Bonsaï

Orchidée

L'orchidée attire de nombreux producteurs de fleurs par sa beauté. Cependant, cette plante est très difficile à entretenir. Si vous ne suivez pas certaines règles, l'orchidée peut mourir, et ne pas avoir plu à son propriétaire avec de belles fleurs. Par conséquent, il est important de choisir le sol optimal pour la plante, de lui fournir suffisamment d’humidité et d’observer le régime d’irrigation.

Contenu de l'article:

Adaptation d'une orchidée aux conditions résidentielles

Toute délocalisation est stressante pour la plante. Afin de le supporter avec des pertes minimales, vous devez suivre les règles d’entretien dès les premiers jours de l’apparition d’un nouveau «locataire» dans l’appartement.

Combien de temps dure la quarantaine?

Immédiatement après le déménagement, il est nécessaire de mettre la plante en quarantaine pendant 14 jours. L'orchidée doit être placée séparément des autres fleurs. Une table de chevet convient parfaitement à cet effet, à condition qu'il n'y ait pas de place pour une fleur sur le rebord de la fenêtre. De plus, une plante qui est dans le magasin depuis longtemps n'a pas besoin de la lumière directe du soleil. Devrait apporter la paix aux orchidées.

Ne faites pas d’engrais dans les deux semaines qui suivent le déménagement. Il est nécessaire que la fleur soit adaptée indépendamment aux conditions environnantes.

Il vaut également la peine de refuser l'arrosage, mais vous devez surveiller de près l'état des feuilles et de la tige de la plante. Cela permettra d'identifier en temps opportun les nuisibles possibles et d'empêcher leur reproduction.

Après 2 semaines, vous pouvez mettre une orchidée sur le rebord de la fenêtre, mais cela doit être fait progressivement, au début uniquement le matin et le soir, afin qu'elle s'habitue au soleil. A partir du même moment, vous pouvez commencer à arroser la fleur.

Culotte de greffe d'orchidée

En règle générale, l'orchidée achetée ne nécessitera pas de transplantation pendant deux ans. Cependant, si la mousse de sphaigne était utilisée dans le magasin comme sol pour la plante, alors la fleur devrait être repiquée dès que possible.

Une fois la plante introduite dans le nouveau sol, il n'est plus nécessaire de la fertiliser. Tenez-le simplement dans un état sec, et il s'habituera indépendamment aux nouvelles conditions. S'il n'y a pas d'insectes et de taches sur l'orchidée, il n'est pas nécessaire de traiter la plante avec des préparations. Des produits chimiques supplémentaires peuvent nuire même à une fleur en parfaite santé.

Comme le montre la pratique, une plante nouvellement achetée et transplantée n'a besoin que d'un repos complet. Vous ne devriez même pas l'arroser. Ainsi, il maximise sa propre force et s’adapte aux nouvelles conditions.

Comment prendre soin de l'orchidée?

L'orchidée est considérée comme une plante très capricieuse qui requiert une attitude prudente et respectueuse. Cela nécessite la création de conditions appropriées. Cependant, n’ayez pas peur de commencer une fleur, il vous suffit de connaître les règles de base du soin des plantes.

Bon éclairage

La santé de la plante et la fréquence d'apparition des fleurs dépendent du choix de l'éclairage. Si l'orchidée a suffisamment de soleil, elle fleurira régulièrement. Le fait que la plante ait besoin d'un éclairage supplémentaire sera indiqué par des feuilles pâles, qui s'étireront ensuite et vireront au jaune.

Pour que l’orchidée se sente le plus à l’aise possible, vous devez suivre des règles simples:

Ne laissez pas la lumière directe du soleil sur la fleur. La lumière doit être dispersée.

En été, il est préférable d'utiliser un film mat sur les fenêtres pour assombrir un peu l'habitat de la plante. Cela évitera de brûler les feuilles.

En automne, le soleil est moins intense et le film peut être retiré. Les rayons mous n'endommageront pas la plante, mais contribueront à sa transition confortable vers un état de repos. A cette époque, les vieilles pousses mûrissent, ainsi que le début des nouvelles, qui deviendront des fleurs dans le futur.

Le manque de lumière nuit autant à l’orchidée qu’à sa surabondance. Pour la croissance normale d'une fleur, une journée légère devrait durer au moins 12 heures. Par conséquent, en hiver, il est nécessaire de fournir à la plante un éclairage artificiel. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une lampe à lampes fluorescentes.

Sélection de la température optimale pour les orchidées

Le régime de température doit être choisi en fonction du type d'orchidée:

L'orchidée "Lady's Slipper", ainsi que les fleurs du genre Dendrobium et Lelia sont des plantes qui aiment le froid. Ils poussent dans des pays à climat subtropical, ainsi que dans les hautes terres. Pour de telles variétés d'orchidées, la température optimale en été est de 22 degrés et en hiver, de 12 à 15 degrés.

Les orchidées des genres Miltonia et Odontoglossum appartiennent aux plantes qui préfèrent les valeurs de température moyennes. Ils poussent dans les régions montagneuses des pays tropicaux. La température optimale de jour pour ces fleurs en été est de 18-22 degrés et en hiver de -12-15 degrés.

Les orchidées de Cattleya, Phalaenopsis et certaines fleurs du genre Dendrobium sont des plantes qui aiment la chaleur. Leur habitat naturel est la ceinture forestière des tropiques côtiers et des plaines tropicales. La plage de température quotidienne optimale pour ces variétés: 15 à 32 degrés en été, 15 à 18 degrés en hiver. Il est important que les fluctuations de température quotidiennes ne dépassent pas une plage de 3 à 5 degrés.

Ainsi, presque toutes les orchidées peuvent tolérer des températures diurnes de 18 à 27 degrés et des températures nocturnes de 13 à 24 degrés.

Arrosage des orchidées

L'orchidée est une plante qui ne tolère pas l'humidité stagnante. Par conséquent, l'arrosage doit être modéré. Cependant, le mode d'irrigation est différent pour différents types de fleurs. Par exemple, les orchidées du genre Oncidium et Dendrobium n'ont besoin d'humidité qu'après le séchage complet du sol. À leur tour, les variétés d'orchidées Phalaenopsis et Pafiopedilum préfèrent un sol humide.

Dans tous les cas, toutes les orchidées tolèrent beaucoup mieux la sécheresse que les arrosages excessifs. Pendant la croissance active, lors de l'éjection des pédoncules et en cours de floraison, ils ont besoin de plus d'humidité. Le manque d'humidité indique l'apparition de rides sur les feuilles et de rides du pseudobulbe. La surabondance d'eau est caractérisée par des feuilles jaunies et détrempées, ainsi que par la pourriture des racines.

En hiver, lorsque la température est basse et que l'éclairage est faible, vous n'avez pas du tout besoin d'arroser la plante. L'hydratation des orchidées devrait être très modérée pendant la période post-floraison, ainsi que pendant la période de repos.

L'eau utilisée pour arroser une fleur doit être douce. C'est bien s'il est possible d'arroser la plante avec de l'eau de pluie décongelée ou décantée. Si ce n'est pas possible, utilisez de l'eau bouillie ordinaire pour l'irrigation.

En été, la surface sèche du sol indique le besoin d'humidité du sol. En règle générale, 2 à 3 irrigations par semaine suffisent à mettre l'orchidée à l'aise. Vous devriez également faire attention au pseudobulbe. Si elle rétrécit et rétrécit, la fleur a besoin d'humidité supplémentaire.

Il est tout aussi important d’arroser correctement l’orchidée. Pour ce faire, il est nécessaire de le mettre dans le pot dans un bol rempli d’eau tiède. Le temps d'exposition est de 10 minutes. Vous pouvez utiliser la douche pour arroser la plante d'en haut. Dans ce dernier cas, il est important de laisser s'écouler l'excès d'humidité. Pour cela, le pot est placé sur la grille afin que l'eau passe par les trous de drainage. Ce n’est qu’après cela que la fleur peut être remise dans le pot décoratif.

