de blesser le moins possible les racines fragiles du moucherolle. Ce sera mieux si vous le faites avec un couteau tranchant. Après avoir séparé les bébés du bulbe mère, assurez-vous de désinfecter les points de coupe en utilisant du charbon activé broyé ou un fongicide.

    Les graines

    Pas moins exotique que la plante elle-même en utilisant des graines. Il s’agit d’un processus assez compliqué et particulier dont l’efficacité dépend de l’expérience et de la patience du producteur. En termes simples, cette méthode d’élevage ne convient que pour les professionnels.

    La multiplication par graines est réalisée au printemps, lors de la floraison de Dionei. Le moucherolle fleurit également de manière très originale: il lance un pédoncule long (surtout par rapport à la taille de la plante elle-même). Il peut "voler" jusqu'à un demi-mètre de hauteur.

    Bien sûr, un tel «produit» nécessite beaucoup d’énergie d’une plante, et donc chaque cas ne peut pas la maîtriser, surtout si vous avez une jeune usine. Une telle floraison est lourde de douleur et de perte de puissance pour le moucherolle. Pour les attrape-mouches jeunes et faibles, la floraison se termine souvent très tristement. Si vous doutez de la puissance de votre fleur ou si vous avez déjà acheté un moucherolle à pédoncule, ne risquez pas la vie de la plante - coupez immédiatement le pédoncule.

    Pédoncule

    Si votre plan comprend la reproduction de plantes avec un épi de fleurs, il est préférable de le faire quand il atteint 4 à 5 cm de long, puis le pédoncule est coupé et peu profond, un centimètre suffit pour les creuser dans la tourbe. Le pédoncule enraciné est recouvert d'un bonnet, ce qui crée des conditions de serre pour celui-ci.

    Il reste maintenant à attendre l'apparition de jeunes pousses. Cela n'arrivera pas rapidement. Aérez soigneusement le pédoncule enraciné pendant toute la période d'attente et maintenez le sol humide.

    Le pédoncule peut éventuellement se dessécher, avoir une apparence sans vie, mais cela ne signifie pas que le processus a échoué. Attend patiemment le temps imparti - un mois et demi. Si tout va bien, une nouvelle croissance apparaîtra, ce qui signifie que vous aurez de nouveaux locataires exotiques.

    http://flowertimes.ru/venerina-muxolovka/

    Publications De Fleurs Vivaces