Fertilisation et fertilisation

Les engrais ne doivent pas contenir plus d'une fois en 14 à 21 jours. Cela ne devrait être fait que lorsque l'orchidée est en phase de croissance active. Vous pouvez utiliser des aliments tels que Bona Forte, Pocon, Greenworld. Vous ne devez pas mettre dans le pot une dose d’engrais plus importante que celle indiquée sur l’emballage.

Les fleurs ne tolèrent pas les sels minéraux et leur concentration excessive peut entraîner la mort de la plante. Par conséquent, il est important de laver le sol avec de l'eau courante une fois par semaine. Il est possible d’alterner fertilisation et lavage: 1 semaine d’arrosage, 1 semaine de pansement.

N'utilisez pas d'engrais pour fertiliser les orchidées conçues pour d'autres plantes. Il n'est pas nécessaire de les faire en hiver et pendant la période de repos.

La plupart des producteurs de fleurs croient que l'alimentation fréquente des orchidées ne nuit qu'à la plante. Cela affecte négativement l'état de son immunité naturelle, de sorte que la fleur commence à souffrir plus souvent de diverses maladies.

La fertilisation peut être totalement évitée si la fréquence de renouvellement du sol est observée. Pour que la plante en tire tous les éléments nutritifs, le sol doit être changé au moins une fois tous les deux ans.

Reproduction d'orchidée

La dilution des orchidées n'est pas difficile, mais vous devez suivre certaines règles. La reproduction des fleurs est possible de plusieurs manières.

Reproduction d'orchidée avec des pousses de tige

La progéniture de la tige ou les «bébés» d'orchidées sont de nouvelles petites plantes. Ces pousses sont formées dans les fleurs qui ont un niveau accru d'azote. Si de tels processus latéraux sont apparus sur l’orchidée, vous devriez commencer à la vaporiser plus souvent et attendez le moment où les pousses prennent racine. Lorsque cela se produit, vous pouvez séparer la tige de la fleur principale, après quoi elle doit être traitée avec du charbon en poudre et plantée dans un pot séparé.

Reproduction par superposition d'orchidées

Des couches sont disponibles pour les orchidées à croissance horizontale (plantes sympodiales). Ils apparaissent souvent dans les fleurs dont les pousses ont une forme cylindrique allongée ou épaisse.

Pour que les couches se réveillent, il sera nécessaire de former une petite serre sur la partie de la fleur où les bourgeons se sont formés. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un gobelet en plastique. Pour augmenter l'humidité, vous devez pulvériser la mousse dans la serre, ainsi que l'évasion elle-même.

Environ un mois plus tard, la chaleur et l'humidité des bourgeons se réveilleront et de nouvelles plantes apparaîtront, ayant leurs propres feuilles et racines. Il suffira de les séparer soigneusement du tronc principal, de les traiter et de les transplanter dans un pot séparé. Pour renforcer les jeunes pousses pendant un certain temps, ils peuvent être conservés dans la serre.

Méthode d'élevage végétatif

Avec l'aide de la végétation peut se développer toutes les espèces et variétés de plantes. Pour ce faire, vous devez diviser la racine d'orchidée en plusieurs parties. Il est important qu’il reste au moins 2 pseudobulbes sur chaque partie. Il n'est pas nécessaire de diviser le rhizome d'une plante jeune, il devrait être adulte et fort.

La fleur devra être soigneusement retirée du pot, secouez le sol des racines et coupez la racine en plusieurs morceaux. Pour cela, il est pratique d'utiliser des cisailles de jardin. Les sections doivent être traitées au charbon de bois et planter chaque partie de la plante dans des pots différents. Les nouvelles orchidées doivent être arrosées et vaporisées. Lorsque de nouvelles feuilles ou pousses apparaissent, vous pouvez arrêter les pulvérisations et les arrosages intensifs, car ces formations indiquent que la plante a commencé.

Comment entretenir une orchidée pendant la phase de floraison et après?

Si la plante a formé des fleurs, les directives de soin suivantes doivent être suivies:

Il est nécessaire d'arroser intensément l'orchidée. Il est préférable de faire cela avec l'aide de l'âme. L'eau devrait être chaude. La température optimale est de 35 degrés. Il est important que l'eau ne reste pas au point de croissance de l'orchidée, car cela menace de tuer la plante.

La température la nuit ne devrait pas être trop basse. Il devrait être augmenté de 5 degrés par rapport à celui recommandé.

Il est interdit de replanter la plante pendant la floraison.

En phase de floraison, vous pouvez vous nourrir, mais vous devez suivre la mesure.

Ne déplacez pas souvent l'orchidée d'un endroit à un autre, cela augmentera la période de floraison.

Soin d'orchidée pendant le repos

Une fois que la fleur est sèche et noircie, il est nécessaire de la couper. L'incision doit être faite à la base même. L'alimentation à partir de la période de dormance doit être abandonnée ou réduite au minimum. En hiver, l'orchidée est arrosée une fois par mois, mais vous pouvez pulvériser la plante plus souvent.

Si l'orchidée ne fleurit pas à temps, cela signifie qu'elle a besoin d'une greffe. Vous pouvez essayer de déplacer le pot à un autre endroit - cela devrait aider. Il est également nécessaire de transférer une fleur lorsque ses feuilles se ratatinent et jaunissent et que le pédoncule n'apparaît pas.

Les soins appropriés apportés à une plante aussi fastidieuse qu’une orchidée lui permettront d’atteindre une floraison régulière et longue.

Éducation: Un diplôme en médecine et en traitement a été obtenu à l’Université NI Pirogov (2005 et 2006). Formation avancée au département de phytothérapie de l'Université d'amitié des peuples de Moscou (2008).

http://www.ayzdorov.ru/tvtravnik_orhideya.php

7 conseils pour l'entretien des orchidées

L'orchidée est une très belle fleur qui possède non seulement un aspect inhabituel, mais aussi de l'énergie.

Ces plantes étonnantes sont si uniques tant par leur forme de croissance que par le type de rhizome et les conditions requises pour les conditions, qu'il serait un crime de les classer comme des cultures à fleurs ordinaires.

Parmi les orchidées, il existe une variété de variétés. Il y a des gens forts et sans prétention dans les soins des plantes, et il y a des capricieux, qui ne peuvent pousser que dans des serres ou des fenêtres spéciales de belles femmes.

Ceux qui viennent de se familiariser avec ces stars exotiques sont capables de comprendre exactement ce dont une orchidée a besoin et décident de reconstituer leur collection avec des étoiles tropicales plutôt difficiles. Et la recommandation ici ne peut être qu’une chose - commencez petit.

Faites le bon choix ou commencez petit

Si vous commencez tout juste à vous impliquer dans les orchidées et que, malgré la fascination que suscite la beauté des inflorescences, vous craignez d’avoir une telle beauté en raison de la difficulté des soins, commencez par les représentants les plus cruels de la famille. La connaissance des orchidées est préférable de commencer par les variétés et les espèces les plus résistantes aux maladies. Les Phalaenopsis sont les mieux adaptés aux débutants dans la culture des orchidées. Les fleurs malaises ou les orchidées papillons ne se distinguent pas seulement par leurs étonnantes longues fleurs. Il est très facile d'entretenir ces orchidées et il vaut mieux apprendre à gérer tous les représentants de ces plantes étonnantes.

Douce lumière - gage de beauté orchidées

Choisissez la bonne lumière pour votre orchidée. Dans des conditions ambiantes, ces fleurs tropicales appartiennent à des cultures qui aiment la lumière, mais elles ne tolèrent pas la lumière directe du soleil. Sur les fleurs et les feuilles d'orchidées, et plus encore sur les pots transparents, si les orchidées sont cultivées dans des récipients spéciaux et appartiennent à des espèces capables de photosynthèse, les rayons du soleil ne devraient pas tomber. Les orchidées doivent être placées dans les fenêtres qui font face à l'ouest ou à l'est. La plus tolérante à l’ombre de toutes les orchidées est la phalaenopsis, qui peut composer avec les fenêtres orientées vers le nord.

Arrosage intelligent des orchidées

La nature humide des orchidées et leurs origines tropicales ne doivent pas vous induire en erreur. Dans la plupart des cas, il suffit d'arroser les orchidées environ une fois par semaine. Il vaut mieux arroser l’orchidée en l’immergeant dans l’eau ou par la méthode de l’accouplement entre âmes, alors que la première méthode est beaucoup plus simple et fiable. Dans un récipient avec de la pluie ou un autre pot immergé dans de l'eau douce avec une orchidée, de sorte que le substrat soit bien imbibé d'humidité (pas plus de 20-30 minutes). Si vous êtes assez chanceux et que votre eau du robinet n'est pas dure et convient au soin des plantes d'intérieur, vous pouvez alors remplacer les plantes sous le robinet ou faire tremper la terre avec une douche, mais souvenez-vous qu'en aucun cas l'eau ne doit être froide. Une fois que l'eau est complètement saturée avec le substrat, retirez délicatement le récipient sur un support ou un plateau et laissez s'écouler tout excès d'eau (il ne devrait pas rester autour des racines des orchidées et rester dans le plateau).

Nutrition = croissance

Sans exception, toutes les orchidées ont besoin d'une concentration suffisamment élevée d'engrais dans le sol. Pour ces cultures, seuls des engrais spéciaux destinés aux orchidées peuvent être utilisés et ils doivent être appliqués uniquement avec de l'eau pour l'irrigation. Pour le phalaenopsis et les autres orchidées résistantes aux maladies et sans prétention, il suffit de procéder à la top pansement 1 fois par mois ou toutes les 3 semaines à dose standard ou 2 fois par mois avec la moitié de la quantité d’engrais. Top dressing apporter pas toute l'année, mais dans les mois de développement actif.

Greffe soigneuse mais scrupuleuse

Les orchidées doivent être rempotées en moyenne tous les deux ans. Ces plantes doivent être manipulées avec précaution, car les racines se blessent facilement et se détachent. Substrat remplacer complètement. Les orchidées ont besoin de mélanges de sol spéciaux pour ces espèces végétales, constitués de parties grossières d'écorce, de mousse et d'autres composants utiles. Avant la plantation, vous devez inspecter soigneusement la plante et éliminer toutes les zones molles, endommagées et sèches, en traitant les sections avec du charbon de bois. Les orchidées ne sont pas enterrées, elles sont soigneusement placées sur une colline roulée au fond du pot, puis elles remplissent l'espace libre avec le substrat. Si vous craignez d'endommager le rhizome d'une orchidée pendant la transplantation, demandez à votre collègue, un cultivateur qui sait déjà comment manipuler les orchidées, d'effectuer la première procédure. Après la procédure, ne pas arroser la plante pendant au moins 3 jours et ne recommencer à fertiliser qu'après un mois.

Sans contrôle de la température, les orchidées ne peuvent pas proliférer.

Pour que les orchidées puissent fleurir, elles ont besoin de conditions fraîches. En particulier, la température nocturne pendant la période de préparation à la floraison devrait descendre au moins à 15-18 et idéalement à 12-15 degrés. Concernant le moment spécifique du transfert au stade de repos et les indices requis par votre orchidée, il est nécessaire de clarifier les informations lors de l’achat, car chaque variété a ses propres caractéristiques et «habitudes». Mais fournir des conditions fraîches pour les orchidées sera rare. Entre les températures diurnes et nocturnes, il faut observer un contraste: la nuit, la température de l'air dans la pièce où se trouvent les orchidées devrait baisser en moyenne de 4 à 5 degrés par rapport à l'heure du jour.

Le recadrage n'est pas comme tout le monde

Si vous choisissez phalaenopsis pour la connaissance des orchidées, coupez correctement les inflorescences fanées de la plante. Chez Phalaenopsis, de nouvelles tiges florales se développeront non seulement à la base de la tige, mais également à partir de l'oeil d'un bouton dormant sur la pousse. Par conséquent, les inflorescences flétries ne sont pas complètement éliminées, mais environ la moitié au-dessus du deuxième ou même du troisième oeil. Si vous avez peur de vous tromper, il est préférable de laisser les pousses complètement après la floraison: vous pouvez couper les sommets lorsque de nouvelles pousses apparaissent ou, au fur et à mesure de leur dessèchement, en ne retirant que les sommets séchés.

http://aloha-plus.ru/2019/03/07/7-sovetov-po-uhodu-za-orhideyami/

Reproduction d'orchidée à la maison: 5 façons de travailler

03/08/2019 0 3 vues

Les preuves scientifiques confirment l'existence d'orchidées il y a 130 millions d'années. Et ils ont été distribués en Chine et au Japon il y a 4 000 ans. Certes, les orchidées à cette époque étaient assimilées à des plantes médicinales.

L'histoire même de leur apparition est attisée par les mythes et les légendes - il s'agit d'une version des fragments d'un arc-en-ciel brisé, puis de l'endroit où Aphrodite a perdu sa chaussure. Une chose reste constante - c'est un symbole d'amour, de beauté et de renaissance.

Et tous ceux qui entrent en contact avec une belle fleur veulent plus de beauté dans la maison, ce qui signifie qu’ils essaient de planter cette plante. Afin que vous n'ayez plus à chercher d'informations pendant longtemps, nous avons rassemblé 5 méthodes éprouvées pour faire pousser des orchidées à la maison.

  • 1. Règles générales pour la création des conditions nécessaires à la reproduction
  • 2. Reproduction par division: les orchidées sympodiales sont prioritaires
  • 3. Simple: reproduction de boutures d'orchidées
  • 4. Souvenir de Thaïlande - élevage à l'aide d'une fiole avec des plants prêts
  • 5. Les “enfants” des orchidées: d'où viennent-ils et que faire?
  • 6. Nous semons, nous les semons: reproduction de semences d'orchidées

Règles générales pour la création des conditions nécessaires à la reproduction

Quelle que soit la méthode de reproduction choisie pour les orchidées, il existe quelques règles générales de toilettage à suivre avant la reproduction.

  1. Seuls les adultes font pousser des fleurs saines.
  2. Les orchidées doivent avoir des racines développées.
  3. Dans la composition de la fleur - au moins 4 grandes feuilles.
  4. Pédoncule usagé, dont l’âge n’est pas inférieur à 1,5 ans.
  5. Le développement des pousses contribue aux fortes variations de température (+17 - +30 ° C).
  6. Une humidité élevée est maintenue.
  7. Peut-être pulvériser autour de la zone fleurie.
  8. Arrosage rare (en moyenne 10-14 jours);
  9. Longue période de couverture (minimum 12-14 heures).

Comment propager une orchidée à la maison? Il y a 5 façons pour tous les goûts:

  • division;
  • les boutures;
  • plants dans une fiole (fiole);
  • les enfants;
  • les graines.

Reproduction par division: priorité des orchidées sympodiales

Le plus approprié pour la reproduction en divisant orchidées, qui poussent dans le côté, de manière scientifique - orchidées sympodiales. Parmi eux figurent Cattleya, Catasetum, Oncidium, Calant, Cymbidium, Miltonia. Souvent, ce type d'orchidée se reproduit indépendamment.

Lorsque la croissance empêche la fleur de se développer normalement, la plante est divisée. Généralement, elles se reproduisent au printemps: l'orchidée est soigneusement retirée du pot, le vieux sol est enlevé et les pousses sont coupées entre les bulbes (rhizomes) en morceaux avec une paire de nœuds avec un couteau désinfecté.

Dans les parties séparées, il doit rester plusieurs pseudobulbes avec des racines et des feuilles. Traditionnellement, pour éviter la pourriture, les zones isolées sont traitées avec du charbon broyé. À la fin de la procédure, les nouvelles orchidées obtenues peuvent être placées dans de la mousse humide et dans une mini-serre, ou vous pouvez les poser dans des pots distincts à la fois.

Simplement simple: reproduire des boutures d'orchidées

Pour les espèces ayant un seul point de croissance apical - les soi-disant orchidées monopodiales - la méthode de reproduction par boutures apicales est possible. Ce sont phalaenopsis, wanda, anhrekum, dendrobium.

Avec un couteau désinfecté, les boutures sont coupées à 20 cm, la place de coupe est traitée avec du charbon broyé, puis les boutures sont transférées sur le substrat humide préparé. Les conditions nécessaires au soin des plantes pour la reproduction - la température n’est pas inférieure à 25 ° C et le taux d’humidité élevé. Sur le fait que les boutures ont commencé, va raconter l'émergence de nouvelles racines et feuilles.

Il est également possible de propager en coupant et en ottsvetshy tsvetonos - il suffit de le couper, de le mettre au soleil dans l'eau avec de l'engrais, en pulvérisant régulièrement du "Docteur Foley". Lors de la création de tels soins, les bourgeons du sommeil se réveillent et des bébés se forment.

Souvenir de Thaïlande - reproduction à l'aide de flacons contenant des plants prêts

Maintenant, vous ne surprendrez plus personne avec un plant d'orchidée dans un ballon - une telle orchidée est généralement reçue comme cadeau d'un voyage en Thaïlande. Mais que faire avec un tel cadeau plus loin, peu de gens le savent.

Si vous décidez de planter un plant, vous devrez casser le ballon, retirer soigneusement le plant fragile et le laisser quelques minutes dans une solution de manganèse faible. Ensuite, vous devez sécher l'orchidée sur une serviette en papier.

Pour obtenir le maximum de résultats, il est recommandé d’atterrir dans une composition spéciale du substrat, qui dans ses propriétés est proche des conditions naturelles de croissance des fleurs:

  • écorce de pin (de préférence avec des fractions allant jusqu'à 1 cm);
  • perlite (donne de la légèreté au substrat);
  • mousse de sphaigne (finement hachée).

Pour créer des conditions de soins optimales et aider les jeunes plants à s'adapter, vous pouvez placer une fontaine d'ambiance ou un humidificateur à côté des pots et suspendre une lampe fluorescente pour réguler la lumière.

N'oubliez pas de nourrir les jeunes - l'engrais pour orchidées doit contenir du phosphore, de l'azote et du potassium. Il est nécessaire de fertiliser à la fois lors de l'arrosage et sur une feuille avec un pansement spécial pour feuilles.

«Enfants» d’orchidées: d’où viennent-ils et que faire?

La reproduction par les enfants peut avoir lieu spontanément et peut être stimulée par des préparations spéciales. De là et trois façons principales de recevoir la "postérité":

  • radical "bébé";
  • "Bébé" sur le pédoncule;
  • stimulation de la pâte d'hormone.

L'apparition du kid radical (à la base de la fleur) n'implique aucune intervention supplémentaire. Il suffit de fournir à la plante les «bons» soins - irrigation, éclairage, contrôle de la température et engrais. Habituellement, avec des soins optimaux, l’orchidée elle-même décide de «poursuivre sa course».

Selon les experts, les enfants sur les pédoncules apparaissent en raison d'une combinaison de deux facteurs: une humidité élevée et la température de l'air. Les jeunes peuvent avoir besoin de six mois maximum pour que leurs racines puissent émerger - pour que le bébé puisse commencer une vie indépendante, il doit avoir au moins deux racines pouvant atteindre 5 cm.

Lorsqu'une orchidée refuse de se multiplier seule, la reproduction peut être stimulée avec de la pâte hormonale. L'effet de la pâte est de stimuler les boutons de sommeil. En choisissant le bon rein, vous devez couper les écailles qui le recouvrent. Une pâte hormonale est appliquée sur le rein vert vif qui apparaît - il ne reste maintenant plus qu'à attendre la naissance du «bébé».

Il n'est pas nécessaire de dépenser de l'argent en pâte d'hormones dans le magasin - cela peut être fait à la maison. Vous aurez besoin d'eau (1 ml), de kinétine (10 mg), de lanoline (1 g) Si vous avez tué le phalaenopsis pour une raison quelconque, ne vous précipitez pas pour la jeter à la poubelle. Les orchidées sont très tenaces - après un certain temps, un bébé peut apparaître sur un moignon séché, voire pas un.

Nous semons, nous fanons, semons: reproduction de semences d'orchidées

La reproduction d'orchidées à la maison est possible d'une autre manière - les graines. Les graines reproduisent presque tous les types d'orchidées. Pour ce faire, il est nécessaire de polliniser une fleur, d'attendre que la gousse soit mûre et de semer soigneusement les graines.

Pour mûrir, les graines d'orchidées prennent 3-8 mois. Ensuite, en choisissant parmi une variété d'options de semis, en cultivant le support et les boîtes nécessaires à la formation des plantes, une option qui vous convient, vous pouvez commencer à créer des fleurs.

L'option de propagation de la graine est la méthode la plus longue. Mais il est le plus prometteur. Jugez par vous-même: les méthodes de division / greffe / obtention des enfants ont des capacités limitées - d’une orchidée, vous pouvez obtenir 3 enfants apicaux, 2 diviseurs et jusqu’à 10 boutures. En même temps, vous pouvez obtenir des milliers de plantes pour un semis.

Mais quelle que soit la méthode choisie, le plaisir principal est d'apporter la beauté au monde. Aimez les orchidées et elles vous répondront en retour et en division!

http://vkusnodorogo.ru/dom-i-sad/razmnojenie-orhidei-doma-5-rabotaushih-sposobov/

Reproduction simple d'orchidées à la maison

La collecte d'orchidées est depuis longtemps un véritable passe-temps. Et après l'acquisition du premier arrêt de beauté exotique sera difficile. En ce moment même, de nombreux producteurs de fleurs réfléchissent à la manière de propager une orchidée.

Cependant, afin de pouvoir effectuer la procédure de sélection sans douleur pour la plante, il est nécessaire de connaître les règles et méthodes de base. Les méthodes les plus couramment utilisées sont la reproduction par les enfants et les semences, respectivement asexuée et sexuelle. Mais ce ne sont pas les seules méthodes de reproduction. Le meilleur moment pour la procédure est le printemps.

Quel type d’élevage choisir? Chacun le décide, mais les plus simples et les plus populaires parmi les jardiniers sont des méthodes telles que la multiplication par boutures ou par divisions.

Reproduction d'orchidée à la maison

Brousse de division

Cette méthode nécessitera:

  • des pots;
  • préparer un nouveau substrat;
  • charbon activé pour les coupes fraîches (convient également pour le bois);
  • couteau stérile propre.

La procédure de sélection est la suivante:

  1. Retirez la fleur du récipient.
  2. Divisez l'orchidée de manière à ce que chaque fleur ait ses racines et au moins deux faux bulbes, qui contiennent des nutriments qui aideront la plante à s'adapter aux nouvelles conditions.
  3. Les découpes formées doivent obligatoirement être traitées au charbon;
  4. Planter de nouvelles orchidées dans des récipients appropriés;
  5. Si le système racinaire n'est pas suffisant pour chaque nouvelle plante, il est préférable de préparer un sac avec de la mousse (de préférence de la sphaigne) et d'y déposer une orchidée. Dans un tel environnement, les racines commencent à se développer beaucoup plus rapidement. Une fois que le système racinaire atteint la taille souhaitée, la plante peut être repiquée conformément aux règles, en tant que fleur à part entière.

S'il y a quelques bons faux bulbes sur la plante, n'hésitez pas à la diviser.

Boutures

Cette méthode est idéale pour élever des orchidées, qui sont monopodiales.

La procédure de sélection est la suivante:

  1. Pour la reproduction, on prend une fleur adulte dont la partie supérieure est coupée de manière à ce qu'il reste des racines aériennes vivantes;
  2. La coupe doit nécessairement être traitée au charbon;
  3. La coupe résultante est placée dans un récipient séparé et envoyée dans une serre avec de l'air humide et toujours chaud.

Pédoncule

Il est possible de propager une orchidée de cette manière uniquement après la fin de la floraison de la plante.

La procédure de sélection est la suivante:

  1. Il est nécessaire de couper la pousse à la base, de la diviser en boutures pour que chacune ait un rein endormi;
  2. Les coupes doivent être traitées et étalées à la surface de la mousse avec les reins vers le haut.
  3. La serre de fabrication artisanale est créée à l'aide d'un film alimentaire. Il est nécessaire de laisser les boutures sous le film jusqu'à l'apparition d'une alvéole avec un système racinaire fonctionnant de manière indépendante.
  4. Il est important de surveiller l'humidité, en prévenant les premiers signes de pourriture et de moisissure sur les boutures;
  5. S'il n'y a aucune possibilité d'acheter de la mousse, alors l'eau ordinaire fera l'affaire. Et n'oubliez pas l'humidité et la température.

Points de vente pour enfants

Cette méthode nécessitera:

  • suffisamment d'azote dans le substrat;
  • humidité élevée;
  • pièce chaude.

Ces conditions sont les plus favorables et les orchidées peuvent être facilement propagées à l’aide de pousses latérales, dont les bourgeons se forment dans les nœuds. Au fil du temps, de petites racines commencent à apparaître sur celles-ci, puis de petites orchidées peuvent être coupées de la plante.

Les graines

Cette procédure est reconnue comme la plus complexe et n’est utilisée que dans les laboratoires, à de rares exceptions près. La difficulté réside dans le fait que dans les graines des bourgeons végétaux, il n’ya pas d’approvisionnement en nutriments, ils ne sont pas protégés des influences extérieures (infections, ravageurs, changements climatiques).

Si vous effectuez cette procédure à la maison, vous devez vous préparer soigneusement et faire preuve de patience. Une orchidée adulte est formée sur une période de trois à quatre ans. Pendant toute la période de croissance et de développement, les jeunes orchidées doivent se développer dans des récipients de taille appropriée, comportant un nombre suffisant d’ouvertures par lesquelles l’humidité excessive doit laisser.

Utilisation de la pâte de cytokinine

Cette méthode nécessitera:

  • fort rein au sommet de la pousse;
  • pâte de cytokinine.

La procédure de sélection est la suivante:

  1. Incisez le rein et retirez les écailles supérieures.
  2. Appliquer à la pâte de rein, la dose - la taille d'un pois;
  3. La chaleur et l'humidité formeront une nouvelle pousse;
  4. Après cela, la sortie peut être séparée et transplantée.

Soins pour les jeunes plantes

Pour les nouvelles orchidées, vous devez préparer un nouveau substrat pouvant être fabriqué indépendamment. Pour cela, vous avez besoin de petits morceaux d'écorce, de mousse et de charbon de bois.

Vous pouvez ajouter un peu de tourbe au substrat, ce qui créera la microflore nécessaire au développement.

Les jeunes orchidées ont un système racinaire très fragile, qui nécessite des soins particuliers. Les parties des racines qui ne sont pas cachées dans le substrat doivent être arrosées d’eau à la température ambiante.

Quant aux soins des orchidées en croissance, ils ne diffèrent pas des soins d’une plante adulte. Il y a quelques règles à suivre:

  • arroser une jeune orchidée a besoin plus souvent qu'un adulte;
  • Les experts recommandent d’ajouter des stimulants de croissance ou des engrais à l’eau afin que la plante pousse plus vite;
  • une bonne lumière doit être ajoutée aux arrosages fréquents.

Élever des orchidées à la maison est un véritable art. Si vous suivez toutes les règles, alors il sera bientôt possible d'observer comment les beautés de la maison fleurissent.

Pourboires

  1. La clé du succès - des soins compétents. Sans respecter les règles de base, les plantes en croissance deviennent une perte de temps;
  2. Chaque variété a ses propres caractéristiques de culture et de soin, alors n’ayez pas peur de faire des expériences avec des régimes d’éclairage et de température. Cela vous indiquera quel type de soins convient à votre orchidée;
  3. Afin de trouver un soin compétent, les experts recommandent de tenir un journal et d'enregistrer le comportement d'une fleur lorsque certaines conditions changent ou pendant la floraison. À l'avenir, cela évitera les erreurs.

Vidéos utiles

Conclusion

La reproduction des orchidées n’est pas aussi difficile que cela puisse paraître à première vue. Expérimentez, créez et aimez une orchidée - et pour vos efforts, la plante vous récompensera avec de belles têtes.

http://komnatnie.com/orhid/obshinf/razmnozhenie-v-domashnih-usloviyah.html

Comment prendre soin de l'orchidée maison

Une plante tropicale telle qu'une orchidée est depuis longtemps une excellente décoration pour les maisons et les appartements. Il est également largement utilisé dans les bureaux de design d'intérieur et les centres commerciaux. Il y a des producteurs de fleurs qui cultivent avec succès dans leur appartement des dizaines de variétés d'orchidées diverses (et même plus). Comprendre de tels producteurs de fleurs est très simple, car une orchidée en fleurs est très impressionnante. Chacune des variétés de cette fleur a quelque chose d'unique, d'original. Les buissons peuvent varier en couleur, en taille et en forme. Et quand le fleuriste reçoit une nouvelle orchidée, il est convaincu qu'elle est plus belle que toutes celles de sa collection. Mais ceci jusqu’à ce qu’il en ait une autre copie.

Les principaux problèmes liés à la croissance des orchidées

Bien que vous ne possédiez qu'un seul buisson d'orchidée, vous devez savoir comment en prendre soin, pour qu'il ne meure pas et pendant longtemps, vous serez ravi de sa floraison. Il faut se rappeler que si vous vous assurez que l’épiphyte est bien entretenu, les problèmes de sa culture seront beaucoup moins graves.

Il ne faut pas oublier non plus que les problèmes avec une telle plante ne découlent le plus souvent que du fait que le fleuriste ne respecte pas les règles régissant son entretien.

Feuilles d'orchidée jaunissent

Le plus souvent, les producteurs de fleurs disent que les feuilles de cette fleur commencent à jaunir. Il faut se rappeler que chaque plante, à un moment donné, change de couleur pour devenir jaune et commence à se dessécher, ce qui est un processus absolument naturel. Inspectez la brousse. Dans le cas où les vieilles plaques feuillues deviennent jaunes, lesquelles sont généralement situées tout en bas, ne vous inquiétez pas. Ainsi, l'orchidée est mise à jour. Une fois que la feuille est complètement sèche, il faudra l’enlever soigneusement.

Cependant, dans le cas où le jaunissement a touché les jeunes feuilles, on peut dire que la plante est malade. En règle générale, il tombe malade à cause d'un mauvais arrosage:

  1. Si le sol est trop humide, la pourriture peut apparaître assez rapidement sur le système racinaire, ce qui entraînera un jaunissement du feuillage.
  2. Dans ce cas, si la terre est trop sèche, les orchidées commenceront à se décolorer. Dans ce cas, le même résultat se produira si la pièce est extrêmement humide et que le producteur ne pulvérise pas le feuillage régulièrement du pulvérisateur.
  3. En hiver, le buisson peut commencer à jaunir parce qu'il est affecté par un courant d'air. Il est également déconseillé de garder l’orchidée près de la fenêtre ou dans une pièce où il fait relativement froid. Les feuilles jaunes deviennent dues au fort refroidissement ou au gel.
  4. Si, en été, le feuillage reçoit la lumière directe du soleil, il peut le brûler. Il en résulte des taches jaunes ou brunâtres à la surface des plaques.

Problèmes avec les racines d'orchidées

Si le soin des orchidées n’est pas comme il se doit, les problèmes de son système racinaire pourraient bien commencer. Inspecter les racines. S'ils sont devenus visqueux et ont pris une couleur plus claire ou ont assombri (ils sont devenus marron foncé), cette instance n'a pas été arrosée correctement.

Dans ce cas, si vous pensez que la plante doit recevoir autant d’humidité qu’à l’état sauvage pendant les pluies, rappelez-vous quelques faits importants. Le fait est qu'après la pluie, toute l'eau est absorbée par le sol ou coule de l'écorce des arbres, mais ne s'y attarde pas longtemps. Par conséquent, les racines des orchidées absorbent autant d'eau que nécessaire. C'est-à-dire que les racines ne sont pas constamment dans l'eau. Si, dans des conditions intérieures, un tel épiphyte est arrosé «du cœur», alors l'eau stagnera dans le substrat, à partir duquel les racines commenceront à pourrir. Si des signes clairs indiquent que la fleur a été arrosée abondamment, des mesures urgentes doivent être prises. Les experts conseillent de transplanter cette fleur dans un nouveau substrat. Le système racinaire doit être examiné avec soin et toutes les racines pourries et malades doivent être coupées.

N'oubliez pas non plus que cette plante tropicale a besoin d'humidité. À cet égard, essayez de ne pas oublier régulièrement, ou plutôt, tous les matins de pulvériser ses feuilles du pulvérisateur. Pour ce faire, vous devez utiliser de l'eau tiède, qui doit être filtrée ou défendue.

L'orchidée ne fleurit pas

Encore rarement, les cultivateurs disent que leur "beauté", pour une raison quelconque, ne veut pas s'épanouir. Dans la plupart des cas, il existe une situation où la floraison a déjà été observée à plusieurs reprises, mais lorsque la période de dormance suivante est terminée, l’orchidée ne libère pas le pédoncule pour une raison quelconque.

Le plus souvent, ce problème survient lorsque la fleur manque de lumière. En règle générale, c'est en hiver que l'éclairage est assez rare. A cette époque de l'année, la plupart des espèces d'orchidées ont une période de dormance, ce qui explique l'absence de floraison. Phalaenopsis est recommandé pour fournir un éclairage, en utilisant un éclairage artificiel. Dans ce cas, ils continueront à fleurir davantage.

Coupez soigneusement la fleur après la fin de la floraison, ce ne sera possible qu'après le séchage complet. Cependant, si elle ne sèche pas et a en même temps une couleur verte ou brun pâle, il est probable que de jeunes boutons floraux se forment dessus après un certain temps.

Que faire dans le cas où cet épiphyte ne veut plus fleurir? Une telle plante a besoin de stress. Pour que les bourgeons se développent dans des conditions ambiantes, les orchidées ont besoin d’une température ne dépassant pas 10-12 degrés et, de plus, elles doivent être arrosées assez mal à ce moment-là. Cependant, il est impossible d'abaisser fortement la température de l'air et de réduire les arrosages. Cela devrait être fait progressivement. Il convient de rappeler que cette plante nécessite une différence entre les températures de jour et de nuit. Ainsi, pendant la journée, il faut être chaud, tandis que la nuit, il devrait faire 10-12 degrés de moins. Le résultat de ce contenu de la plante devrait être des boutons floraux favoris.

Si vous prenez soin de cette orchidée pendant 4 à 6 semaines, vos efforts seront dans la plupart des cas couronnés de succès. En règle générale, pendant ce temps, le bourgeonnement des reins doit se produire. Dans le cas où les boutons n'apparaissent toujours pas, il est nécessaire de retirer soigneusement la fleur de l'état de repos. Pour cela, vous avez besoin d'une augmentation progressive de la température. Arroser les orchidées a besoin de plus en plus.

Dans ce cas, si cet épiphyte n’a pas fleuri au bout de 6 à 12 mois, ne vous inquiétez pas trop à ce sujet, car un jeune pédoncule peut se former en 24 mois environ.

Ravageurs et maladies des orchidées

De telles fleurs résistent assez bien aux maladies et aux ravageurs, mais des problèmes persistent. Le plus souvent, la plante semble pourrir. Il est formé en raison de l'engorgement du sol et de la plante elle-même. Ainsi, si vous perturbez le régime d'irrigation et que vous le rendez plus abondant ou plus fréquent, mais que vous augmentez également considérablement le nombre de pulvérisations, cela peut entraîner la pourriture du système racinaire, ainsi que des plaques de la feuille (en particulier leurs bases) et des bulbes. Dans ce cas, soigner la plante n'est pas facile. La zone touchée doit être soigneusement coupée avec un couteau très tranchant désinfecté avec une portion de tissu sain. Ensuite, il est nécessaire de traiter la coupe avec une solution spéciale aux propriétés bactéricides, qui peut être achetée assez facilement. Le substrat et le récipient doivent être remplacés, tandis que la casserole, si vous le souhaitez, peut être bien bouillie.

Parmi les insectes nuisibles, les cochenilles et les acariens se trouvent le plus souvent sur l'orchidée. S'il y en a peu, vous pouvez essayer de vous en débarrasser avec une solution de savon que vous devez essuyer deux fois avec la plaque à feuilles avec une pause de 7 jours. Si l'infection est très forte, vous aurez besoin d'un traitement par Aktar ou Fitoverm.

Soins appropriés des orchidées à la maison

Illumination

Pour une telle plante, la lumière joue un rôle important. Les besoins de lumière sont diffusés et cela devrait être beaucoup. À cet égard, la fleur doit être placée sur la fenêtre la plus brillante (sauf le sud). Cependant, nous devons nous rappeler qu'il doit être protégé de la lumière directe du soleil.

Comment arroser

Bien que ces plantes soient tropicales, un arrosage trop fréquent et trop abondant peut avoir des effets néfastes importants. Dans la nature, la plupart des espèces de ces plantes ne poussent pas sur le sol, mais sur les arbres, accrochées à leur écorce avec leurs racines. Ces épiphytes absorbent l'humidité de l'écorce de l'arbre qui, après la pluie, la traverse, mais ne s'accumule pas. À cet égard, arrosez ces fleurs doivent être modérées. Entre les arrosages, le substrat doit sécher complètement et il faut veiller à ce que les racines ne soient pas constamment dans l’eau. Hydrater les feuilles du pulvérisateur peut être plus fréquent, mais assurez-vous que le liquide ne se trouve pas sur les fleurs, car dans ce cas, elles auront des taches et elles seront sombres. Des orchidées telles que Phalaenopsis, Cymbidium, Odontoglossum Pafiopedilum nécessitent un arrosage plus abondant. Avec un soin particulier, vous devez arroser Dendrobium, Cattley et Oncidium. Avant d'arroser, assurez-vous que le substrat est bien séché.

En été, l'arrosage devrait être plus abondant qu'en hiver. Au début du printemps, lorsque la période de croissance intensive commence, l’orchidée doit progressivement commencer à arroser de plus en plus abondamment.

Vous ne pouvez utiliser que l'arrosage dans la casserole ou l'alterner avec l'habituel. Donc, dans le réservoir, vous devez prendre de l'eau et y mettre un pot. Lorsque le substrat est saturé d'humidité, il est nécessaire d'extraire le pot et d'attendre que l'eau en excès s'écoule par les trous de drainage.

Il est également parfois possible d'immerger complètement le pot sous l'eau, ce qui permet de rincer soigneusement le substrat et le système racinaire. Après avoir retiré le pot du liquide, attendez que tout son excédent soit drainé.

Pulvérisation d'orchidée

Ces plantes adorent l'humidité élevée. Pour humidifier le feuillage, ainsi que pour l'irrigation, vous avez besoin d'eau tiède et bien fixée. Maintenir l'humidité de l'air en dessous de 60%. Si l'air est beaucoup plus sec, vous devrez vous procurer un humidificateur. Et avec une humidité modérée, l’orchidée sera suffisante pour une pulvérisation systématique.

Ces fleurs ont besoin d'air frais. À cet égard, nous avons besoin d'une diffusion systématique. N'oubliez pas que dans ce cas, il est nécessaire de nettoyer la fleur loin de la fenêtre, car elle ne tolère pas les courants d'air. Maintenez également la plante à l’écart du flux d’air provenant du climatiseur en marche. Lorsque la pièce est aérée, n'oubliez pas d'humidifier le feuillage de la fleur du pulvérisateur.

Cultiver une orchidée est facile. L'essentiel est de suivre certaines règles de soin et d'accorder plus d'attention à cette plante.

http://rastenievod.com/kak-uhazhivat-za-domashnej-orhideej.html

Soins aux orchidées de Bohême

Afin que les orchidées de Bohême puissent vous ravir le plus longtemps possible, nous vous proposons un certain nombre de conseils pour prendre soin de ces plantes.

Endroit lumineux

Phalaenopsis se développe mieux à température ambiante normale de 18 à 22 degrés Celsius. Placez la plante dans un endroit lumineux dans la pièce. En hiver, il peut être placé à la lumière directe du soleil. De début avril à début octobre, le soleil brille trop fort et il convient donc de ne pas exposer la plante à la lumière directe du soleil pendant cette période.

Top dressing

À la maison, un phalaenopsis à croissance lente nécessite un peu d’alimentation ou n’est pas nécessaire du tout. Si nécessaire, alimentez-le une fois par mois avec un engrais universel pour plantes d'intérieur.

Greffe

La transplantation de Phalaenopsis (et d’orchidées en général) n’est pas recommandée, à moins que cela ne soit vraiment nécessaire en raison d’un pot trop petit. Un nouveau pot doit avoir des ouvertures au fond pour drainer l'excès d'eau. Cela empêche la pourriture des racines. Les orchidées préfèrent un mélange de sol meuble, il ne faut donc pas tasser le sol trop serré. La plupart des centres de jardinage vendent une terre spéciale pour les orchidées.

Arrosage

Un arrosage excessif peut facilement nuire aux orchidées. Les racines ne doivent JAMAIS être dans l'eau. Si l'orchidée est dans un pot décoratif sans trous, assurez-vous que l'eau ne s'y accumule pas. Avec un excès d'eau, les racines de la fleur meurent.

Arrosez la plante comme suit: sortez l’orchidée avec le pot de semis du pot décoratif - c’est-à-dire laissez la plante dans le pot de semis. Plongez-le dans une bassine avec de l'eau à la température ambiante. Laissez la plante dans l'eau pendant cinq à dix minutes. Assurez-vous qu'il n'y a pas trop d'eau dans le pelvis: le pot à semences ne doit pas être immergé dans l'eau à plus des trois quarts. En fonction de vos conditions intérieures (température et humidité) et des conditions météorologiques à l'extérieur (beaucoup ou peu de soleil), plongez la plante dans l'eau un peu plus souvent ou moins d'une fois par semaine. Un bon indicateur peut être le poids d’une plante: plus elle est légère, plus elle est sèche. Au fil du temps, vous apprendrez à mieux évaluer l’état de la plante.

Re-Floraison

Après la floraison, coupez la tige au-dessus du deuxième bourgeon dormant. Un rein endormi est un épaississement de la tige facile à identifier: avec le temps, une nouvelle pousse peut se développer à partir d'un rein endormi. En outre, sous chaque feuille peut être une nouvelle fuite, qui fleurira. Après la floraison, élaguez cette pousse également au-dessus du deuxième bouton dormant. Ainsi, la plante peut fleurir plusieurs fois. S'il n'y a pas de re-floraison, placez le phalaenopsis pendant quelques mois dans une pièce fraîche (bien éclairée) (15 à 16 degrés Celsius), afin de contribuer à la formation de nouveaux boutons. La ligne du bas est la suivante: phalaenopsis n'est pas habitué à des températures inférieures à 17-18 degrés, car il vit sous les tropiques. Sa réaction à des températures plus basses est une réaction à la mort. Il jette une nouvelle fuite pour assurer une suite. Bien sûr, pour cela, la plante doit être dans un endroit lumineux. Au cours d’une telle «thérapie par le froid», l’arrosage devrait également être quelque peu réduit. Après l'évasion, placez la plante à son emplacement d'origine.

Les racines d'orchidées préfèrent le bon substrat

Ne jamais planter des orchidées dans un sol en pots. Il retient trop d'humidité, c'est pourquoi les racines peuvent pourrir. Mais les substrats pour les orchidées elles sont très bien adaptés. Le substrat pour les orchidées est aussi appelé écorce. Il comprend l'écorce d'une des espèces de pins, ce qui est parfait pour cela. Dans un tel substrat, de nombreuses orchidées épiphytes se développent à merveille (si elles ne sont pas trop arrosées). Souvent, de la mousse de tourbe (mousse de tourbe) est ajoutée au substrat pour augmenter sa capacité d'absorption d'humidité. Si vous plantez une orchidée dans un tel substrat et que vous l'arrosez correctement (arrosez le sol - laissez sécher - arrosez - laissez sécher, etc.), la plante ne peut en principe pas avoir trop d'humidité et le risque de pourriture des racines sera très minime.

http://www.bohemianorchids.eu/index.php/ru/verzorging-7

7 règles importantes pour prendre soin des orchidées à la maison

03/08/2019 0 22 vues

Les plantes en pot rafraîchissent l'intérieur d'un appartement ou d'une maison. Il est difficile d’imaginer un logement sans îlots de verdure sur le rebord de la fenêtre. Les fleurs exotiques qui rappellent les pays chauds sont particulièrement agréables à l'œil. Prendre soin d'une orchidée à la maison nécessite des compétences particulières, car c'est plutôt capricieux. Cependant, le résultat dépassera toutes les attentes et portera ses fruits: la plante fleurit longtemps et ressemble à ce moment-là à un bouquet raffiné.

  • 1. Caractéristiques de la vie d'une orchidée dans son habitat naturel
  • 2. Règles pour prendre soin d'une fleur à la maison
    • 2.1. Bon éclairage
    • 2.2. La température
    • 2.3. Humidité de l'air
    • 2.4. Arrosage régulier
    • 2.5. Exigences du sol
    • 2.6 Fertilisation et fertilisation
    • 2.7 Greffe de plantes
  • 3. Les principaux problèmes liés à la croissance des orchidées
  • 4. Conclusion

Caractéristiques de la vie de l'orchidée dans son habitat naturel

Les orchidées poussent sur tous les continents, à l'exception de l'Arctique et de l'Antarctique enneigés. Le plus grand nombre d'espèces trouvées dans les tropiques. Ces fleurs aiment la chaleur et l'humidité.

On peut trouver des orchidées:

  • scientifiques grecs anciens qui considéraient la plante comme curative;
  • les Indiens ont brassé des boissons parfumées de leur pilon;
  • parmi les peuples de l'Asie du Sud-Est, qui chassaient les mauvais esprits de chez eux.

Il existe plus de 35 000 espèces d'orchidées. La couleur des fleurs varie du blanc au violet et au noir.

Les orchidées sont également divisées en groupes:

  • plantes terrestres;
  • sous terre;
  • vivant sur les branches des arbres.

L'orchidée Phalaenopsis est la plus populaire dans les magasins de fleurs. À l'état sauvage, il pousse en Chine, en Malaisie, aux Philippines, dans les contreforts de l'Himalaya et même en Australie.

Il appartient à un groupe de plantes qui vivent sur les arbres. La plupart de leurs racines flottent dans l'air et en retirent l'humidité. Parfois, ils forment un épaississement, ressemblant à des tubercules, dans lequel s'accumulent les nutriments.

Règles pour prendre soin d'une fleur à la maison

Il convient de rappeler que Phalaenopsis a été importé de pays chauds et nécessite donc de la chaleur et un air bien humidifié. Cette orchidée s'accroche aux arbres et pousse à l'ombre de leur cime, dissimulant les feuilles de la plante des rayons directs du soleil.

Dans le pot, vous devez coller un long bâton fort, qui servira de support. Les terres ordinaires pour la culture d'orchidées ne peuvent pas être utilisées. Les magasins vendent un sol spécial pour cette fleur.

Les soins à domicile pour les orchidées sont simples, il vous suffit de suivre les règles de base.

Bon éclairage

Comme déjà mentionné, en été, il est préférable de ne pas planter une fleur au soleil. Il brûle les feuilles tendres. La lumière doit être diffuse, il est donc préférable de choisir des rebords de fenêtres orientés est ou ouest.

En hiver et en automne, lorsque la journée est courte et qu'il fait noir tôt tôt, un éclairage spécial est nécessaire, sinon les feuilles de la fleur commencent à jaunir et les boutons ne s'épanouissent pas.

La journée tropicale dure plus d'une demi-journée. Vous devez donc réfléchir à la manière de compenser le manque de soleil. Pour une seule fleur, une ampoule de 40 W suffit, installée de manière à laisser suffisamment de lumière sur les feuilles et les inflorescences.

La température

À la maison, le soin des orchidées est simple en termes de température. L'appartement est toujours assez chaud, mais il y a deux facteurs dangereux.

  1. Climatisation Il sèche considérablement l'air et après l'avoir utilisé, vous devez également vaporiser la plante. En aucun cas, ne peut pas mettre une orchidée sous le courant d'un climatiseur de travail.
  2. Brouillon. La fleur n'aime pas l'hypothermie, par conséquent, la plante doit être retirée du rebord de la fenêtre lors de l'aération de la pièce.

Si l'orchidée cesse de fleurir, cela demande un peu de stress. En réduisant la température diurne à + 12 ° C et en abaissant la température nocturne de quelques degrés supplémentaires, il est possible de réaliser la pose des boutons. En les remarquant, vous ne devez pas interrompre brusquement le mode précédent.

Il est nécessaire de passer progressivement à la température ambiante habituelle pour que les boutons soient fixés et deviennent rapidement des boutons.

Humidité de l'air

Le climat tropical est très humide. Le taux habituel - de 60 à 70%. Dans les appartements et les maisons, il est beaucoup plus bas, surtout pendant la saison de chauffage.

Garder un microclimat convenant à une orchidée facilitera les pulvérisations fréquentes. De plus, l'eau doit être à température ambiante et bien réglée. Hydrater les feuilles et la tige, en évitant les inflorescences, devrait être au moins 3-4 fois par semaine.

Si l'air est trop sec, vous pouvez acheter un humidificateur et le placer dans la pièce où se trouve l'usine. L'appareil bénéficiera non seulement à lui, mais également aux personnes vivant dans l'appartement.

Arrosage régulier

Prendre soin des orchidées à la maison fournit un certain nombre de trucs. La fleur peut être plantée non pas dans un pot en argile standard, mais dans un pot en plastique transparent, à travers les parois duquel le système racinaire est visible. Il est facile d'y faire plusieurs fentes et de ne pas arroser le sol d'en haut, mais de le placer dans un bol avec de l'eau pendant 5 minutes. Ainsi, les racines absorberont la quantité d'humidité requise et ne créeront pas de surplus.

Si les parois du pot sont opaques, il est nécessaire d'arroser l'orchidée dès que la couche supérieure de la terre est sèche au toucher. Il est important de ne pas remplir la fleur. Dans un environnement naturel, les racines absorbent la quantité d'humidité nécessaire dans l'écorce des arbres lorsqu'il pleut.

Si trop d'eau s'accumule dans le pot, les racines de la fleur commencent à pourrir, ce qui provoque le jaunissement des feuilles et la chute des fleurs.

Beaucoup de gens réussissent à résoudre ce problème avec succès. L'orchidée doit être soigneusement retirée du sol, inspecter le système racinaire et couper les parties pourries. Il est préférable de remplacer le sol par un nouveau, car l’ancien reste trop humide et est capable d’annuler tous les efforts pour traiter la fleur.

Pendant la saison froide, il faut réduire le nombre d’arrosages d’orchidées et, en été, au contraire, plus souvent pour vérifier l’état du sol. Si l’orchidée n’a pas assez d’humidité, toutes ses feuilles deviennent plus fines et les feuilles inférieures jaunissent et tombent. Lorsque le régime sera rétabli, il reviendra rapidement à la vie, mais il est préférable de ne pas permettre une telle situation.

Exigences du sol

Si l'orchidée d'intérieur appartient à un groupe de plantes terrestres, telles que Cymbidium, son entretien à la maison sera quelque peu différent de celui de Phalaenopsis. La composition du sol pour différentes espèces de ces plantes est très différente.

Les fleurs poussant sur les arbres ne nécessitent pas de sol contenant des éléments nutritifs, mais le sol doit permettre à l'excès d'humidité de s'évaporer rapidement.

La meilleure option est d'acheter un apprêt d'orchidée dans le magasin et d'y ajouter plusieurs ingrédients:

  • des morceaux d'argile expansée ou de mousse;
  • la sphaigne;
  • écorce de chêne ou de pin;
  • cosses de graines de tournesol;
  • charbon de bois;
  • perlite.

Tous ces éléments vont assouplir le sol et augmenter le flux d’air vers les racines, ce qui est d’une grande importance pour Phalaenopsis. Vous ne devez pas mélanger tous les ingrédients sans réfléchir, dans l'espoir que l'orchidée commencera immédiatement à fleurir abondamment.

Le secret principal du choix d’un sol approprié est l’expérimentation de différentes proportions d’additifs. L'aspect sain de la fleur montrera que la composition correcte a été sélectionnée.

Les éléments nécessitent une purification minutieuse à l'eau et à l'eau thermale. Ils sont d'abord lavés et la mousse est trempée pendant une journée pour se débarrasser des insectes. Puis des additifs pouvant être traités à haute température, séchés au four. Ces actions débarrasseront les racines de la plante du champignon qui se reproduit dans un sol humide.

Cymbidium vivant sur la terre nécessitera des suppléments nutritionnels en plus du sol normal. À ce titre, des feuilles appropriées de plantes non toxiques et un mélange de tourbe et de charbon de bois.

Fertilisation et fertilisation

Cultiver une orchidée à la maison dans une quantité limitée de sol implique un soin particulier. Cymbidium doit être alimenté de temps en temps pour créer un environnement propice à la croissance.

Les compléments nutritionnels standard pour les plantes d'intérieur ne conviennent pas aux orchidées. Ils ont besoin d'engrais minéraux solubles contenant du phosphore, de l'azote et du fer. Ils favorisent la croissance des feuilles et de la floraison et confèrent à la plante une immunité contre les parasites.

Certains propriétaires d'orchidées utilisent également des suppléments organiques, tels que des morceaux de peau de banane. Cependant, il est difficile de calculer la quantité requise d'une telle alimentation. Son excès provoque le processus de décomposition du système racinaire de la plante.

Il est plus sûr de se concentrer sur les engrais prêts à l'emploi, parmi lesquels le bâton d'orchidée est en demande et a un retour positif. Elle, imprégnée d'additifs minéraux, est insérée entre le sol et la paroi du pot. Lorsque l'arrosage se dissout progressivement, nourrir la fleur.

Greffe de plantes

Toute orchidée a besoin d'une greffe tous les deux ans. Pendant cette période, les composants du sol sont détruits, ce qui rend difficile la ventilation des racines. En outre, la plante peut devenir trop grande pour son pot et ses racines commenceront alors à parler. Cela conduit à une pénurie de sels minéraux, même avec une recharge régulière du sol.

Retirez délicatement l'orchidée de la casserole, en brossant les racines des morceaux de terre coincés. Il n'est pas souhaitable de transplanter une plante à fleurs, mais le processus ne lui causera pas beaucoup de tort. Ensuite, la fleur est déplacée dans un pot plus grand avec un sol fraîchement humidifié.

Les principaux problèmes liés à la croissance des orchidées

La plante peut tomber malade même en respectant scrupuleusement les conditions de sa culture. Prendre soin des orchidées pour les débutants comprend nécessairement l’étude des manuels et des instructions. Ils contiennent des recommandations de fleuristes expérimentés et des informations sur les caractéristiques des fleurs.

Comme déjà mentionné, le gouffre des racines entraîne leurs dégâts et la chute des feuilles. L’apparition de taches jaunes sur les verts peut provoquer une exposition directe au soleil. Avec un traitement inadéquat des composants du sol, un champignon s'y développe, conduisant à la destruction du système racinaire. Les feuilles volantes indiquent un manque d'humidité et un air trop sec.

Les orchidées sont plutôt sans prétention, il est facile de s'en occuper si vous connaissez les règles de base et prenez en compte les spécificités du climat dans lequel ces fleurs poussent dans la nature.

Conclusion

Les scientifiques effectuant des expériences pour étudier l'activité vitale des fleurs, pensent qu'elles communiquent entre elles par impulsions et ressentent les pensées de leur propriétaire.

Cela semble un peu fantastique, mais comment expliquer la raison pour laquelle une plante rarement à fleurs fleurit le jour de son anniversaire ou à une autre date mémorable? Comme tout être vivant, elle sent l'amour qui lui est destiné et tente de faire plaisir à la personne qui en prend soin avec le vert luxuriant des feuilles et des inflorescences lumineuses.

Les orchidées soignées, poussant sur le rebord de la fenêtre, font preuve d’attention et de responsabilité du propriétaire et décorent n’importe quelle pièce.

http://vkusnodorogo.ru/dom-i-sad/7-vajnyh-pravil-yhoda-za-orhideiami-v-domashnih-ysloviiah/

Publications De Fleurs Vivaces